Saga Jensen

Créée en 1934, la marque Jensen a déposé son bilan en juillet 2002. Peu connue sur le continent, cette firme a produit quelques voitures aux avancées techniques remarquables.

sommaire :

Les premières Jensen

le 02/09/2002

Partagez

réagir

Comme celle de nombreux constructeurs automobiles, l'histoire de Jensen débute dans la production de carrosseries spéciales sur des châssis de grande série. Les frères Richard et Allan Jensen exercèrent leur talent dès 1928 en construisant leur première voiture à partir d'une Austin Seven de 1925. En 1931, les deux frères rejoignirent l'ancienne usine de construction automobile de la W.J. Smith & Sons Limited installée à West Bromwich et en 1934, la transformèrent en Jensen Motors Limited.

L'ingénieur en chef de la Standard Motors Company leur demanda alors de développer une version Spéciale de leur modèle Avon. Cette collaboration donna naissance en 1933 à un coupé 2 places de sport " à construction basse " de 16 cv.

La première voiture à porter le nom de Jensen a été un prototype fabriqué en 1934 qui entra en production un an plus tard. Il s'agissait d'un tourer construit sur un châssis Wolseley équipé d'un 6 cylindres de 1600 cm3.
Standard Coupé Spécial 16 CV. Carrosserie Avon 1933
Standard Coupé Spécial 16 CV. Carrosserie Avon 1933 D.R
La première Jensen : un coach sur châssis Wolsley - 1934
La première Jensen : un coach sur châssis Wolsley - 1934 D.R


D.R

D.R
En 1935, Jensen élargit sa gamme et propose à partir d'un châssis et d'un moteur V 8 Ford de 3,5 litres un " Coachwork " assez classique.

Ensuite toujours sur la même base Ford, Jensen proposa une grand tourisme en deux versions : une quatre portes, la H-Type et une version coach, la S-Type. C'est ce modèle qui amorça le vrai lancement commercial de la marque de West Bromwich.

Ce modèle s'est illustré par son essieu arrière Columbia qui, grâce à une double démultiplication des rapports, offrait 6 vitesses à la voiture. Doté de 4 places, le cabriolet était équipé de deux petits saut-vent pour les passagers arrière, qui pouvaient accéder à leur place par une seule porte, du côté gauche. Plus tard ce modèle fut proposé avec un V8 de 2,2 litres de cylindrée et un moteur Nash à 8 cylindres en ligne de 4,2 l.

Jusqu'en 1938, les frères Jensen ne peuvent exposer leurs voitures au Salon de Londres, car la firme était enregistrée comme carrossier et non comme constructeur. Richard et Allan Jensen n'accordaient qu'une place secondaire à la production de leurs propres voitures. En 1939, la firme présente au salon londonien deux voitures équipées de moteurs V 12 Lincoln , l'un de ces deux modèles deviendra par la suite la propriété de l'acteur américain Clark Gable.
Jensen S-Type de 1936
Jensen S-Type de 1936 D.R
De gauche à droite : Richard Jensen, Lord Perryet,Edsel Ford avec une des toutes premières S-Type en 1936.
De gauche à droite : Richard Jensen, Lord Perryet,Edsel Ford avec une des toutes premières S-Type en 1936. D.R
article suivant JENSEN 541

Page suivante
JENSEN 541

Partagez

réagir

Commentaires