Saga Honda

Fondé en 1948, Honda n’a cessé de cultiver sa tradition d’innovation technologique sur tous les types de moteurs et de véhicules.

sommaire :

HONDA Civic

Gilles Bonnafous le 03/05/2004

Partagez

réagir

La Civic est un modèle clé dans l’histoire de Honda, qui opère avec elle un tournant stratégique. Fini les modèles coups de cœur à la technologie sophistiquée et aux mécaniques pointues. Désormais, l’accent sera mis sur la fiabilité plutôt que sur la puissance au litre de moteurs double arbre tournant à des vitesses endiablées. La Civic s’analyse donc comme l’instrument d’une normalisation. Elle va changer l’image de Honda du tout au tout et permettre à la marque de sortir de niches étroites où elle s’est jusqu’alors cantonnée. L’objectif visé est une large diffusion internationale. La Civic est à cet égard la première Honda conçue pour l’exportation, pour laquelle ont été étudiées les réglementations des principaux marchés internationaux.
HONDA
Honda
HONDA
Honda
Fini également le refroidissement par air des moteurs, marotte de Soichiro Honda. Cette technique est abandonnée sous la pression de Takeo Fujisawa, le complice des premiers jours du fondateur, qui estime que cette obstination peut conduire l’entreprise à la ruine. Les ingénieurs travaillent donc à un moteur de cylindrée moyenne à refroidissement liquide avec en tête le marché d’outre-Atlantique. Car l’ambition de Honda est tout bonnement de remplacer la Coccinelle dans le cœur et sur les routes de l’Amérique. Et d’ailleurs…

Lancée en juillet 1972, la Civic apparaît sous les traits d’une compacte de 3,54 mètres à carrosserie bicorps dotée d’un hayon. Une esthétique sage et banale, voire pataude qui déçoit. Et le ramage n’est pas mieux, un paisible 1200 cm3 qui ne développe que 53 ch à un régime de sénateur. Très ordinaires, les performances de cette traction n’ont rien de palpitant comparé aux petites bombes du passé. Pour les Hondistes (les passionnés des premières Honda), la douche est froide ! C’est une machine à rouler, fiable, économique et peu polluante. D’où son appellation, qui renvoie à l’idée de voiture citoyenne.
HONDA
Honda
HONDA
Honda

La Civic remporte un franc succès aux Etats-Unis, où, seconde voiture de la famille, elle est en passe de devenir la nouvelle Coccinelle nipponne. Outre la transmission automatique Hondamatic, sa réussite est largement aidée par le système CVCC introduit en 1973, en pleine crise pétrolière. Le CVCC (Compound Vortex Controlled Combustion) répond aux sévères normes américaines antipollution du Clean Air Act. Orientée sur la propreté de la combustion, cette technique permet de brûler les polluants en amont, à l’intérieur du moteur, au lieu de les envoyer dans un pot catalytique.
Civic CVCC 1975
Civic CVCC 1975 Honda
Civic CX 1500 1978
Civic CX 1500 1978 Honda
En 1973, la moitié ou presque des Honda produites sont des Civic, près des quatre cinquièmes trois ans plus tard. Grâce à ce modèle fétiche, Honda a quitté les rives de la marginalité pour se hisser au rang de grand constructeur.

Tout en se taillant une solide réputation de robustesse, la Civic va évoluer au fil des années, diversifiant ses carrosseries et ses motorisations. Elle va gagner en habitabilité avec une version quatre portes et en cylindrée avec une variante 1500 cm3. Deux millions d’exemplaires seront diffusés de cette première génération.
HONDA
Honda

Allongée (3,76 mètres), plus fine mais aussi plus spacieuse, ainsi apparaît la deuxième génération présentée en 1979. Le modèle de base, qui reçoit un 1335 cm3, est épaulé par une version plus musclée, la Civic S, dont le 1500 cm3 développe 85 ch. La Civic poursuit sa croissance et, en 1983, la troisième génération gagne encore cinq centimètres en longueur. Surtout, son design rompt avec la banalité des précédentes Civic. Plus seyant, il offre un profil cunéiforme, avec capot plongeant et arrière hatchback. Rupture technique également grâce à une nouvelle mécanique à trois soupapes par cylindre et arbre à cames en tête (1342 cm3), qui fournit 85 ch et même 100 ch avec l’injection.
Civic 1500 1979
Civic 1500 1979 Honda
Civic 3ème génération
Civic 3ème génération Honda
Dévoilée en 1987, la quatrième génération est sans doute la plus élégante de toutes les Civic. Son gabarit atteint maintenant près de quatre mètres de long. Les formes bio de celle qui lui succède quatre ans plus tard ne feront pas l’unanimité. Par contre, elle se rattrapera par sa mécanique. Si le quatre cylindres de base offre 75 ch, un 1600 cm3 seize soupapes propose 130 ch, voire 160 ch avec la distribution variable V-Tech.

Pour la sixième génération de 1996, la gamme est complétée par une version turbo diesel et un break baptisé Aerodeck, construit en Grande-Bretagne. Aujourd’hui, la Civic en est à sa septième évolution. Produit dans douze usines et commercialisé dans 140 pays, le modèle a été construit en trente-deux ans à plus de seize millions d’exemplaires. Même s’il s’agit de voitures fort différentes, dont le seul véritable point commun est l’appellation, le score apparaît pour le moins flatteur. Il prouve que, du point de vue commercial, la révolution stratégique opérée par Honda avec la Civic fut un choix pertinent.
Civic 4ème génération
Civic 4ème génération Honda
Civic 6ème génération
Civic 6ème génération Honda
article précédent  La gamme Honda en 2004

Page précédente
La gamme Honda en 2004

article suivant HONDA N360 et N600

Page suivante
HONDA N360 et N600

Partagez

réagir

Commentaires