Saga Audi

Il y a 40 ans, la marque renaissait avec le lancement de la première Audi de l’ère moderne, tandis que la Quattro représentait en 1980 une étape décisive dans l’histoire de la firme.

sommaire :

Histoire : La première génération Audi

Gilles Bonnafous le 18/05/2005

Partagez

réagir

Après avoir pris le contrôle de DKW-Auto Union en 1958, le groupe Daimler-Benz, c’est-à-dire Mercedes, entreprend de moderniser la gamme des populaires DKW animées par des moteurs trois cylindres deux temps, dont la cylindrée s’échelonne de 750 cm3 à 1000 cm3. Stuttgart a également l’ambition de développer la marque en la tirant vers le haut. A cette fin, Mercedes prépare des mécaniques à quatre temps appelées à succéder à la technique du deux temps jugée obsolète.
F102
F102 D.R.
F102
F102 Audi
Ainsi apparaît en août 1963 la F102, une traction avant de gamme moyenne entièrement nouvelle. Si cette dernière est toujours motorisée par un trois cylindres deux temps, la cylindrée passe à 1,2 litre. Avec 60 ch à 4500 tr/mn, la F102 roule à 135 km/h.

L’année qui suit la présentation de cette voiture à la ligne moderne et plutôt réussie, Auto Union est racheté par Volkswagen. Wolfsburg mettra un terme à la carrière de la F102 qui s’achèvera en mars 1966 après un peu moins de 53 000 exemplaires produits. Avec elle, prendra fin l’ère des Auto Union deux temps en même temps que l’existence de la marque DKW.
F102
F102 Audi

Pourtant, la F102 n’est pas tout à fait morte et elle va même bénéficier d’une postérité assez inattendue. Rebadgée Audi, du nom de l’ancienne marque que VW a décidé de ressusciter, elle survivra jusqu’en 1972 en subissant divers avatars. La première Audi de l’ère moderne n’est donc qu’une F102 à la carrosserie à peine modifiée et équipée d’un moteur à quatre temps d’origine Mercedes. En somme, un cocktail assez étonnant de DKW et de Mercedes concocté par Volkswagen, le tout baptisé du nom d’une marque de prestige disparue avant la guerre.
Audi 72 ch, 1965
Audi 72 ch, 1965 D.R.
Audi 72 ch, 1965
Audi 72 ch, 1965 D.R.
Lancé en septembre 1965, le modèle initial de la première génération des Audi modernes est doté d’un quatre cylindres de 1,7 litre développant 72 ch. Il offre à la voiture des performances nettement supérieures à la DKW F102 (148 km/h). Par rapport à cette dernière, la carrosserie de l’Audi (appellation sans suffixe) est gratifiée d’une proue remodelée par une nouvelle calandre intégrant des phares rectangulaires et ornée des quatre anneaux d’Auto Union. D’abord proposée en berlines deux et quatre portes, la voiture reçoit en 1966 le renfort d’un break deux portes, la Variant. Malgré des problèmes de fiabilité dont elle souffre à son lancement, l’Audi rencontrera son public.
Audi 72 ch, 1965
Audi 72 ch, 1965 Audi
Audi 75 Variant, 1969
Audi 75 Variant, 1969 Audi

Mais Audi a préparé des versions plus puissantes de son modèle, que la firme dévoile à la fin 1966. Ce sont l’Audi 80, motorisée par le même 1,7 litre mais porté à 80 ch, et une berline plus ambitieuse occupant le sommet de la gamme, la Super 90. Outre une finition enrichie, cette dernière bénéficie d’un moteur de 90 ch à la cylindrée augmentée à 1,8 litre par réalésage. En décembre 1968, l’Audi 75 (1,7 litre et 75 ch) remplacera tout à la fois la première Audi (72 ch) et la 80. Sa carrière se poursuivra jusqu’en 1972.
Audi 80 2 portes
Audi 80 2 portes D.R.
Audi Super 90
Audi Super 90 D.R.
Le principal succès commercial de la première génération Audi est toutefois un modèle économique, l’Audi 60. Présentée en février 1968, cette dernière est équipée d’un quatre cylindres de 1,5 litre et 55 ch qui l’entraîne à 137 km/h. Elle sera construite jusqu’en 1972 à 217 000 exemplaires, soit près du double de la série 72 ch, 80 et 75.

Ainsi, sous une carrosserie unique, la première gamme Audi offre des modèles aux performances nettement diversifiées, la puissance allant de 55 ch (137 km/h) à 90 ch (163 km/h). Dès 1968 cependant, un haut de gamme fera son apparition doté d’une nouvelle carrosserie. L’Audi 100 constituera la première création originale de la nouvelle marque.
Audi 60 L, 1971
Audi 60 L, 1971 Audi
Audi 60 L, 1971
Audi 60 L, 1971 Audi
article précédent  L'AUDI Quattro en compétition

Page précédente
L'AUDI Quattro en compétition

article suivant AUDI 100

Page suivante
AUDI 100

Partagez

réagir

Commentaires