Saga AMG

Lorsqu'ils lancent AMG en 1967 Aufrecht et Melcher, deux ingénieurs de Mercedes, sont loin d'imaginer que 40 plus tard ils atteindraient de tels sommets. Pourtant aujourd'hui le préparateur fait figure de référence dans ce tout petit monde.

sommaire :

Le futur du préparateur AMG

Vincent Desmonts le 04/06/2007

Partagez

réagir

Objectif (grand) monde

Si on se souvient surtout de l'envol - et de l'echec - de la CLR au 24 Heures du Mans...
Si on se souvient surtout de l'envol - et de l'echec - de la CLR au 24 Heures du Mans... Mercedes
...c'est en DTM que le préparateur s'illustre depuis des années, ici la version 2007 de la classe C.
...c'est en DTM que le préparateur s'illustre depuis des années, ici la version 2007 de la classe C. Mercedes
Il fut un temps où les voitures « premium » ne se trouvaient que sur le marché des familiales (une classique Peugeot 406 ou une BMW Série 3 ?) et sur celui des berlines haut de gamme (Opel Omega ou Mercedes Classe E ?). Désormais, les constructeurs spécialistes du luxe ont tellement élargi leur offre que cette double proposition se retrouve à tous les niveaux du marché, comme l'illustrent les succès de la nouvelle Mini, de l'Audi A3 ou du BMW X3. Mais nous sommes là encore dans le domaine de la voiture accessible, le modèle relativement standard, simplement agrémenté de quelques options piochées au catalogue pour différencier son auto de celle du voisin : une jolie peinture ici, un beau jeu de jantes par là.
La très exclusive famille AMG au grand complet.
La très exclusive famille AMG au grand complet. Mercedes
A l'opposé du marché se trouve une autre clientèle. Pour elle, l'argent n'est pas un souci, le budget est virtuellement illimité. L'explosion mondiale des grandes fortunes, en Amérique du Nord bien sûr, mais surtout au Moyen-Orient et en Asie a fait naître une demande pour des modèles uniques, ou du moins très personnalisés. Les constructeurs ont déjà un terme pour définir ce genre de commandes très spéciales : « bespoke », le terme anglais utilisé par les meilleurs tailleurs londoniens de Savile Row pour désigner les vêtements sur mesures.

Cette clientèle est exigeante, pressée, parfois capricieuse. Mais également très lucrative ! Il faut donc savoir la satisfaire, la traiter avec égards, et même la flatter... discrètement. Pour ce faire, Mercedes a trouvé son canal de prédilection : AMG. Un préparateur qui s'est toujours distingué par la qualité et la (relative) sobriété de ses réalisations. Son rachat intégral par DaimlerChrysler en janvier 2005 était un moyen de prendre le contrôle d'un bras armé destiné à toucher la clientèle ultrasélect souhaitant une voiture sur mesure.

Très en vogue à Los Angeles, le rustique G55 est une main de fer, dans un gant... de fer
Très en vogue à Los Angeles, le rustique G55 est une main de fer, dans un gant... de fer Mercedes
Dérivée du pace car de la F1, la CLK 63 black edition est à vous contre 145 000 euros environ...
Dérivée du pace car de la F1, la CLK 63 black edition est à vous contre 145 000 euros environ... Mercedes
Cette clientèle étant sensible à l'aspect artisanal du travail, AMG a donc repris d'Aston Martin la tradition de signer les moteurs de l'ouvrier ayant réalisé leur assemblage : une telle personnalisation ne coûte pas très cher, mais a un impact énorme sur la perception du client !

Mais ce n'est pas tout : AMG a également ouvert à l'été 2006 son « Performance Studio », un ensemble d'ateliers et de bureaux d'études ultramodernes dans lesquels sont conçus et assemblés les modèles AMG les plus exclusifs. Ici, tout est possible, et le client est invité à exprimer ses désirs les plus fous. Installer un réfrigérateur, des tablettes rétractables dans toutes les essences de bois imaginables, rallonger une carrosserie... La seule limite est l'imagination de l'acheteur, et l'épaisseur de son portefeuille.

AMG emploie aujourd'hui pas moins de 750 salariés : on est loin de la jeune pousse des débuts ! La compagnie continue d'être très impliquée en DTM, le fondateur Hans-Werner Aufrecht étant toujours le patron de l'écurie AMG-Mercedes. Le team a d'ailleurs remporté trois fois le championnat au cours des quatre dernières saisons. Décidément, tout semble réussir à AMG...

Mercedes

Mercedes
article précédent  AMG : 40 ans déjà !

Page précédente
AMG : 40 ans déjà !

article suivant  Le nouveau V8 6.3 AMG

Page suivante
Le nouveau V8 6.3 AMG

Partagez

réagir

Commentaires