Saga AMG

Saga AMG Lorsque Hans-Werner Aufrecht et Erhard Melcher, deux anciens ingénieurs de Mercedes, fondent leur petite entreprise en juin 1967, ils sont certainement loin d'imaginer le fabuleux destin que connaîtra AMG. Ils se consacrent dans un premier temps à la préparation de Mercedes pour la compétition. En commençant par la 300 SE, ils s'engagent dans le championnat européen de supertourisme. La 300 SEL 6.8 AMG ne connaîtra cependant qu'une carrière-éclair : un changement de règlement du championnat la bannit du circuit un an après sa première victoire. Mais celle-ci a déjà permis de se « faire un nom ». Attirés par ce bref succès, les propriétaires de 300 SEL 6.3 se présentent chez AMG pour transformer leur auto. Les ingénieurs ne se font pas prier, et développent une gamme d'accessoires pour le V8. Le petit commerce se développe, et les deux associés deviennent officiellement préparateurs. Dans le même temps, AMG ne délaisse pas la compétition, qui reste un outil de promotion fort. Mais les résultats se font désirer sur la piste, alors que la clientèle continue de se bousculer. Après une deuxième usine en 1985, le vrai coup d'accélérateur sera donné en 1990 : un accord officialise le partenariat avec Mercedes. Les AMG seront désormais commercialisées et entretenues au sein du réseau, ouvrant ainsi à la compagnie d'Aufrecht d'immenses débouchés à l'international. Simultanément, le préparateur s'oriente vers le DTM, discipline qu'il kidnappe, annonçant une domination absolue pour de nombreuses années. AMG emploie aujourd'hui pas moins de 750 salariés : on est loin de la jeune pousse des débuts ! La compagnie continue d'être très impliquée en DTM, le fondateur Hans-Werner Aufrecht étant toujours le patron de l'écurie AMG-Mercedes. Le team a d'ailleurs remporté trois fois le championnat au cours des quatre dernières saisons. Sur les routes ouvertes, le V8 6,3, entièrement fabriqué par AMG (ce qui fait de la firme un motoriste), est aujourd'hui le bloc officiel, équipant de la CLK 63 AMG black series (dérivée des pace car de formule 1) à l'imposante CLS 63 AMG...

 AMG : 40 ans déjà !

AMG : 40 ans déjà !

Lorsque Hans-Werner Aufrecht et Erhard Melcher, deux anciens ingénieurs de Mercedes, fondent leur petite entreprise en juin 1967, ils sont certainement loin d'imaginer le fabuleux destin que...

 Le futur du préparateur AMG

Le futur du préparateur AMG

Personnalisation, voitures exclusives pour fortune excessives, C'est bien vers ces domaines que le préparateur officiel de Mercedes se dirige

 Le nouveau V8 6.3 AMG

Le nouveau V8 6.3 AMG

Avec ce moteur intégralement conçu à Affalterbach, AMG n'est donc plus uniquement préparateur, pour la plus grande joie de ceux qui vont goûter à la cavalerie de ce 8 cylindres

MERCEDES 300 E AMG

MERCEDES 300 E AMG

Au milieu des années 80, AMG veut marquer les esprits en faisant dépasser la barre mythique des 300 km/h à une berline haut de gamme. Ce sera chose faite avec la 300 E AMG.

MERCEDES SL 73 AMG

MERCEDES SL 73 AMG

SL 73 AMG : comme on ne s'en doute pas, 73 correspond à la cylindrée du V12 qui anime le roadster : 7,3 litres ! A la clé, un couple monumental, 525 chevaux et un formidable coup de pub...