La collection Rolf Meyer

Organisée par Artcurial, la vente de la succession Rolf Meyer s'est annoncée comme l'une des plus importantes vacations de la saison 2003.

sommaire :

HORCH 710 roadster

Gilles Bonnafous le 10/02/2003

Partagez

réagir

Première voiture allemande équipée d'un huit cylindres à être construite en série, la Horch " 8 " fait sensation lors de sa présentation au salon de Berlin en octobre 1926. Conçue sous la direction de Paul Daimler, entré chez Horch en 1923, la voiture reçoit un huit cylindres en ligne à longue course doté de deux arbres à cames en tête. D'abord proposée dans une cylindrée de 3,1 litres (Type 303 de 60 ch), elle va évoluer en 3,4 litres (type 305 de 65 ch), puis en quatre litres de 80 ch. Baptisée 350, cette dernière remportera un vif succès. Elégante et bien construite, elle constituera à partir de 1928 une excellente alternative européenne aux modèles américains.
HORCH
Horch 710 Gläser Motorlegend.com
HORCH
Horch 710 cabriolet 4 portes Motorlegend.com
Venant de chez Stoewer, Fitz Fiedler remplace Paul Daimler en 1929 au poste d'ingénieur en chef - il rejoindra BMW en 1932. Fiedler refond le moteur de la Horch 8. Il en réduit la course, la ramenant de 118 millimètres à 95 millimètres, double le nombre des paliers du vilebrequin (les faisant passer de cinq à dix) et supprime le second arbre à cames en tête, qu'il juge inutile. La cylindrée de quatre litres et la puissance de 80 ch demeurent inchangées, tout comme le nombre de rapports (quatre) de la boîte de vitesses. Produite à partir de 1931, la voiture est offerte en trois définitions de châssis : types 410, 440 et 710. Construit à partir de 1932, ce dernier constitue le haut de gamme. Il reçoit l'empattement de 3,45 mètres et une boîte de vitesses ZF. Les berlines Horch 8 sont entièrement réalisées à l'usine, tandis que les cabriolets sont confiés à des carrossiers comme Gläser à Dresde ou Deutsch à Cologne. Parallèlement, le nouveau huit cylindres est disponible en cylindrée de 4,5 litres et cinq litres. Il sera produit jusqu'à la guerre en version cinq litres, motorisant notamment la célèbre 853 A.

La Horch 710 présentée à la vente du Palais de Congrès (châssis 74012) a été livrée en 1932. Ce n'est que deux ans plus tard qu'elle a été carrossée, non par les habituelles maisons allemandes, mais par Reinbolt & Christe, une petite entreprise suisse installée à Bâle. Spécialisée dans les voitures hippomobiles, cette dernière ne s'est que tardivement consacrée à l'automobile - à partir des années vingt. Elle réalise là un superbe roadster (donc à deux places), dont les lignes un tantinet excentriques évoquent les réalisations françaises de Saoutchik ou de Figoni-Falaschi.
HORCH
D.R
HORCH
D.R
Le premier propriétaire de la voiture fut Karl Büssing, le consul général d'Australie en Allemagne. La voiture passa ensuite entre plusieurs mains, avant d'être réquisitionnée par les autorités allemandes. Elle se retrouve ainsi à Paris, où elle sert de véhicule de fonction à des dignitaires en uniforme. Passé sa période militaire, elle intègre après la Seconde Guerre mondiale une importante collection néerlandaise. Elle franchit l'Atlantique en 1953 à New York avant de revenir sur le Vieux continent en 1972, où elle fait le bonheur d'un amateur norvégien.

C'est en 1986 que la Horch est retrouvée par le docteur Richard Dean Lisman, un Américain de New York. Remisée dans un garage de l'Arizona, la voiture apparaît en piteux état et sa carrosserie a été transformée. Passionné par sa trouvaille, Richard D. Lisman se lance dans de longues mais fécondes recherches sur l'histoire de la voiture et celle de la firme Reinbolt & Christe. Il parvient à retrouver le dessin de la carrosserie originelle et se lance dans une restauration conforme aux dessins de 1934. Le chantier est confié à Northumberland Engineering, une entreprise américaine installée dans l'Etat de New York, qui réalise la carrosserie en aluminium. Ayant recouvré le lustre de sa jeunesse, la Horch 710 va briller dans les concours d'élégance, dont celui de Pebble Beach, ainsi qu'à Essen. Richard Dean Lisman la revendra ensuite à un marchand allemand de Californie, auprès de qui Rolf Meyer l'acquerra en 1996. A son volant, le collectionneur et son épouse s'illustreront notamment au concours d'élégance de Monte-Carlo en 1998.
HORCH
D.R
La 710 " Spezial roadster " ne sera pas la seule Horch mise aux enchères par Maître Poulain. Elle sera accompagnée de l'un des sommets de la marque, un magnifique cabriolet 853 A motorisé par un huit cylindres de cinq litres et 120 ch. Avec la Mercedes SSK du pilote argentin Carlos Zatuszek et quelques autres modèles de Stuttgart, dont une SS de 1930, les deux voitures portant les anneaux d'Auto Union furent les lots les plus désirables de la vente.
HORCH
Horch cabriolet 853 A D.R
HORCH
Horch cabriolet 853 A D.R
article précédent  Présentation de la collection Meyer

Page précédente
Présentation de la collection Meyer

article suivant MERCEDES 300 D d'Ella Fitzgerald

Page suivante
MERCEDES 300 D d'Ella Fitzgerald

Partagez

réagir