Les 40 ans de la FFVE

Environ 300 voitures avaient fait le déplacement au Futuroscope de Poitiers pour célébrer les 40 ans de la FFVE les 15 et 16 septembre 2007.

sommaire :

CORD L29

Gilles Bonnafous le 11/10/2007

Partagez

réagir

« Milestone » de l’histoire de l’automobile, la Cord L29 est la première traction avant à avoir été construite en série. Car bien avant l’Europe, l’Amérique a été pionnière dans la technologie de la traction.

En 1907, J. Walter Christie réalise une imposante voiture de course à moteur transversal. Avec la suppression de l'arbre de transmission qui permet d'abaisser le centre de gravité de la voiture, la traction ne laisse pas indifférents les constructeurs de machines de compétition. Toujours outre-Atlantique, Harry Miller est en 1924 l’auteur d’une magnifique huit cylindres à deux arbres à cames en tête de deux litres. Cinq ans plus tard, Cord lance la L29 quelques mois avant qu’Archie Andrews ne présente sa belle Ruxton.
CORD
Gilles Bonnafous
CORD
Gilles Bonnafous
En Europe, c'est d'Allemagne que viendra l’innovation avec Stoewer à la fin de 1930. Mais l'évènement majeur sera, l’année suivante, la production en série de tractions populaires, les DKW Front, suivies en 1932 de l’Adler Trumpf. En 1933, Audi commercialisera les modèles Front, des six cylindres. Ce sera ensuite le tour de la France avec la Traction d’André Citroën.

Primée au concours d’élégance des 40 Ans de la FFVE, la magnifique Cord L 29 de René Verbiest — un modèle de 1929 — a été restaurée aux Etats-Unis il y a dix ans. Elle sera ensuite vendue en Allemagne à un grand collectionneur, auprès duquel son actuel propriétaire belge l’acquerra en 2003. Depuis son achat, ce dernier a remporté plusieurs prix dans des concours tels que celui de la Villa d’Este (prix de catégorie), de Bergerac, St-Cloud, etc.

La L29 est l’œuvre de Errett Loban Cord, qui crée pour elle la marque portant son nom. L’homme, qui possède une nébuleuse industrielle comprenant notamment Auburn, Duesenberg et les moteurs Lycoming, entend la placer sur le marché dans une position intermédiaire entre les Auburn et les Duesenberg.
CORD
Gilles Bonnafous
CORD
Gilles Bonnafous

La voiture reçoit le premier châssis américain en forme de croix en X. Elle est motorisée par le huit cylindres en ligne Lycoming à soupapes latérales. D’une cylindrée de 4,9 litres, il développe 125 ch. Elle est proposée en quatre types de carrosseries d’usine, berline normale, berline Brougham, cabriolet et phaéton. Sans compter les créations des carrossiers.

Très luxueuse, la Cord L 29 est aussi une voiture très élégante, grâce notamment à sa ligne très basse que favorise l’absence de transmission aux roues arrière. C’est l’une des plus belles américaines de la période — la plus belle pour beaucoup. Elle remporte à l’époque de nombreux concours d’élégance aux Etats-Unis comme en Europe. Un somptueux coupé bleu dessiné par de Sakhnoffsky gagne le plus prestigieux d’entre eux, celui de Monaco en 1930.

Pour autant, la L29 connaît une carrière commerciale difficile. Il faut dire qu’elle n’est pas gâtée par le destin, son lancement intervenant deux mois après le krach de Wall Street… Mauvais temps pour les modèles de luxe ! Cord réduit le tarif de la voiture en 1931, sans que cette décision n’améliore le niveau des ventes.
CORD
Gilles Bonnafous
CORD
Gilles Bonnafous
E.L. Cord avait prévu de lancer une L30, projet avorté en raison de la conjoncture économique. La dernière L29 profitera de certaines améliorations programmées pour celle qui devait lui succéder, dont la cylindrée légèrement augmentée qui passe à 5,3 litres en 1932. La puissance grimpe alors à 132 ch. Le succès commercial ne sera pas plus au rendez-vous.

La production sera arrêtée au 31 décembre 1931, les dernières voitures fabriquées — 157 selon des sources dignes de foi — étant millésimées 1932. Au total, la L29 aura été construite à un peu plus de 5000 exemplaires.

La marque réapparaîtra en 1936 avec le lancement de la spectaculaire 810, une voiture d’avant-garde au design original dû à Gordon Buehrig. Elle innovera notamment avec les premiers phares rétractables montés en série sur une automobile.
CORD
Gilles Bonnafous
CORD
Gilles Bonnafous
article précédent Compte rendu

Page précédente
Compte rendu

article suivant DELAHAYE 135 MS Coupé Sport

Page suivante
DELAHAYE 135 MS Coupé Sport

Partagez

réagir

Commentaires