7ème Sport et Collection

Le circuit du Val de Vienne a été, les 12 et 13 mai 2001, le théâtre d'un des plus importants rendez-vous français d'amateurs et de passionnés de voitures de sport et de collection.

sommaire :

7ème Sport et Collection

Dominique Deschatres le 13/05/2001

Partagez

réagir

Le circuit du Val de Vienne ( Le Vigeant situé prés de Poitiers) a été, les 12 et 13 mai 2001, le théâtre d'un des plus importants rendez-vous français d'amateurs et de passionnés de voitures de sport et de collection.

Plus de 10 000 spectateurs se sont déplacés pour la 7ème édition du Sport & Collection, organisé par Jean Pierre DOURY et son équipe. Cette manifestation parvient à allier la passion à la générosité, puisqu'elle est organisée au profit de la lutte contre le cancer.

Essais libres, rallye touristique, parades des collectionneurs ou baptême de piste en Ferrari, Porsche, ou Bugatti (à ne manquer sous aucun prétexte si vous aviez l'opportunité) ... le Sport & Collection, c'est un rendez-vous de printemps incontournable pour tous les amateurs et connaisseurs de très belles autos.
Artiste et homme aux mille idées, Ettore BUGATTI imagina et réalisa cette Bugatti Type 35
Artiste et homme aux mille idées, Ettore BUGATTI imagina et réalisa cette Bugatti Type 35 D. Deschatres

La 275 GTB a tout autant de charme que cette 512 TR jaune
La 275 GTB a tout autant de charme que cette 512 TR jaune D. Deschatres
Jaguar Type C de 1952 Châssis XKC 016
Jaguar Type C de 1952 Châssis XKC 016 D. Deschatres
Une nouvelle fois, Ferrari fut la grande vedette de cette édition 2001. Pas moins 230 modèles de la marque ont fait le déplacement…
Les nombreux admirateurs de la firme au cheval cabré ont pu y découvrir quelques modèles exceptionnels comme une 500 Mondial de 1954, une 250 Europa, quelques 275 GTB, 330 GTS ou 365 GTB Gr4. Pour les fans de la marque de Stuttgart, ils ont croisé sur le paddock une très belle Porsche 910 de 1967, de fabuleux Speedsters, Carrera RS et tout un cortége de 911 dans ses différentes versions.
Sur la piste ont a pu admirer quelques " monstres sacrés " qui ont participé, aux 24 H du Mans, comme une des premières Mc Laren M1B de 1965, une Jaguar type C de 1952 ou encore une Courier de 1961 ..
Alliant l'élégance des lignes à la noblesse de leur mécanique, les Bugatti ont participé aux différentes parades aux côtés des Alvis venues d'outre Manche. Un spectacle rare dont on ne peut se lasser.
Bentley participa à de nombreuses courses à l'avant guerre. Aujourd'hui on a de nouveau ce superbe spectacle.
Bentley participa à de nombreuses courses à l'avant guerre. Aujourd'hui on a de nouveau ce superbe spectacle. D. Deschatres

Darmont ( 1926-1930) adopte un moteur de motocyclette V-Twin refroidi par eau.
Darmont ( 1926-1930) adopte un moteur de motocyclette V-Twin refroidi par eau. D. Deschatres
Finesse et élégance ne font pas oublier le tempérament de cet Type 57
Finesse et élégance ne font pas oublier le tempérament de cet Type 57 D. Deschatres
Les organisateurs ont proposé en marge des essais libres sur circuit, une exposition de breaks de chasse. Si la quantité n'était pas au rendez-vous (4 autos) la qualité était certaine. Que des exemplaires uniques crées par des firmes aussi prestigieuses que Ferrari, Lamborghini ou Aston Martin.

Par la variété et la qualité du plateau réuni, cette manifestation, offre un aperçu assez exceptionnel de la production mondiale des années 30 à nos jours. Des vintages, aux belles italiennes en passant par les anglaises ou des voitures au palmarès sportif , c'est en quelque sorte un résumé de l'histoire de l'automobile qui est proposé.
Et pour les participants moins attirés par la piste, un rallye touristique était organisé le samedi. Il a réuni pas moins de 200 participants. Munis d'un road book, les concurrents, sont partis à la découverte de la campagne poitevine.

Au-delà du plaisir de piloter des véhicules prestigieux ou rares, cette 7ème édition témoigne d'un esprit de solidarité que l'on ne peut que saluer. Cette cuvée 2001 n'a vraiment pas manqué de saveur et s'est laissé déguster avec un certain plaisir malgré un temps incertain.
Le V12 lampredi de la Ferrari 250 Europa (1953-1955) développe 200 ch pour une cylindrée de 2933 cm3.
Le V12 lampredi de la Ferrari 250 Europa (1953-1955) développe 200 ch pour une cylindrée de 2933 cm3. D. Deschatres
article suivant  Les breaks de chasse

Page suivante
Les breaks de chasse

Partagez

réagir

Commentaires