Tour Auto 2005

Pour la première fois depuis la réédition du Tour, les 240 concurrents sont partis de l’Esplanade des Invalides, où était installé la veille le parc fermé.

sommaire :

Tour Auto 2005

Gilles Bonnafous le 26/04/2005

Partagez

réagir


Motorlegend.com

Porsche 906, 1966 Motorlegend.com
Les concurrents du Tour Auto 2005 se sont élancés le 26 avril pour un périple de cinq jours, qui les conduira à Biarritz après avoir fait étape à Vichy, Clermont-Ferrand et Toulouse. Pour la première fois depuis la réédition du Tour, les 240 concurrents sont partis de l’Esplanade des Invalides, où était installé la veille le parc fermé. Autre nouveauté, le Tour Auto fera étape à Pau, où sera disputée une épreuve sur le circuit de Pau-Arnos. Magny-Cours, Charade et Nogaro sont également au programme.

AC Cobra, 1964 Motorlegend.com

Motorlegend.com
Sur les 1643 kilomètres de son parcours, le Tour Auto offrira aux spectateurs ses contingents impressionnants de Ferrari (250 GT, 275 GTB et GTO), d’AC Cobra, de Type E, de 911 RS et RSR, d’Alfa Romeo GTA et de berlinettes Alpine — dont la 1800 Groupe IV de Francis Mercier pilotée par Jean Ragnotti.

Ferrari 250 MM, 1953 Motorlegend.com

jaguar Type E, 1961 Motorlegend.com


Porsche 356 B, 1962 Motorlegend.com

AC Cobra, 1963 Motorlegend.com
A chacune de ses éditions, ce musée automobile vivant vaut aux passionnés le bonheur de découvrir des raretés connues uniquement par les ouvrages spécialisés. C’est le cas cette année d’une magnifique berlinette Siata 208 S de 1954. Equipé du moteur de la Fiat 8V, cet exemplaire unique constitue l’une des plus belles voitures du plateau.

Citroën Traction 11B, 1953 Motorlegend.com

Maserati MC12 Motorlegend.com
L’Esplanade des Invalides était également le théâtre d’opérations promotionnelles, à l’image de Maserati Italie venu avec deux MC 12. Pas moins. Ces divas étaient accompagnées d’un ancien camion de l’écurie du Trident, un Fiat des années 60. Quant à la banque Pictet, sponsor de la manifestation, elle donnait à voir une Pic-Pic R2 de 1920, qui s’est taillé un joli succès sous les tilleuls des Invalides.

Clin d’œil sympathique, le dossard n°1 est porté par une 2 CV de 1960 en état d’origine. Tous nos vœux accompagnent ses courageux « pilotes », en particulier sur les circuits…

Auto-Union 1000 S, 1960 Motorlegend.com

Alpine Renault A110 1600 S Motorlegend.com
article suivant ALPINE A110 1800 Gr IV

Page suivante
ALPINE A110 1800 Gr IV

Partagez

réagir