Tour Auto 2000

Parti du Trocadéro à Paris pour arriver à Biarritz, l'édition 2000 du Tour Auto a permis d'assister au départ de 200 voitures.

sommaire :

Histoire : Le Tour de France Automobile

le 11/04/2000

Partagez

réagir

Créé par l’Automobile Club de France en 1899, le Tour de France Automobile est l'une des plus anciennes épreuves automobiles du monde. Dès son origine, l'épreuve acquiert la dimension d'une aventure puisque la boucle représente déjà 2200 kilomètres. Automobiles et motos y participent la première année, où s'y illustrent notamment les Panhard-Levassor et de Dion-Bouton. Couru ensuite de 1906 à 1914, puis de 1922 à 1937, le Tour de France prend à cette époque des allures de marathon : le parcours ne comporte pas moins de 3500, voire 4000 kilomètres !

Motorlegend.com
FORD GT 40 1965
FORD GT 40 1965 G. Bonnafous
L’après-guerre

1951
L’année 1951 apporte au Tour de France la consécration : il devient une épreuve de renommée internationale. Ferrari, Jaguar, Aston Martin, Maserati, Delahaye…, toutes les plus grandes marques y sont représentées ; d'abord par les amateurs, puis très vite par des engagements officiels.

1952
Autre date décisive pour le Tour de France, l'introduction d'épreuves sur circuits, en alternance avec des étapes routières et des courses de côte. Gagner le Tour de France devient alors très valorisant pour les constructeurs et Ferrari remporte au total 13 victoires. Les plus grands pilotes comme Gendebien, Trintignant, Phil Hill, Beltoise ou Pescarolo, ainsi que des célébrités comme le Prince Rainier, font des apparitions remarquées au volant des plus grandes sportives de l'époque.

1958/1963
En 1958, Bernard Consten commence à associer son nom au Tour de France et, à l'exception de 1959, il en remporte toutes les éditions jusqu’en 1963.

1965/1968
L'épreuve est mise en sommeil, l'un des principaux sponsors s’étant retiré.

1969
Sous l'impulsion de Bernard Consten, alors président de la FFSA, le Tour de France redémarre. Les sports-protos peuvent désormais s'y engager. Peut être s'agit-il là de la plus belle époque de ce que l'on a désormais coutume d'appeler le Tour Auto. Les Matra 650, Ferrari 512 M et Ford GT 40 qui, jusque là s'étaient contentées de se mesurer sur les circuits, font vrombir leurs mécaniques sur la route pour le plus grand plaisir des spectateurs.

1970
C'est, avec l'appui d'une compagnie pétrolière, le lancement du "Grand National". Empruntant les mêmes itinéraires que le Tour de France, le Grand National est ouvert aux pilotes titulaires d'une licence nationale. Jusqu'en 1974, il voit s'affronter les espoirs du sport automobile français tandis que Bernard Darniche, Jean Pierre Beltoise ou Gérard Larrousse s’alignent au Tour de France.

1979
Les contraintes économiques liées à la crise pétrolière, l'abandon du Groupe 5 "TdF", puis des circuits, affectent l'aura du Tour de France. Les sponsors ne suivent plus, l'itinéraire se raccourcit et la liste des engagés n'est plus aussi brillante que par le passé. Néanmoins quelques voitures intéressantes sont présentes au début des années 1980 : BMW M1, Lancia 037, Renault Maxi 5 et autres Audi Quattro Sport.

1986
C'est la 50ème édition du Tour de France. Malgré l’apparition de quelques voitures historiques, le cœur n'y est plus. L'épreuve s'éteint, laissant un immense regret à tous ceux qui l'ont vécue...
FERRARI 275 GTB 1965
FERRARI 275 GTB 1965 Motorlegend.com
ASTON MARTIN DB 4 GT 1961
ASTON MARTIN DB 4 GT 1961 Motorlegend.com
La renaissance historique

1992
Le Tour de France renaît en version historique. 128 voitures rallient Paris à Nice via Orléans, Vichy, Nîmes et les circuits de Nevers Magny-Cours, Mas du Clos et Paul Ricard.

1993
La 52ème édition du Tour de France propose un remarquable plateau et un itinéraire historique. Les étapes sont Le Mans, Cognac, Albi pour une arrivée à Nice, et les circuits empruntés Montlhéry, Le Mans, Le Vigeant, Albi.

1994
170 participants viennent du monde entier pour traverser la Bourgogne et emprunter les routes enneigées des Alpes. Pas moins de 35 Ferrari... John Lewis remporte l'épreuve au volant de l'une des trois Ford GT40.

1995
Le Tour de France emprunte un parcours inédit et s'achève pour la première fois depuis sa réédition à Biarritz — d'où il était parti en 1972 et où il était déjà arrivé en 1969 et 1981. Le rallye est devenu un must des épreuves historiques.

1996
Une édition musclée avec de longues étapes et des spéciales de rallye, dont Gérard Larrousse tire le meilleur parti. La majorité des 180 équipages fêtent à Nice la victoire de David McErlain sur sa Ford GT40.

1997
Seconde arrivée à Biarritz avec Henri Pescarolo sur le podium. Parmi les 205 partants, un plateau de prototypes Porsche rejoint l’armada Ferrari.

1998
Sous la pression du Tour de France cycliste, l’épreuve prend le nom de Tour Auto. Un itinéraire inédit Paris-La Rochelle s’arrête à Dijon, Annecy et à Vichy. Montlhéry, Dijon, Charade, Le Mas du Clos sont les circuits retenus. Walter Röhrl donne une magistrale leçon de conduite et remporte une victoire méritée.

1999
L'édition du centenaire dure cinq jours et dépasse les frontières de l'hexagone pour emprunter les mythiques circuits de Spa et le Nordschleife. Les vainqueurs, Hans et Laurence Hügenholtz, remportent la Coupe du Centenaire de l'ACF, tandis que les époux Lindner sont les vainqueurs de la section régularité. Et la Ford GT40 de D. McErlain passe en second l'arche d'arrivée à Cannes.
article précédent  Le Tour Auto, mode d'emploi

Page précédente
Le Tour Auto, mode d'emploi

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de filitatane
filitatane a dit le 29-01-2015 à 04:21
J'ai appris beaucoup en lisant vos articles, merci. Je suis "novice" mais cependant amateur de voitures anciennes, surtout anglaises ou italiennes.
avatar de gege48
gege48 a dit le 08-09-2008 à 17:56
Une des plus belles épreuves en France dans la version avant 79. Aprés c'est devenu "un rallye". Pour l'avoir fait 11 fois, 5 dans l'équipe des chronométreurs officiels, 5 en tant que conccurent et une fois en assistance d'un équipage féminin. 17 éme au scratch et 3éme de groupe en 76, mon meilleur classement. vainqueur de classe en 81/82??? en finissant dernier. On partaient pour une semaine de course, une fabuleuse épopée, des nuits sur la route, des liaisons interminables. L'aventure avec un A.