Essai FORD Fiesta (VI) ST

Loïc Bailliard le 25/03/2013

La Ford Fiesta ST entend se frotter aux nouvelles Clio RS et 208 GTI. Face à ces concurrentes féroces, la petite bombe avance de sérieux arguments.

Voir la vidéo en HD

Présentation

Bien qu'il ne totalise que quelques milliers de voitures en France, le marché des bombinettes est particulièrement dynamique en ce moment. Quelques jours après la nouvelle Renault Clio RS et avant la Peugeot 208 GTI, Ford entre dans la danse en apposant la griffe ST sur la petite Fiesta 6ème génération, qui n'était jusqu'à présent chapeautée que par une Sport Platinum manquant de piment. La citadine Ford avance donc désormais de véritables arguments. Sous le capot, on retrouve en effet un bloc 1.6 Ecoboost de 182 ch et 240 Nm pour un poids de 1 160 kilos. Sur le papier, cette combinaison se montre alléchante. Malgré une puissance en retrait par rapport aux 200 ch des Clio et 208, la Fiesta annonce en effet un 0 à 100 km/h quasiment similaire (6,9 s) et une vitesse maximale de 220 km/h.

Mais on le sait, le véritable domaine de compétence de Ford aujourd'hui, ce sont les châssis. La Fiesta ST le confirme. Vive et précise, elle dispose surtout d'une quantité phénoménale de grip qui incite à repousser toujours plus loin ses propres limites. Sur les routes sinueuses de l'arrière pays niçois et du Verdon, elle autorise des vitesses moyennes indécentes sans jamais décrocher, même lorsque la pluie s'invite à la fête. Seule une direction électrique manquant encore un peu de consistance vient entacher le plaisir. D'autant que la Ford Fiesta ST réussit son pari initial : cette efficacité redoutable ne s'obtient pas au détriment d'une véritable polyvalence. Pour peu qu'on accepte des suspensions un peu fermes (mais on obtient en contrepartie des baquets Recaro parfaits), la citadine conserve tous ses atouts habituels : équipement complet, habitabilité honnête et tarif compétitif. Car à 23.700 €, elle est moins chère que ses rivales.

Voir plus de photos

Design extérieur et intérieur

La Ford Fiesta ST repose sur la version restylée de la citadine Ford de 6ème génération, présentée en fin d'année dernière. Concrètement, cela se traduit surtout par l'apparition de la nouvelle calandre. Plus béante que jamais, évoquant Aston Martin selon certains (on connaît pire comparaison), celle-ci confère une identité forte à la Fiesta. La ST ajoute à ce relooking un bouclier plus agressif, un diffuseur intégrant une double sortie d'échappement, un aileron surplombant le hayon ou encore des jupes latérales. On note également les jolies jantes de 17 pouces aux 4 roues. Enfin, signalons que la Ford Fiesta ST n'est proposée qu'en version 3 portes sur le Vieux Continent, contrairement aux États-Unis, qui pourront également opter pour une 5 portes.

Quelque soit leur nombre, les portes s'ouvrent sur un habitacle typique des Ford actuelles. On note immédiatement que la console centrale n'a toujours pas soigné sa crise d'acné... et reste donc constellée de boutons. En conséquence, l'ergonomie des différents systèmes embarqués reste perfectible. Mais cela signifie également que l'équipement s'avère très complet, puisque seul le GPS et le régulateur réclament un supplément de 490 € et 220 €. Dans tous les cas, on ne se plaindra pas des excellents sièges baquet signés Recaro ou du petit volant tenant parfaitement en main. Enfin, bien que la qualité perçue soit au niveau, certains détails de finition et choix de matériaux rappellent que la Ford est bien la plus abordable de sa catégorie.

Mécanique et châssis

Mais ces considérations esthétiques ne doivent pas détourner du cœur du sujet. Car la Ford Fiesta VI ST, c'est avant tout un moteur et un châssis. Suivant la tendance actuelle, le constructeur a choisi la voie du downsizing pour animer la Fiesta. En l'occurrence, il a installé le bloc 1,6 litres EcoBoost dans une version annonçant 182 ch et 240 Nm de couple. Un moteur techniquement en phase avec son époque (aluminium, injection directe, calage variable des soupapes et, évidemment, turbo), ce que l'on retrouve sur la fiche technique. La puissance est développée à 5 700 tr/min et le couple disponible à partir de 1 500 tr/min. Des chiffres qui ne laissent pas présager d'un caractère très enjoué, mais qui permettent à la marque d'annoncer 5,9 l/100 km et 138 g/km de CO2. Dans la réalité, comptez plutôt sur une moyenne de 8 litres en conduite raisonnable et des envolées au dessus de 17 litres lorsque l'enthousiasme prend le dessus !

Et comme le dit le slogan, « sans maîtrise, la puissance n'est rien ». Les ingénieurs en charge des modèles ST et RS ont donc travaillé d'arrache-pied pour offrir un comportement idéal à la Fiesta. Le modèle se distingue notamment par des suspensions abaissées de 15 mm et un « contrôle vectoriel de couple » simulant l'action d'un différentiel autobloquant en freinant la roue intérieure au virage. Entre celui-ci et le moteur, on retrouve une boîte manuelle à 6 rapports. Côté freinage, on apprécie que les 4 roues soient dotées de disques, ceux installés à l'avant étant ventilés.

Sur la route

Les freins joueront un rôle important dans cet essai, car Ford nous a donné rendez-vous à Saint-Paul de Vence pour prendre en main la nouvelle Fiesta ST. Une situation qui permet d'entrer directement dans le vif du sujet : entre le col de Vence et les gorges du Verdon, certaines des routes les plus exigeantes de l'hexagone sont à quelques minutes de notre point de départ. Cette étape de liaison pour rejoindre le col permet de prendre en main la voiture et d'en constater la facilité dans des conditions d'utilisation normales. Entre son petit gabarit et son couple disponible en permanence, cette Fiesta ST se montre aussi docile qu'efficace dans la circulation. Seul le freinage très mordant demande un dosage fin. Mais la route s'ouvre enfin, et nous rencontrons notre premier panneau « Col de Vence ». Rapidement, la petite Ford dévoile ses qualités sur ces routes exigeantes. Elle s'inscrit immédiatement dans les courbes et se montre incroyablement neutre.

Réaccélérations brutales ou lever de pied, rien ne semble venir à bout du grip de la Fiesta. Découvrir et dépasser les limites de son châssis réclame probablement un circuit ou une route avec plus de dégagement que les gorges du Verdon. On place donc rapidement une confiance absolue dans la voiture et le rythme augmente jusqu'à devenir totalement inavouable. Déconnecter les aides à la conduite ne change pas la situation ; pas plus que la pluie qui s'invite par intermittence sur la route. Dans toutes les circonstances, la Fiesta ST garde le cap et fond sur le virage suivant. Équipée d'un « sound symposer », une membrane qui amplifie les bruits d'admission dans l'habitacle, la petite Ford fait profiter ses occupants d'une sonorité qui rappelle les Super 1600 de rallye. De quoi mettre dans l'ambiance. D'autant que le moteur ne fait pas que grogner, mais délivre bien les performances qu'il promet, et accepte étonnamment de rester dans les tours. Au chapitre des reproches, on regrette que la direction (électrique) ne transmette pas autant d'information qu'on le souhaiterait, et un freinage qui sera probablement à surveiller pour les propriétaires s'aventurant sur circuit ou vivant en montagne.

À retenir

Globalement, la Ford Fiesta VI ST fait forte impression. Si elle n'est pas la plus joueuse des héritières de la 205 GTI, elle compense par un niveau de grip hallucinant et un moteur suffisamment pêchu pour en profiter dans toutes les circonstances. Ajoutons à cela une véritable polyvalence, un confort correct pour une sportive ainsi qu'un tarif compétitif et on obtient un engin très tentant…
points fortsQualité du châssis, polyvalence, tarif et performances concurrentiels.
points faiblesManque de ressenti de la direction, caractère très (trop ?) sérieux, ergonomie et finition de l'habitacle.
17.1

20
Les chiffres
Prix 2013 : 25 960 €
Puissance : 182 ch
0 à 100km/h : 6.9s
Conso mixte : 5.9l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 15/20
Sécurité active et passive : 16/20
Confort et vie à bord : 14/20
Budget : 15/20
Tag :

Autres articles pouvant vous intéresser

FORD Fiesta ST Plus (3 p.)
FORD Fiesta ST Plus (3 p.)

La Fiesta ST faisait l'unanimité pour son caractère de GTI authentique et...

FORD Fiesta 1.0 EcoBoost 140 ch ST Line
FORD Fiesta 1.0 EcoBoost 140 ch ST Line

En attendant la ST, prévue pour cet été, la Fiesta se décline dans une...

FORD Fiesta ST200
FORD Fiesta ST200

Avec ses 182 ch, la Fiesta ST était en retrait face à la concurrence. À...

Tous les essais FORD
SEAT Leon Cupra R ST
SEAT Leon Cupra R ST

Avant de tirer sa révérence, l'actuelle Seat Leon se décline dans une ultime...

ABARTH 595 Competizione
ABARTH 595 Competizione

Lancée en 2008, la bombinette Abarth est toujours au catalogue. Certes, elle...

PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP
PEUGEOT 308 GTi 263 ch FAP

La 308 GTi a reçu un filtre à particules pour se conformer aux nouvelles...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de ENIGMA
ENIGMA a dit le 28-06-2014 à 14:51
Pas de doute c'est la reine des "bombinetes" !!!!