< retour
  • OPEL CORSA OPC NÜRBURGRING EDITION

Essai OPEL Corsa OPC Nürburgring Edition

David Lamboley le 26/02/2012

Plus qu'une simple série spéciale cosmétique, la Corsa OPC Nürburgring Edition est un modèle optimisé, affûté, plus puissant, plus performant, véritablement à part. Un futur collector limité à seulement 500 exemplaires.

Présentation

La Corsa OPC, compacte, râblée et affûtée, revient aujourd'hui sous les feux de l'actualité à travers cette version spéciale reprenant le nom du circuit routier le plus difficile et le plus réputé au monde, un lieu mythique où sont développées et testées la plupart des sportives de la planète et notamment les Opel. Plus qu'une simple évolution cosmétique, la Corsa OPC Nürburgring Edition est un modèle véritablement à part. Extérieurement, hormis cette couleur cuivre remarquable, notons quelques appendices comme la lèvre de spoiler avant ou la double sortie d'échappement en inox. Les roues de 18 pouces et le châssis très rabaissé ajoutent une touche « tuning » qui cache de véritables optimisations mécaniques. Dans l'habitacle, peu de changements. On remarque surtout les sièges semi baquets Recaro personnalisés à l'effigie du tracé du circuit.

Côté châssis, notons de nouveaux combinés à gaz, un système de freinage plus imposant et oh surprise, un autobloquant mécanique. Mais c'est surtout sous la capot de cette Corsa dopée que les chosent se corsent, avec une puissance qui passe de 192 à 210 ch grâce à un turbocompresseur optimisé, une nouvelle gestion électronique et un échappement retravaillé qui permettent désormais un 0 à 100 km/h en 6,8 secondes. En définitive, cette Corsa s'avère une des GTI les plus amusantes et aussi une des plus performantes du moment. Seul hic, elle fait payer cher ses prestations -27 990 euros- et s'éloigne ainsi de la philosophie Opel qui consiste notamment à proposer des produits très concurrentiels…

OPEL Corsa OPC Nürburgring Edition OPEL Corsa OPC Nürburgring Edition

Design extérieur et intérieur

Elle a fière allure, cette Corsa « boostée », et même une allure très tuning, ce qui plaira aux amateurs du genre. La caisse rabaissée de 20 mm par rapport à l'OPC « normale » lui donne un air râble et met la puce à l'oreille. La couleur également, un cuivre métallisé proposé aux côté d'un vert spécifique à cette version spéciale qui ne fait pas dans la discrétion. Quelques détails cosmétiques permettent également de reconnaître cette « OPC Nürburg » : lèvre de spoiler avant, double sortie d'échappement en acier inoxydable, logos du circuit sur les montants centraux, roues de 18 pouces. On retrouve également les imposants boucliers percés d'ouïes, les jupes latérales et le gros aileron au-dessus du hayon, bref, un pur look de GTI ostentatoire à souhait…

Dans l'habitacle, pas de gros changements par rapport à la Corsa OPC classique. On remarque surtout les sièges semi-bacquets Recaro à l'effigie du circuit et les seuils de portes eux aussi griffés « Nürburgring Edition ». Pour le reste, on connaît déjà : volant à méplat griffé OPC, placages de planche de bord « piano black », pédalier sport. Si la qualité des matériaux n'est pas exceptionnelle, l'assemblage et la finition sont de bonne facture, et l'ensemble apparaît solidement construit.

Mécanique, châssis

De toute évidence, Opel ne prend pas à la légère l'appellation Nürburgring, qui résonne aux oreilles des passionnés comme un mot magique, synonyme de performance, de technologie et de plaisir. Alors plutôt que de laisser des amateurs faire le boulot, l'Opel Performance Center a tout simplement décidé de « tuner » sa propre création pour en faire un modèle encore plus fun, plus efficace et surtout plus exclusif. Commençons la revue de détails : sous ses jupes sexy, on trouve de nouveaux combinés à gaz signés Bilstein, une des références en la matière. Nous avons vérifié, ils adoptent la bonne couleur, tube jaune et ressort bleu ! Ces amortisseurs spécifiquement développés sont non seulement tarés plus fermes, mais sont aussi plus courts (-20 mm à l'avant comme à l'arrière). Côté freinage, ensuite, avec un autre spécialiste, Brembo. Opel annonce une surface de freinage augmentée de 10% et des plaquettes plus performantes, avec toujours des disques costauds de 305 mm à l'avant. Les étriers sont également annoncés plus légers de 30%.

Toujours côté châssis, voici la cerise sur le gâteau : un véritable autobloquant mécanique à lamelles (et non un pseudo différentiel à glissement limité électronique, sous-fonction de l'ESP qui bouffe de la plaquette !), combiné à un ESP recalibré permettant plus d'amplitude et un seuil de déclenchement plus tardif. Pour résumer, la mécanique supplante en partie l'électronique, c'est assez rare pour le souligner. Sous le capot, enfin, le petit 1600 cm3 passe de 192 à 210 ch et de 250 à 280 Nm à travers une « prépa » sérieuse : turbo recalibré, ligne d'échappement retravaillée permettant de réduire les contre-pressions, gestion moteur optimisée…

OPEL Corsa OPC Nürburgring Edition OPEL Corsa OPC Nürburgring Edition

Sur la route

La Corsa OPC n'était déjà pas une petite frappe anémique, mais plutôt une teigne certes un peu brouillon, mais capable de tailler des croupières à plus puissante qu'elle… Avec les optimisations apportées par cette Nürburgring Edition, la plupart de ses défauts sont élagués. En termes de tenue de route, tout d'abord, on trouve désormais une véritable homogénéité et une vraie cohérence entre les trains avant et arrière. L'auto est rivée sur ses appuis, ne sautille pas et garde de plus une petite dose de confort, c'est presque un exploit avec une caisse « au ras des pâquerettes » ! Ensuite, la magie de l'autobloquant opère. Fini les interventions intempestives de l'ESP ou les glissades de la roue intérieure en virage. Dès que le grip est en défaut, « l'autobloc » prend le relai avec poigne et ramène la proue à l'intérieur du virage tant que l'on reste sur les gaz, et plus si affinités. Par rapport à l'ancienne mouture, c'est un vrai plus qui autorise des vitesses de passage en courbe plus élevées mais surtout une efficacité nouvelle et moins de sueurs froides sur le mouillé !

Et au chapitre moteur, la fête continue. Avec 18 ch supplémentaires, la petite allemande se sent pousser des ailes, et ça s'entend ! La bébête pousse méchamment, et avec un 0 à 100 km/h revendiqué en 6,8 secondes, soit 4 dixièmes de mieux par rapport à la Corsa OPC classique, elle rejoint le clan des petites GTI les plus performantes du moment. En termes de reprises, on retrouve toujours le mode « overboost » qui donne un vrai coup de pied où vous savez, c'est rappelons-le une signature Opel… Enfin, comme il faut bien s'arrêter malgré l'enthousiasme au volant, notons le freinage à peine plus mordant, mais surtout plus endurant.

À retenir

A coup sûr une véritable réussite ! Cette Corsa OPC Nürburgring Edition est une des petites GTI les plus attachantes et les plus ludiques du moment. Reste un tarif pas vraiment cadeau mais tout à fait justifié…et seulement 500 exemplaires.
points fortsPour moins de 5000 euros supplémentaires par rapport à la version classique, des gains sur tous les plans : puissance, performances, agrément, efficacité. Exclusivité du modèle.
points faiblesLook un brin trop ostentatoire, qualité de certains plastiques. Consommation en mode « gaz à fond » !
14.4

20
Les chiffres
Prix 2012 : 27990 €
Puissance : 210 ch
0 à 100km/h : 6.8s
Conso mixte : 7.6l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 14/20
Sécurité active et passive : 16/20
Confort et vie à bord : 13/20
Budget : 15/20
Tag :

Autres articles pouvant vous intéresser

OPEL Corsa OPC
OPEL Corsa OPC

Si son style évolue peu, la seconde génération d'Opel Corsa OPC abrite de...

OPEL Insignia GSi 2.0 Turbo 260 ch AT8 AWD
OPEL Insignia GSi 2.0 Turbo 260 ch AT8 AWD

Nouveau vaisseau amiral d'Opel, l'Insignia GSi débarque avec 260 ch, quatre...

OPEL Astra 1.6 Turbo 200 ch
OPEL Astra 1.6 Turbo 200 ch

Modèle crucial pour l'avenir d'Opel, la nouvelle Astra arrive d'emblée avec...

Tous les essais OPEL
BMW X5 M50d
BMW X5 M50d

Figure emblématique des grands SUV de luxe, le BMW X5 nous revient dans une...

CUPRA Ateca 2.0 TSI 300 DSG 4Drive
CUPRA Ateca 2.0 TSI 300 DSG 4Drive

Cupra n'était jusqu'alors qu'un label sportif. C'est désormais une marque...

HYUNDAI i30 N 2.0 T-GDi 275 Pack Performance
HYUNDAI i30 N 2.0 T-GDi 275 Pack Performance

Hyundai se lance enfin sur le segment des sportives avec cette i30 N. Sur le...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de JACKY02
JACKY02 a dit le 06-03-2012 à 19:09
Je ne pense pas qu'une "ds3"R ou Clio RS soit plus "sobre" en mode GAZ à fond
avatar de Gaudin
Gaudin a dit le 28-02-2012 à 18:06
Avec le super à 1,64 euro le litre aujourd'hui, je n'ose y penser...et pourtant ça fait envie. G.