Volkswagen absorbe Porsche

Soufyane Benhammouda le 10/07/2012

C'est la fin d'un long feuilleton : à partir du 1er août prochain, Volkswagen AG détiendra Porsche à 100 %.

Grâce à une nouvelle réglementation allemande sur la restructuration d'entreprise, cette fusion se fait avec deux ans d'avance sur le calendrier initial. Toutefois, l'absorption de Porsche s'articulera autour d'un schéma différent. Une holding, Porsche Zwischenholding GmbH, sera détentrice de Porsche à 100 % et sera elle même détenue par Volkswagen AG à 100 %. Volkswagen AG devra s'acquitter de la coquette somme de 4,46 milliards d'euros pour prendre le contrôle total du capital de Porsche.

Martin Winterkorn, président de Volkswagen AG, se réjouit de cette fusion : "En regroupant leurs activités, Volkswagen et Porsche deviendront plus forts, tant au niveau financier que stratégique, pour affronter l'avenir. Nous allons maintenant pouvoir coopérer encore plus étroitement et tirer conjointement parti de nouvelles opportunités de croissance dans le segment haut de gamme, grâce à des investissements ciblés dans des produits et des technologies de pointe. Ce rapprochement permettra de réaliser plus rapidement des projets conjoints mais aussi de se consacrer entièrement à leurs activités en simplifiant leur coopération au quotidien notamment l'accès à la R&D et à la banque d'organes du groupe". Le groupe Volkswagen estime à 700 millions d'euros par an les synergies qui découleront de cette fusion.

Du coté de chez Porsche, les fonds reçus de cette cession vont lui permettre de rembourser intégralement les 2 milliards d'euros de passif et de mener des investissements dans l'entreprise.

Au terme de cette opération, les liquidités du groupe Volkswagen devraient chuter de 7 milliards d'euros, pour atteindre les 10 milliards d'euros à la fin de l'exercice 2012. VW devra ajouter aux 4,46 milliards d'euros la somme de 2,5 milliards pour la consolidation initiale des liquidités nettes négatives de Porsche. En revanche, Volkswagen AG assure que l'intégration de Porsche dans l'entreprise aura un impact positif sur son bénéfice consolidé dès la fin de cet exercice comptable. Rappelons que Porsche se targuait l'an dernier d'être le constructeur le plus rentable de la planète, avec une marge opérationnelle de 2 milliards d'euros, soit 18,7% de son chiffre d'affaires.

De notre coté, nous espérons que Volkswagen saura lâcher la bride de Porsche, et que le "virus TDI" ne contaminera pas l'ensemble de la gamme du constructeur de Zuffenhausen !
actu suivante Lamborghini s'agrandit

Actu précédente
Lamborghini s'agrandit

actu précédente McLaren lance une série animée

Actu suivante
McLaren lance une série animée

Autres articles pouvant vous intéresser

Porsche va ouvrir un PEC en Italie
Porsche va ouvrir un PEC en Italie

Le constructeur de Stuttgart a annoncé que son huitième Porsche Experience...

Michael Fassbender Road to Le Mans 6
Michael Fassbender Road to Le Mans 6

Michael Fassbender a conclu sa première saison complète dans la série Porsche...

Porsche Taycan Turbo safety-car
Porsche Taycan Turbo safety-car

A l'occasion de la soirée de gala organisée à Stuttgart en l'honneur de son...

Toutes les actualités PORSCHE
Porsche Taycan Turbo safety-car
Ferrari vise 2025 pour l'électrique

Alors que la Ferrari SF90, le premier véhicule hybride de série du...

Porsche Taycan Turbo safety-car
Mustang GT500 : Ford offre le stage

Afin de s'assurer que les propriétaires de son modèle Mustang Shelby GT500,...

Porsche Taycan Turbo safety-car
VW Touareg ABT Sportsline : 500 ch

ABT Sportsline s'est intéressé au Volkswagen Touareg de troisième génération,...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de Expresso
Expresso a dit le 12-07-2012 à 18:46
Je possède un "vieux" Porsche cayman (2008)et une Renault Clio RS de 2009 et le passage dans le giron de W fera que je n'achèterais plus de Porsche car pour moi W ou AUDI sont certe de bonnes voitures, bien finies mais moteur et plaisir de conduire moins bon. Je préfère un 6 Cylindes Porsche - BMW ou 4 Cylindres Renault. De plus le groupe VAG ne justifi aucunement des tarifs et entretien prohibitifs.
avatar de MADO5000
MADO5000 a dit le 10-07-2012 à 23:42
Un géant de l'automobile avec l'alliance de ces deux groupes. Deux entreprises qui ont sut tirés leurs épingle du jeu malgré la crise.