< retour

Saga Bugatti

Saga Bugatti Mécanicien de génie, Ettore Bugatti est animé par une incessante quête du beau. Dès l'âge de 17 ans, il motorise un tricycle. En 1910, il s'établit à son compte à Molsheim et commence à construire la Type 13. Dotée ensuite d'une culasse à 16 soupapes, cette dernière apportera à Bugatti la renommée internationale grâce à sa victoire dans le GP de Brescia en 1921. L'année suivante apparaît la première 8 cylindres, la Type 30. En 1924, est lancée la fameuse Type 35 qui gagnera plus de trophées qu'aucune autre machine d'avant guerre. Evolution de la 35, la 37 au moteur 4 cylindres sera également couverte de lauriers. La Bugatti Type 43 est la première voiture commercialisée capable de rouler à 160 km/h. En 1926, Ettore réalise avec la Royale son rêve de construire la plus extraordinaire voiture de tous les temps. Mais c'est un cuisant échec, qui entraîne la firme dans de graves difficultés. Son moteur sera monté sur des automotrices qui permettront de sauver l'entreprise. En 1929, Bugatti construit un navire amiral moins ambitieux, la Type 46 ou "Petite Royale". La 51 prend le relais de la 35 avec succès et écrase la saison 1931. Elle sera suivie avec moins de bonheur par la 54 et de la 59, dernière vraie Bugatti de course. Au milieu des années 30, la firme n'a plus à son catalogue que la 57, dernier grand succès de la marque et son modèle de tourisme le plus connu. Troisième enfant d'Ettore et également doué d'un grand talent, Jean Bugatti est l'auteur des Types 50, 55 et 57, ainsi que du dessin de la Royale Esders. Au lendemain de la guerre, les tentatives pour relancer la marque ne rencontreront pas le succès.

 Bugatti et la compétition

Bugatti et la compétition

C'est à la Coupe des Voiturettes de 1920 couru au Mans que Bugatti remporte sa première grande victoire.

 Ettore et Jean Bugatti

Ettore et Jean Bugatti

Mécanicien de génie et constructeur avant-gardiste, Ettore Bugatti est animé par une incessante quête du beau, qui donnera naissance à de nombreux chefs-d'œuvre.

 Historique Bugatti

Historique Bugatti

La première Bugatti commercialisée est la Type 13, qui remporte au salon de Paris un vif succès dû à sa une technique avancée et innovante.

BUGATTI Type 13

BUGATTI Type 13

C'est avec la Bugatti Type 13 que démarre à Molsheim la production Bugatti en 1910. Outre la gloire sportive, la voiture apportera à Ettore Bugatti de substantielles rentrées d'argent.

BUGATTI Type 35

BUGATTI Type 35

Aboutissement du génie mécanique et artistique d'Ettore Bugatti, la Bugatti Type 35 est la Bugatti par excellence. Archétype de la voiture de Grand Prix des années vingt, la Bugatti Type 35 a...

BUGATTI Type 37

BUGATTI Type 37

Voiture de Grand Prix en réduction, la Bugatti Type 37 a été une excellente machine d'apprentissage de la course. Cette voiture attachante fut aussi l'une des Bugatti les plus fiables.

BUGATTI Type 51

BUGATTI Type 51

Première Bugatti de Grand Prix à deux arbres à cames en tête, la Bugatti Type 51 est l'une des plus célèbres et glorieuses machines de course de la marque de Molsheim.

BUGATTI Type 57

BUGATTI Type 57

La Bugatti Type 57 est la Bugatti de tourisme par excellence. Ses qualités dynamiques et les performances de soin huit cylindres en feront, dans sa catégorie, une voiture sans concurrence sur les...

BUGATTI Type 57 S

BUGATTI Type 57 S

Le plumage de la 57 S s'avère on ne peut plus à la hauteur de son exceptionnel ramage. Ses carrosseries d'allure sportive comptent parmi les plus belles des années trente.

BUGATTI Type 59

BUGATTI Type 59

Ultime évolution des légendaires purs sangs d'Ettore Bugatti, la Bugatti Type 59 est la dernière vraie Bugatti de course. Elle apparaît aussi comme l'une des plus belles monoplaces jamais construites.