Acheter une MINI 3 portes (R56) JCW (2015 - ...)

Stéphane Schlesinger le 06/09/2022

Plus grande et puissante que jamais, la Mini R56 n'est certes plus une puce des villes. Mais ses arguments sportifs la rendent fort désirable.

Partagez

réagir

La Mini de l'extrême

MINI 3 portes (R56) JCW (2015 - ...)

Ravivée avec talent en 2000, la Mini “new look” a depuis été refondue deux fois. Effectuée en 2013, la seconde refonte inaugure une plateforme qui servira chez BMW. En clair, cette nouvelle version est plus imposante que celles des générations précédentes, plus lourde mais également plus puissante. De surcroît, elle bénéficie d'une suspension arrière multibras, rare à ce niveau de gamme. Elle récupère les appellations des modèles antérieurs, Cooper notamment et surtout John Cooper Works. Cette dernière, apparue en 2015, désigne la variante la plus sportive de toutes, dotée d'un 2,0 l turbo à injection directe et distribution variable développant 231 ch. Comme l'Audi S1 ! Seulement, la Mini se contente de roues avant motrices, et encore, sans vrai différentiel autobloquant. Celui-ci est remplacé par un système électronique EDLC, utilisant les éléments de l'ESP. Néanmoins, la voiture révèle une belle efficacité, car sa suspension, raffermie par rapport à celle de la Cooper S, lui permet de virer à plat. L'auto reproduit ainsi d'une certaine manière le comportement routier “karting” qui caractérise les Mini depuis 1959. De plus, elle freine fort avec ses disques avant pincés par des étriers Brembo à 4 pistons. La JCW peut aussi s'équiper d'amortisseurs pilotés, qui améliorent le compromis confort/tenue de route. Car oui, désormais, la plus radicale des Mini se préoccupe du bien-être de ses passagers. Elle soigne aussi sa facilité de conduite en s'offrant au lancement en boîte automatique à 6 rapports exclusivement. L'unité manuelle arrivera quelques semaines plus tard. À 33 895 €, la première est plus chère que la seconde (31 995 €). Cependant, avec des malus respectifs de 150 € et 1 600 €, les écarts sont finalement faibles. La JCW se décline en cabriolet en 2016, puis en break Clubman en 2017. Fin 2018, la boîte auto passe à 8 rapports à l'occasion du restylage, puis la Mini bénéficie d'une dernière (et légère) mise à jour à l'été 2021. Parallèlement, en 2019, une édition limitée (3 000 unités) JCW GP de 306 ch et différentiel autobloquant est lancée. C'est la citadine la plus puissante de l'histoire, la plus rapide (265 km/h), et la plus chère aussi : 49 990 € (plus 7 086 € de malus !).

Fiabilité

Hormis quelques bugs électroniques, la Mini JCW ne souffre d'aucune faiblesse notable pour le moment.

La cote

La Mini JCW 3 portes débute à 20 000 € pour 100 000 km environ. À 25 000 €, on en trouve s'en tenant à 50 000 km. Les plus chères sont à 50 000 € et affichent à peine 5 000 km. En cabriolet, ajoutez 3 000 €. Or en neuf, la JCW coûte actuellement 35 800 € pour la version 3 portes et 40 200 € en découvrable, ce à quoi il faut ajouter respectivement 1 504 € et 2 370 € de malus. Pour sa part, la GP varie de 50 000 € pour 20 000 km à 65 000 € pour moins de 100 km. On le voit, la Mini JCW perd peu de valeur, voire en gagne si elle n'a pas ou peu roulé, pénurie oblige.

Partagez

réagir

Derniers guides d'achat MINI

MINI 3 portes (R56) JCW GP2 (2012)
MINI 3 portes (R56) JCW GP2 (2012)
Tous les guides d'achat MINI

Avis des propriétaires

Commentaires