Acheter une LOTUS Elise S3 CUP 220 (2010 - 2022)

Stéphane Schlesinger le 09/05/2022

Tout juste remplacée, l'Elise conserve une légèreté légendaire échappant totalement à sa descendante Emira. Ça ne fait qu'en renforcer l'intérêt.

Partagez

réagir

LOTUS Elise S3 CUP 220 (2010 - 2022)

Dany Bahar en a rêvé, Feng Qingfeng l'a fait. Le premier, patron de Lotus au creux des années 2000, voulait faire de sa firme un Ferrari anglais, en tournant le dos aux sportives ultralégères et relativement abordables qui avaient fait son succès. Le second vient de présenter l'Emira, une GT à moteur central pesant 1,4 tonne, après avoir mis au rebut les Elise et Exige… Celles-ci étaient pourtant l'incarnation parfaite de l'ADN Lotus, et elles avaient été conçues pour ça. Sortie la première, l'Elise est une “Seven du XXIe siècle”. Très légère, sa coque tout en aluminium extrudé se compose d'éléments collés pour améliorer la rigidité. Commercialisée en juillet 1996, elle est encensée par la presse et rencontre un grand succès. Seulement, elle est peu rentable. Afin de satisfaire aux futures normes de crash-tests européennes, l'Elise doit subir une profonde et chère mise à niveau. Celle-ci a lieu avec le soutien de GM et débouche, fin 2000, sur l'Elise S2, avant d'engendrer l'Opel Speedster en 2001. Plus agressive que la S1, la S2 modifie ses trains roulants et amincit ses longerons latéraux pour faciliter l'accès à bord, où le tableau est nouveau. L'équipement progresse (cuir, airbags, vitres électriques), tout comme l'insonorisation. À partir de 2004, le moteur Rover K est progressivement remplacé par un Toyota, le 1,8 l 2ZZ-GE de la Celica. Celui-ci s'avère plus solide, mais aussi plus lourd. Heureusement, ce bloc produit jusqu'à 192 ch dans la 111R. En 2006, une version 136 ch complète la gamme, puis en 2008 apparaît la sulfureuse SC à compresseur, offrant 220 ch (50 195 €, soit 57 400 € actuels selon l'Insee). Jamais l'Elise n'aura été aussi puissante et rapide ! En 2010, l'Elise S2 devient S3 en arborant une proue restylée par Donato Coco, transfuge de Ferrari. Elle adopte un 1,6 l de même puissance que l'ancien 1,8 l (136 ch), qui demeure au programme en 192 et 220 ch. Il gagnera par la suite encore en puissance au fil des nombreuses séries spéciales (250 ch, puis 260 ch en Cup). La S3, légèrement retouchée en 2017, durera jusqu'en 2022, déclinée en une Final Edition de 240 ch. 35 122 Elise ont été produites depuis 1996. Il est peu probable qu'une future Lotus dépasse ce chiffre…

Au volant

Notre exemplaire est une Elise Sport 220. On accède toujours à bord en posant d'abord les fesses sur le large longeron latéral, puis en faisant pivoter les jambes. À bord, le cockpit spartiate des Elise Série 2 est reconduit. La position de conduite a vieilli, le volant fixe et trop bas masquant le haut des compteurs. Le moteur semble moins sonore qu'avant et la direction se montre étonnamment légère en manœuvres. Mais, sur piste, la magie Elise opère toujours : précision, communication, adhérence et efficacité sont diaboliques ! Toutes les commandes sont parfaitement coordonnées et on change de rapport d'un simple mouvement de poignet : clac ! Le moteur pousse très fort jusqu'à 7 000 tr/mn, le compresseur étant désormais presque inaudible. Quant au pédalier, il permet d'effectuer très aisément le talon-pointe, voire d'appliquer un freinage dégressif en appui. À la limite, l'Elise peut survirer, mais jamais sans prévenir. Avant d'en arriver là, on aura déjà déposé bien des engins autrement puissants !

Fiabilité

Bien entretenues, les Elise à compresseur ne connaissent pas de gros soucis de fiabilité. Il faut en régler régulièrement les trains roulants, les réviser en temps et en heure, vérifier l'état du masque avant et… c'est tout !

Cote

Les Elise décotaient très peu : elles prennent désormais de la valeur. Les passionnés savent fort bien qu'on ne fera plus ce genre de sportive ultralégère. Pour s'en tenir à la
S3, la 136 ch, coûtait neuve 38 200 € en 2011. En 2019, la cote ne tombait pas sous les 29 000 €. Désormais, elle débute plutôt à 35 000 € ! ll en va de même pour les Club Racer : de 35 000 € neuves, elles ont chuté à 32 000 € en 2019, alors qu'aujourd'hui il faudra compter 40 000 €. La 111R ? De 33 000 € en 2019, elle s'affiche à 42 000 € minimum. Quant à la 220 ch, elle avait chuté à 37 000 € en 2019. Actuellement, elle débute à 48 000 €, donc remonte sérieusement. Les Cup sont toujours très chères, à partir à 67 000 €. C'est aussi le prix de toutes dernières Final Edition de 2022, autant de modèles qui devraient se renchérir. De véritables collectors, en somme.

3 points clés

- Châssis inégalable
- Sensations fantastiques
- Cote en hausse

Evolution

2010 : Lancement de l'Elise Série 3 ou S3. Elle se distingue de la S2 par son avant, son bloc 1,6 l et son ESP notamment.
2012 : Le bloc 1,8 l Toyota 2ZZ-GE est remplacé par le 2ZR-FE pour passer les nouvelles normes antipollution.
2015 : Les Elise S deviennent Sport.
2017 : Légères retouches en février. Apparition des versions Sprint.
2021 : Apparition de la Final Edition, forte d'un 1,8 l de 240 ch.
2022 : Les derniers exemplaires sont vendus.

Partagez

réagir

Derniers guides d'achat LOTUS

LOTUS ELISE S2 SC
LOTUS ELISE S2 SC
LOTUS Elise Mk2
LOTUS Elise Mk2
LOTUS Exige V6 (2011 - 2022)
LOTUS Exige V6 (2011 - 2022)
Tous les guides d'achat LOTUS

Avis des propriétaires

Commentaires