Salon du Cabriolet & du Coupé 2001

ALFA ROMEO 6 C 2500

Gilles Bonnafous le 23/03/2001

Bernard Dortomb, le secrétaire du Club de l'Auto, a participé au défilé du salon au volant de son superbe cabriolet Alfa Romeo 6 C 2500 carrossé par Pinin Farina.

C'est avec un plaisir non dissimulé que Bernard Dortomb, le secrétaire du Club de l'Auto, a participé au défilé du salon au volant de son superbe cabriolet Alfa Romeo 6 C 2500 carrossé par Pinin Farina.

Avec cette Alfa Romeo 6 C 2500 de 1947, Bernard Dortomb n'en est pas à son coup d'essai dans le monde de la collection. Après avoir fait ses premières armes sur un faux cabriolet Citroën B 14, dont il se lassera du caractère peu véloce (c'est peu dire), il passe à tout autre chose en faisant l'acquisition d'un coach Talbot Lago. Il connaît beaucoup de satisfactions au volant de cette superbe voiture, jusqu'au jour où il éprouve un véritable coup de foudre pour l'Alfa Alfa Romeo 6 C. Découvert dans un journal de petites annonces, le cabriolet transalpin le séduit d'emblée par sa ligne magnifique. Cette rencontre fortuite est aussi pour lui l'occasion de faire connaissance avec les Alfa Romeo des années trente (et de l'immédiat après-guerre) qu'il ne connaissait pas.

ALFA ROMEO 6 C 2500 ALFA ROMEO 6 C 2500

La C 2500 se trouvant en Suisse et n'ayant pas tourné depuis longtemps — elle était restée immobilisé dans un garage pendant dix ans —, notre nouvel amoureux des beautés transalpines l'a ramenée sur un plateau.

Désirant reconstituer l'histoire de sa voiture, Bernard Dortomb s'est ensuite rendu au musée Alfa Romeo d'Arese. Consultant les registres de la marque, il a retrouvé l'origine du cabriolet qui, en 1947, avait été vendu à un brasseur suisse. L'Alfa est ensuite passée entre plusieurs mains, toutes helvétiques.

Il a pu également retrouver la couleur d'origine de la voiture, qu'il s'est empressé de lui restituer — un ancien propriétaire l'avait dotée d'une livrée noire. La restauration s'est limitée à peu de choses. L'intérieur au cuir patiné a été heureusement préservé, juste quelque peu rénové. Quant au moteur, il l'a donné à refaire" pour être tranquille". Il faut préciser que bien qu'étant une " Sport ", la 6 C 2500 est équipée d'une mécanique "Super Sport", c'est-à-dire un peu plus pointue et équipée de trois carburateurs.

Bernard Dortomb a recours aux services d'un excellent metteur au point en la personne de J-C. Beauvais, installé à Igny dans l'Essonne. Ce dernier a récemment effectué divers travaux portant sur les roulements avant et sur la ligne d'échappement. Et pour éviter la surchauffe estivale du moteur, un inconvénient classique et bien connu des collectionneurs, il a modifié le système de refroidissement. Il a eu recours aux mêmes aménagements qu'il monte sur la Jaguar XK 120, une astuce qu'il a mise au point lui-même et qui donne entière satisfaction.

"C'est une voiture agréable à conduire et dans laquelle on peut monter aisément à trois sur la banquette avant. On dispose ainsi de cinq places confortables", se félicite Bernard Dortomb. L'Alfa Romeo marche parfaitement et il l'utilise presque à la manière d'une voiture contemporaine. Il s'en sert régulièrement, notamment les week-ends où il convie ses amis à partager son bonheur d'Alfiste.

Avis des propriétaires

Commentaires