Salon de Detroit 2006

VOLVO C30 Design Concept

Jean Michel Cravy le 09/01/2006

La Volvo C30 présentée à Detroit n'est encore qu'un concept car, mais c'est déjà un sérieux avant-goût de la vraie C30 commercialisée dès 2007.

Voir plus de photos

La C30 présentée à Detroit n'est encore qu'un concept car, mais c'est déjà un sérieux avant-goût de la vraie C30 commerciale qui sera officiellement dévoilée au prochain Mondial de l'Auto de Paris, en octobre, et commercialisée dans la foulée, en 2007. Depuis quelques temps déjà, Ford avait assigné à Volvo le rôle dans le groupe que tient Audi dans le groupe VW, celui d'une marque « premium » à forte image et forte valeur ajoutée, qui par ailleurs permette à Volvo d'atteindre le seuil des 600 000 véhicules annuels. A ce titre, il manquait dans la gamme suédoise une compacte équivalente de l'A3 chez Audi.

Ce sera chose faite avec cette C30, bâtie sur la même plateforme que les S40 et S50, mais aussi Ford Focus et Mazda 3… Rivale déclarée d'une Alfa 147 ou d'une BMW Série 1, son dessin, qui reprend peu ou prou quelques accents des concepts SCC et 3CC, ne surprend guère. Il s'intègre parfaitement, avec des flancs bien campés et les phares des grandes sœurs S40/S50 dans l'ensemble de la gamme Volvo, sans déparer, mais en affichant une personnalité propre qui fera qu'on pourra l'identifier de loin, même dans la décoration spécifique du concept car, un blanc éclatant souligné par une ceinture basse couleur bronze intense.

Longue de 4,24 mètres (23 cm de moins qu'une S40), c'est une stricte quatre places à trois portes dont le dessin du hayon arrière en verre fumé, encadrée par des épaulements très prononcés et des feux en forme de fer à cheval, évoque nettement celui du mythique break de chasse P1800 ES des années 60/70. Mais la philosophie générale de la nouvelle venue en fait plutôt une héritière du coupé 480 des années 80, resté jusqu'alors sans descendance.

« Notre objectif était de doter la C30 Design Concept d'une bonne dose de muscles dans un ensemble sportif et compact » explique Steve Mattin, directeur du design chez Volvo. Frederik Arp, le grand patron, renchérit : « Nous savons qu'un grand nombre de jeunes gens qui ont bien évolué dans leur carrière professionnelle sont attirés par notre marque, mais ne trouvent pas encore de modèle correspondant exactement à leurs attentes et à leur style de vie ». Gageons qu'avec la C30, ils trouveront chaussure à leur pied.

L'intérieur est également traité sans cet esprit sportif et exclusif, avec des sièges arrière individuels légèrement centrés pour donner aux passagers une sensation d'espace ainsi qu'une bonne visibilité vers l'avant. Le conducteur retrouvera la fameuse console centrale extra-fine « flottante » qui fait la fierté de Volvo. Et tous profiteront d'un système audio haut de gamme Alpine, soigné comme toujours chez le constructeur suédois.

Côté motorisations, on peut bien entendu attendre pour la C30 de série toutes celles, à 4 ou 6 cylindres, qui animent déjà les S40/S50. La C30 Design concept, pour sa part, chaussée de Pirelli Corsa 225/35 R 19 et dotée de gros freins Brembo, a droit à un petit extra, avec un cinq cylindres 2,4 litres turbo porté à 260 chevaux à 5500 tr/mn et 350 Nm qui lui permettrait de passer de 0 à 100 km/h en 6 secondes, et d'atteindre aisément les 250 km/h. Des caractéristiques de sportive affirmée. Mais nous n'en sommes pas encore là. Il va falloir patienter encore un peu pour savoir si ramage et plumage seront bien au rendez-vous.

Avis des propriétaires

Commentaires