Salon de Detroit 2006

FORD USA F-250 Super Chief Concept

Jean Michel Cravy le 19/01/2006

Beau comme un camion ! Jamais l'expression n'a été aussi opportune grâce au Ford F-250 Super Chief Concept présenté au Salon de Detroit 2006.

Beau comme un camion ! Jamais l'expression n'a été aussi opportune. Le F-250 Super Chief Concept est un monstre, un beau monstre… Habillé dans une somptueuse robe en acier inoxydable, le Super Chief affiche des caractéristiques de sumo. Jugez plutôt : 6,73 mètres de long, 2,34 mètres de large, 2 mètres de haut !

FORD USA F-250 Super Chief Concept FORD USA F-250 Super Chief Concept

On se sent tout petit à ses côtés. Avec sa face grimaçante et intimidante, inspirée par celle de la célèbre locomotive américaine Super Chief des années 30, on n'oserait pas l'interpeller pour lui demander son poids…

Malgré ses caractéristiques de super lourd, le Super Chief réussit l'exploit de ne pas être laid, loin de là. On se dirait même que tant qu'à acquérir un pick-up truck à la sauce américaine, autant ne pas faire les choses à moitié, autant prendre le triple Big Mac, quitte à risquer l'indigestion…

Saviez-vous que le « petit » F-150 est depuis des lustres les véhicules particuliers les plus vendus aux Etats-unis, toutes catégories confondues ? Mais il est souvent plutôt rustique, et voué à des tâches domestiques. Le F-250, lui, fait dans le luxe et la démesure, un peu à la manière de ces limousines « strech », longues comme un film de Tex Avery, qui défilent devant l'entrée des grands hôtels.

L'accès à l'habitacle, amplement dimensionné on s'en doute, se fait par des portes antagonistes s'ouvrant largement sur un univers qui n'a rien à voir avec les double cabines vouées au transport d'ouvriers agricoles. Un univers high tech baignant dans la lumière sous un toit à claire voie en bois, orné de quatre confortables sièges individuels en noyer américain et en cuir brun, avec repose pieds escamotables, faisant penser aux fameux fauteuils Knoll. Le plancher est lui aussi lambrissé de noyer, tout comme la benne du pick-up, à l'arrière. On n'oserait quand même pas y charger de la ferraille en vrac. La mettre en eau pour faire piscine, à la rigueur…

Mais le Super Chief, au-delà de sa sympathique démesure, exprime également des préoccupations écologiques. Mais oui… Il est le premier pick-up au monde à fonctionner en triple carburation. Son gros V10 à compresseur de près de 7 litres de cylindrée est en effet capable d'avaler au choix de la gazoline conventionnelle, un mélange de type E85 (Ethanol agricole mélangé à du super carburant) ou encore de l'hydrogène. Ford est déjà très aguerri à la bicarburation essence/éthanol qui équipe très largement le parc des F-150 vendus à la clientèle.

Avec son système Tri-Flex, il y ajoute là un fonctionnement supplémentaire à l'hydrogène liquide contenu dans un réservoir spécifique. Ford considère qu'une triple carburation permettrait d'assurer une intelligente transition en attendait de trouver de l'hydrogène dans toutes les stations services. Ainsi gréé, le Super Chief pourrait avoir une autonomie de 800 kilomètres. Quand celui-ci roule à l'hydrogène, il améliore de 12% la consommation qu'on pourrait attendre avec un moteur équivalent sans compresseur. Et bien entendu, les émissions de CO2 sont totalement supprimées. A propos, on n'a pas encore parlé de puissance. Elle est très décevante au regard de la cylindrée du V10 et du poids supposé du monstre : 415 chevaux en carburation classique, et encore moins (335 chevaux) en hydrogène. L'objectif n'est pas la performance à tout prix. Il ne faudrait pas faire déborder l'eau de la piscine…

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de calou27
calou27 a dit le 29-11-2017 à 15:25
si quelqu'un arrive a l'homologuer et donc l'immatriculer en France, je suis preneur ;)
avatar de ful
ful a dit le 25-01-2013 à 01:04
une pure merveille un monstre attachant avec une beauté sans pareil.en trois mots grand joli luxueux