Salon de Detroit 2005

SATURN Sky

Jean Michel Cravy le 26/01/2005

La Saturn Sky reprend intégralement la fiche technique de la Pontiac Solstice, à savoir un roadster biplace à moteur avant.

C'est plus qu'un frémissement. General Motors semble enfin décidée à redonner un coup de jeune à l'ensemble de ses marques. Le géant américain avait donné le coup d'envoi l'an dernier avec deux petits concept cars fort alléchants car se situant sur un créneau de petites sportives abordables : le roadster Pontiac Solstice et le coupé Curve. Si ce dernier n'est pas assuré d'avoir une descendance commerciale, c'est bel et bien décidé pour le Solstice qui sera mis en vente dès l'an prochain aux USA.

SATURN Sky SATURN Sky

Cette année, c'est sur le stand Saturn que trônait un autre roadster attirant, le Sky, lui aussi bâti sur la nouvelle plate forme « kappa ». C'est que la division Saturn est à la dérive, accusant une baisse de ses ventes de 22% pour la seule année dernière. Cette marque créée en 1990 pour concurrencer les japonaises populaires à bas prix n'a jamais vraiment séduit. Trop fades, trop passe partout, les Saturn étaient tout sauf désirables. Aussi General Motors a-t'elle décidé de frapper un grand coup, et d'investir trois milliards de dollars pour relancer sa division, et la rendre plus sexy et « émotive », selon les mots de Bob Lutz, le charismatique numéro deux du groupe.

La Saturn Sky, donc, reprend intégralement la fiche technique de la Pontiac Solstice, à savoir un roadster biplace à moteur avant (un quatre cylindres Ecotec 2,4 litres de 170 chevaux prélevé chez Opel) et des roues arrière motrices. Mais si le style de la Solstice est tout de rondeurs sensuelles à la mode des années 60, la Saturn Sky arbore, elle, un style plus agressif, plus étincelant, puisé dans le magnifique concept car Vauxhall VX Lightning dévoilé l'an dernier, et signé par le studio GM de Birmingham en Angleterre.

Ed Welburn, le designer, insiste sur le « dynamisme exprimé par la crête prononcée sur les ailes et la barre chromée massive supportant le blason de la marque ». Et c'est là que ça devient intéressant pour nous, Européens. Car comment ne pas voir là l'influence du studio anglais sur le nouveau style Opel, nettement plus séducteur que par le passé, inauguré avec la récente Astra. Et tout laisse à penser que General Motors envisage sérieusement de remplacer le blason Saturn par un blitz, et de commercialiser la Sky en Europe sous l'étiquette Opel à l'horizon 2007. Car il va bien falloir songer à mettre le Speedster à la retraite. Lequel Speedster a bien contribué à rajeunir l'image d'Opel, mais est resté un produit très marginal du fait qu'il dérive de la très artisanale Lotus Elise. La Sky, elle, serait beaucoup moins décalée, de facture plus industrielle… et de facture plus légère aussi. En effet, GM entend commercialiser la Saturn Sky aux Etats Unis aux alentours de 25 000 dollars !

Si l'Opel « Sky » 2007 tient les mêmes prix en Europe, celle-ci risque de supplanter l'éternelle Mazda Miata dans le cœur des amateurs de petits roadsters à caractère sportif !

SATURN Sky SATURN Sky
voir la fiche technique

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de NMCar
NMCar a dit le 15-12-2012 à 20:36
Et une de plus au oubliettes... Un riche Quatarien va surement reprendre la marque dans 20 ans...