Rétromobile 2007

PORSCHE 917 LH 4,9 Litres

Gilles Bonnafous le 21/02/2007

Porsche présente sur son stand une Porsche 917 LH de 600 ch, qui s'est illustrée aux 24 Heures du Mans en 1970 et 1971.

Voir la vidéo en HD

Présent à Rétromobile en tant que constructeur, et pas seulement à travers ses clubs de collectionneurs, Porsche présente sur son stand une 917 LH, qui vient tout droit du musée de Zuffenhausen.

Cette Porsche 917 LH (pour Lang Heck) châssis n°42 est une version de 4,9 litres à longue queue adaptée aux circuits rapides. Elle a couru par deux fois les 24 Heures du Mans en 1970 et 1971.

PORSCHE 917 LH 4,9 Litres PORSCHE 917 LH 4,9 Litres

En 1970, engagée par Porsche Salzbourg, dont elle porte les couleurs blanc et rouge, la voiture reçoit le dossard 25. Confiée aux mains de Vic Elford et Karl Heinrich (dit Kurt) Ahrens, elle sort première des qualifications. En course, poursuivant sur sa lancée, elle s'adjuge le meilleur temps au tour (Vic Elford au volant) et établit un nouveau record de la piste : 241,235 km/h de moyenne. Mais (faut-il voir là un lien de cause à effet ?), elle doit renoncer à la 18e heure sur défaillance de la distribution.

L'année suivante, la Porsche 917 LH change de casaque. Elle est intégrée au Martini Racing Team avec le dossard 21. A son volant, elle retrouve Vic Elford, mais Gérard Larousse remplace Kurt Ahrens. Deuxième aux essais, elle joue à nouveau de malchance en course. Elle abandonne à la neuvième heure pour moteur serré suite à une surchauffe.

Retour sur l'épopée 917 des 24 Heures du Mans. Née avec un douze cylindres à plat de 4,5 litres qui délivre 580 ch, la Porsche 917 passe ensuite à 4907 cm3. Avec 600 ch pour un poids de 800 kilos, la machine devient l'arme absolue sur tous les circuits du monde. Un monstre de puissance difficile à maîtriser en raison de son manque de stabilité à haute vitesse — plus de 380 km/h pour la version à queue longue.

En 1970, la 917 donne à Porsche sa première victoire dans la Sarthe. Plus qu'une victoire, c'est un triomphe qui met un terme à l'ère des Ford GT 40. Stuttgart monopolise le podium avec deux Porsche 917 et une 908. Hans Herrmann et Richard Attwood l'emportent au volant d'une 917 K (courte) de 4,5 litres devant la LH de Gérard Larousse et Willy Kauhsen. Une grande date pour la firme de Stuttgart, première d'une longue série de succès, qui offrira à Porsche le plus beau palmarès obtenu par une marque sur le circuit manceau.

Il faut dire que, frustré d'avoir manqué la victoire d'un cheveu l'année précédente avec la 908 de Hans Herrmann battue par la Ford GT 40 de Jacky Ickx dans une arrivée au sprint, Porche a mis le paquet : sept 917 ont été engagées, quatre 4,5 litres (dont les deux du podium) et trois 4,9 litres.

1971 sera au Mans l'année de tous les records : 5335 kilomètres parcourus à 222,304 km/h de moyenne pour la Porsche 917 K victorieuse, la 4,9 litres de Helmut Marko et Gijs van Lennep. Quant au record du tour, il est fixé par Jackie Oliver au niveau extraordinaire de 244,387 km/h de moyenne sur une LH chronométrée à 396 km/h dans les Hunaudières. Des records qui tiennent toujours et ne seront jamais battus, puisque le circuit a été modifié avec l'ajout de chicanes, notamment sur la ligne droite des Hunaudières.

Proprement imbattable, la Porsche 917 sera éliminée par la Commission Sportive Internationale, qui limitera la cylindrée des Sport-prototypes à trois litres. Ostracisée pour excès de compétence, la 917 s'expatriera en Amérique du Nord. Outre-Atlantique, elle donnera libre cours au développement de ses potentialités, atteignant et même dépassant dans une débauche de puissance les mille chevaux en version 5,4 litres turbo.

Accumulant les lauriers, elle écrasera le championnat Can Am pour être sacrée en 1972 et 1973. Mark Donohue remportera le titre 1973 au volant de la 917/30 de 1100 ch et 112 mkg de couple ! La plus puissante des Sport-prototypes jamais construite.

PORSCHE 917 LH 4,9 Litres PORSCHE 917 LH 4,9 Litres

Avis des propriétaires

Commentaires