Rétromobile 2001

Compte rendu

Gilles Bonnafous le 09/02/2001

Le stand de la Galerie des Damiers présente toujours des voitures intéressantes. Christophe Pund nous offrait en 2001 un assortiment particulièrement riche et varié de véhicules originaux.

Le stand de la Galerie des Damiers présente toujours des voitures intéressantes, modèles rares ou insolites. Fidèle à cette tradition, Christophe Pund nous offrait cette année un assortiment particulièrement riche et varié de véhicules originaux, ceux que nous aimons.

FIAT 2300 TORPÉDO DE PARADE
Très originale, cette Fiat 2300 à châssis long est un prototype réalisé en 1966 par l'usine pour les cardinaux du Vatican — d'où sa livrée bleue. Fiat espérait en construire une petite série, mais ce ne fut pas le cas. Cet exemplaire est donc unique. N'ayant pas convaincu leurs éminences, la voiture fut gardée par Fiat pour les visites de personnalités des usines de Turin. Des images de la RAI (la télévision italienne) en attestent, qui montrent notamment Tito assis à l'arrière en compagnie d'Agnelli.

Compte rendu Compte rendu

Réalisée par le carrossier Francis Lombardi, dont l'écusson orne les flancs de la voiture, la carrosserie possède à la fois un hard top en plexiglas transparent (amovible) et une capote électrique. Particulièrement confortable et spacieux grâce à l'empattement allongé, l'habitacle est doté d'une séparation chauffeur électrique, ainsi que d'une barre d'appui pour saluer la foule en position debout.

Après avoir été utilisée pendant plusieurs années par Fiat, cette 2300 hors du commun fut cédée à un collectionneur italien, qui la vendit à son tour à un Belge d'origine italienne. La voiture, qui ne totalise que 16000 kilomètres d'origine, va connaître dans les prochains jours une nouvelle destinée de l'autre côté de l'Atlantique. Christophe Pund vient en effet de la vendre à un amateur américain, qui réside au Massachusetts.

MERCEDES DE TRIAL DE 1938
Développée pour participer à des courses de trial, cette Mercedes W 136 S a été construite avant la guerre à trente exemplaires. Bien que réalisée sur une base de 170, elle est motorisée par quatre cylindres latéral de deux litres. Elle fut trouvée après le conflit mondial par un officier français, qui la fit partiellement recarrosser par le carrossier allemand Spöhn. Elle se trouve dans notre pays depuis cette époque. Une seule autre W 136 S est connue, qui se trouve dans les réserves du Musée Mercedes de Stuttgart.

OM DE 1930
Jadis installée à Brescia, la marque OM est assez peu connue en France, bien qu'elle remportât les trois premières places aux Mille Milles de 1927. Cette voiture de 1930 représente l'un des derniers modèles de la marque avant le rachat par Fiat, qui décida de consacrer OM à la production de camions. Dotée de la calandre inclinée propre aux modèles de sport de la firme, elle est équipée d'un excellent moteur de 2,3 litres à soupapes latérales (pas triste du tout…). Recarrossée, cette OM subit une très lourde restauration en Italie, avant d'être acquise par un Suisse.

ALTA BIPLACE
Spécialisée dans les moteurs à hautes performances, la marque britannique Alta mérite d'être mieux connue en France. La voiture présentée ici est un modèle biplace de 1936 construit à cinq exemplaires seulement. C'est une excellente machine de course — elle va plus vite qu'une Delahaye 135 S —, motorisée par un quatre cylindres suralimenté à double arbre à cames en tête, qui développe environ 140 ch. Précisons qu'elle a couru à Brookland en 1938. Elle appartient à un collectionneur d'Abu Dhabi (également propriétaire de l'exemplaire bleu vu l'an dernier à l'Age d'Or), qui l'a fait entièrement restaurer conformément à l'origine

MORETTI 750
Surnommée bébé Ferrari, cette charmante Moretti de 1956 a vu sa ligne dessinée par Michelotti. Il s'agit d'une deuxième série, comme l'atteste la position de ses phares. Elle est équipée d'un moteur maison, un 750 cm3 Moretti à double arbre à cames en tête. De la toute petite série qui fut construite, on ne connaît que deux exemplaires en France. Ce type de voiture a couru les plus grandes épreuves, Mille Milles, Tour de France et même Montlhéry.

LOTUS FORMULE JUNIOR
Cette superbe Lotus 18 Formule Junior aurait été vendue neuve au Team Rob Walker. Toujours est-il qu'elle est prête à courir aujourd'hui, puisqu'elle a gagné trois années de suite l'actuel trophée consacré à la Formule Junior.

Compte rendu Compte rendu

Avis des propriétaires

Commentaires