La route des vacances sans encombres

Avant d’atteindre le littoral ou les cimes tant convoités, un trajet de plusieurs centaines de kilomètres vous attend probablement. Un trajet qui ne sera qu’une simple formalité si vous esquivez les quelques traquenards qui peuvent joncher vos itinéraires estivaux.

sommaire :

…en France,

le 25/07/2016

Partagez

réagir


Micka13
L’été, c’est souvent la saison des travaux sur les axes routiers. Au-delà des problèmes de circulation que cela pose sur certains d’entre eux (réduction du nombre de voies, par exemple), cela va aussi de pair avec des limitations de vitesses plus basses qu’à l’accoutumée. Ces dernières sont, malheureusement, souvent uniquement annoncées par un panneau posé au sol et située à droite de la route. Il est donc invisible si vous doublez un autre véhicule au moment où vous le croisez. Et comme, au sein de ces zones de travaux, la vitesse est de plus en plus contrôlée, notamment grâce à l’arrivée des radars autonomes, plus largement connus sous le nom de ‘’radars de chantiers’’, toutes les conditions sont réunies pour voir son carton rose allégé de quelques points. Pour rappel, sur autoroute, la vitesse est presque systématiquement limitée à 90 km/h dans les zones de travaux.

Le piège précédent connait également une variante avec les panneaux annonçant les radars fixes, même si des efforts ont été faits dans certains cas pour les doubler sur la gauche de la route. Cette ‘’invisibilité’’ peut, naturellement, se traduire par une amende pour excès de vitesse. Elle peut également poser un problème de sécurité. En effet, de nombreux automobilistes, repérant le radar au dernier moment, auront alors le réflexe malheureux de freiner violemment sans se soucier des voitures qui les suivent. Respect des distances de sécurité (l’équivalent de la distance parcourue en deux secondes, ce qui correspond, sur autoroute, à deux des traits marqués au sol pour séparer les voies de circulation de la bande d’arrêt d’urgence) impératif !

Autre problème croissant sur les autoroutes, le non-usage des clignotants. C’est ce que révèle la 5ème édition de l’observatoire des comportements sur autoroute de Sanef, concessionnaire des réseaux autoroutiers du nord et de l’est de la France (A1, A4, A26…). Selon ce rapport, plus d’un automobiliste sur trois entreprend un dépassement sans se signaler. Combiné avec le non-respect des distances de sécurité, on imagine aisément les conséquences que peut avoir cet oubli. Sans omettre que ce comportement est puni par une amende de 35 € et la perte de trois points. Enfin, gardez à l’esprit que l’usage du clignotant ne donne pas non plus un droit de priorité et qu’il vous appartient de vous assurer, avant de débuter cette manœuvre, que vous ne surprendrez ou ne gênerez pas les véhicules qui vous suivent.
article précédent  … en Europe,

Page précédente
… en Europe,

article suivant  …et ailleurs dans le Monde.

Page suivante
…et ailleurs dans le Monde.

Partagez

réagir

Commentaires