Festival Automobile de Mulhouse 2007

Des voitures d’exception en nombre et une grande fête au coeur de la ville : le Festival Automobile de Mulhouse, c’est trois jours de manifestations dédiées à la passion automobile.

sommaire :

DELAHAYE 135 M Antem

Gilles Bonnafous le 12/07/2007

Partagez

réagir

En 1948, un négociant en bois d’origine ukrainienne répondant au nom de Marine tombe amoureux d’une Alsacienne. Il l’épouse. Et en cadeau de mariage lui offre une Delahaye 135 M carrossée par Jean Antem.

Le coupé à la superbe poupe fastback est motorisé par le célèbre six cylindres 3,5 litres de la marque. Avec trois carburateurs Solex de 40 millimètres, ce dernier fournit 115 ch à 4000 tr/mn (150 km/h). La conduite de la voiture est grandement facilitée par sa boîte Cotal-Maag à commande électro-magnétique.
DELAHAYE
Gilles Bonnafous
DELAHAYE
Gilles Bonnafous
En 1952, l’homme d’affaires part aux Etats-Unis en compagnie de sa femme. Dans son esprit, il s’agit d’un séjour temporaire. Il prend donc un billet aller-retour sur un paquebot. La voiture est toutefois du voyage. Mais le couple se plaira outre-Atlantique et il ne reviendra jamais en France. La Delahaye 135 M roulera pendant de longues années en Californie.

En 1981, le Musée de l’Automobile de Mulhouse se rend à Pebble Beach avec ses deux Bugatti Royale, plus l’Esders, pour une rencontre de toutes les Royale, les six voitures construites par Ettore Bugatti. Madame Marine, qui est veuve, entend parler de cette manifestation et de trois voitures venant d’un fabuleux musée installé à Mulhouse. Son cœur d’Alsacienne bat plus fort. Elle se rend sur place et demande à rencontrer le directeur du musée. Elle lui propose alors de lui offrir la Delahaye, qui ne roule pratiquement plus mais se trouve encore en bon état.
DELAHAYE
Gilles Bonnafous
DELAHAYE
Gilles Bonnafous

Patrick Garnier, le directeur du musée à l’époque, est évidemment ravi. Mais reste à faire traverser l’Atlantique à la voiture, ce qui représente pour le musée un coût non négligeable. C’est là que Madame Marine ressort le billet de retour qu’elle avait gardé depuis 29 ans ! Finalement, une compagnie acceptera de transporter gracieusement la Delahaye.

C’était sans compter avec le zèle des douaniers une fois la voiture arrivée au Havre ! Pas question pour le musée de payer des droits de douane… A force de négociations, la Delahaye finira par arriver à Mulhouse. Bien que roulante, elle s’avère assez fatiguée mécaniquement. Elle fonctionnera néanmoins pendant quelques années. Mais, un jour, un mauvais bruit se fait entendre dans le bas moteur. L’embiellage montre des signes de faiblesse. La voiture ne sortira plus de la salle du musée.
DELAHAYE
Gilles Bonnafous
DELAHAYE
Gilles Bonnafous
Elle y restera de longues années jusqu’à ce que l’Association Internationale des Amis du Musée de l’Automobile de Mulhouse, que préside Bernard Jaeggy, manifeste son souhait de la restaurer. En accord avec le directeur et le conservateur, décision est prise de redonner vie au beau coupé Antem.

Reste à trouver le budget. Bernard Jaeggy se tourne à nouveau vers les entreprises, qui ont financé en partie la restauration de la Mercedes 710 SS, laquelle vient de se terminer. Elles acceptent de réitérer leur soutien. Le financement étant assuré, le moteur est sorti dans l’atelier du musée et envoyé à Paris chez un motoriste au début du mois de mars 2007. Il sera remis en place en juin. Juste avant le Festival Automobile de Mulhouse, qui a constitué la première sortie de la voiture au seuil de sa nouvelle vie.
DELAHAYE
Gilles Bonnafous
DELAHAYE
Gilles Bonnafous
article précédent Compte rendu

Page précédente
Compte rendu

article suivant FIAT 1500 6C Touring

Page suivante
FIAT 1500 6C Touring

Partagez

réagir

Commentaires