Grand Prix Historique de Pau 2001

Renouant avec un passé prestigieux de plus de 70 ans de course automobile, le circuit de Pau a revécu, le temps d'un week end, les plus belles pages de son histoire

sommaire :

Grand Prix Historique de Pau 2001

le 09/06/2001

Partagez

réagir


D. Deschatres
L'idée d'organiser un Grand Prix Historique à Pau est née il y a quelques mois seulement, après l'organisation, l'an passé, d'une course de F2 historique au cours du traditionnel meeting de pentecôte de la FFSA . Cette initiative, on la doit à Jean-Paul Pasquet, Président de l'ASAC Basco-Béarnais et à Eric Helaine de Rayon d'Action avec un soutien très actif de la ville de Pau et de son Maire, André Labarrere.

Mais si, pour cette première édition le plateau était exceptionnel, la météo n'était pas au rendez vous, surtout le dimanche, où la pluie a quelque peu découragé le public. Dommage.

Mais avec cette première édition, le Grand Prix Historique de Pau s'est hissé au premier rang des plus grandes compétitions historiques européennes. Fort de ce succès il est sérieusement envisagé de la rééditer l'an prochain. A suivre. A saluer, les organisateurs n'ont pas fait payé l'entrée, un moyen d'attirer un public plus large aux courses historiques.

D. Deschatres

D. Deschatres

Lola MK1 de 1960 de Peter Austin
Lola MK1 de 1960 de Peter Austin D. Deschatres
Un très large éventail de voitures de compétition de toutes catégories et tous millésimes était présent, de la plus ancienne, une Bugatti 35 T de 1924, aux plus récentes, une Martini MK 39 et une Ralt TR3, toutes deux à moteur Alfa et datant de 1983.

Cette rétrospective historique proposait 10 plateaux :

- Le Grand Tourisme (GT, GTS, GTP) et le Tourisme avec 13 engagés dont deux Ferrari 250, une SWB et une très rare GT Tour de France.
- Les voitures de Grand Prix à moteur avant, antérieures à 1961, organisé en association avec l'Historic Grand Cars Association, rassemblant essentiellement des autos venues de Grande Bretagne, avec parmi les 23 engagés : deux Bugatti (T 35 et T 51), une meute de 7 Maserati (dont cinq 250 F, une A6 GCM et une 6 CM).
- La formule Junior - Formule 3 - Formule France - Formule Ford, avec 22 engagés dont un large éventail de 7 monoplaces Lotus, et 5 Brabham.V
- Voitures de Sport, organisé en association avec le British Racing Drivers Club, avec 25 engagés, de la Tojeiro Bristol de 1953 aux Lola MK 1 de 1960 pour les plus récentes.
- Prototypes, avec 7 engagés dont deux Chevron B 16 et une Lotus 23 B.
- Voitures de Grand Prix et Formule 1 à moteur arrière, antérieures à 1966, organisé en association avec l'Historic Grand Cars Association, avec pas moins de 15 Cooper sur les 24 engagés.
- Formule 2 - trophée OCEI - F 3 Classic, avec 31 engagés.
- Trophée Saloon cars, avec 25 engagés classés en deux catégories les sixties et les seventies.
- Epreuve d'endurance à deux pilotes, avec 30 engagés sur des voitures allant de 1950, pour la plus ancienne (une Lister Bristol) à 1964 (MGB, Porsche 904, Lotus Elan)
- Formule 1 - 3 litres de 1966 à 1974 et Formule 2 de 1967 à 1969, avec 15 engagés.
Brabham BT 34 de 1971 de Eon Pugh
Brabham BT 34 de 1971 de Eon Pugh D. Deschatres
Maserati 250 F de 1954 J F Bentz
Maserati 250 F de 1954 J F Bentz D. Deschatres
article suivant  Historique du Grand Prix de Pau

Page suivante
Historique du Grand Prix de Pau

Partagez

réagir

Commentaires