< retour

Essai JAGUAR XKR coupé

Vincent Desmonts le 01/06/2009

En musclant son V8 suralimenté, la Jaguar XKR grimpe d'une catégorie : le coupé bourgeois se mue en une GT au caractère bien trempé.

Voir la vidéo en HD

Présentation

On pouvait jusqu'alors reprocher à la Jaguar XKR de n'offrir qu'un moteur d'ancienne génération. Cette critique n'a plus lieu d'être : en plus d'un petit restylage, la Jaguar XKR s'est dotée d'un V8 dernier cri. Un bloc de cinq litres, alimenté par une injection directe et gavé par un compresseur Roots. La puissance fait un bond, en passant de 416 à... 510 ch ! Quant au couple, il dépasse désormais les 600 Nm.

Autant dire qu'avec cette nouvelle usine à gaz sous le capot, la Jaguar XKR change de registre. Le coupé efficace et un brin policé devient une bête toute en muscles, capable d'accélérer de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. Seul le limiteur de vitesse vient freiner les élans de la XKR à 250 km/h. Pas de limiteur en revanche côté décibels : l'échappement à clapets exalte la sonorité du V8. Ce moteur de feu est allié à un châssis de choix. Malgré l'équipement riche et les dimensions généreuses (4,79 m de long), la coque en aluminium permet de maintenir le poids autour des 1 750 kg. Le comportement très équilibré facilite la prise en main des 510 ch, comme nous avons pu le constater sur la piste pourtant humide du circuit de la Ferté-Gaucher. Par ailleurs, la Jaguar XKR préserve son confort sur longues distances grâce au nouvel amortissement piloté Adaptive Dynamics. Élégante, performante et dotée d'un vrai esprit GT, la Jaguar XKR s'affiche en outre à un tarif moins élitiste que ses rivales directes. Voilà qui en fait une digne héritière de la Type E !

Voir plus de photos

Design extérieur et intérieur

Les lignes de la Jaguar XKR, signées par le talentueux designer britannique Ian Callum, n'avaient rien perdu de leur pouvoir de séduction : la XK n'avait pas vraiment besoin d'un restylage. Les équipes du studio de Jaguar ont pourtant remis l'ouvrage sur le métier, en redessinant le bouclier avant – désormais percé d'ouïes sur ses flancs – et en remplaçant les feux arrière par des modèles à diodes. La jupe arrière a également été remaniée, mais les deux doubles sorties d'échappement sont toujours là...

Pas de bouleversement dans la présentation intérieure, si ce n'est l'adoption d'une console centrale remaniée accueillant désormais la molette du JaguarDrive, système remplaçant le traditionnel levier sélecteur de la boîte automatique, ainsi que la commande du frein de parking électrique. La présentation se veut raffinée et opulente, mais la qualité des plastiques et le toucher de certaines commandes reflète une finition un brin désinvolte. Assez étonnant à ce tarif ! Terminons en évoquant l'habitabilité. Si les passagers avant seront choyés, les strapontins arrière n'accueilleront que des enfants. Le coffre est en revanche plutôt volumineux, et son hayon le rend facile à charger.

Mécanique et châssis

C'est évidemment sous le capot de la Jaguar XKR 2009 qu'ont eu lieu l'essentiel des remaniements. Exit l'ancien moteur V8, place au tout nouveau « AJ-V8 Gen III », censé être plus compact, plus sobre et plus puissant. Pour la sobriété, le doute est permis (difficile de descendre sous les 20 l/100 km en utilisation normale...), en revanche pour ce qui est de la puissance, l'AJ-V8 dernier cri en a à revendre ! Ce bloc de 5 litres se dote de l'injection directe, d'un calage variable des quatre arbres à cames et d'un compresseur volumétrique. Une armada technologique qui débouche sur la respectable puissance de 510 ch, soit 94 de plus que sur la précédente Jaguar XKR ! Outre des clapets dans l'échappement faisant varier la sonorité moteur, un filtre acoustique situé à l'arrière du V8 et piloté par l'électronique laisse entrer la symphonie du huit cylindres dans l'habitacle en conduite sportive. Le grand jeu !

La boîte automatique à 6 rapports ZF a été renforcée pour faire face à l'augmentation de couple et de puissance du V8, mais les palettes au volant sont toujours là. À l'arrière prend place un nouveau différentiel autobloquant piloté renfermant un embrayage multidisques géré par l'électronique. Côté châssis enfin, la suspension pilotée CATS est remplacée par l'amortissement variable AdaptiveDynamics. La différence ? Le système CATS n'offrait que deux modes (sport ou confort), tandis que le dispositif AdaptiveDynamics gère toute une gamme de dureté des amortisseurs, pour offrir le compromis confort/efficacité attendu d'une GT.

Sur la route

Avec 510 chevaux sous le capot et un confort étonnant sur routes secondaires, la Jaguar XKR coupé 2009 mettra vos nerfs à rude épreuve : respecter scrupuleusement les limitations de vitesse réclame un self-control digne d'un karatéka ceinture noire. L'insonorisation soignée aux allures usuelles, le confort ouaté procuré par les sièges et la suspension active transforment l'habitacle en un cocon isolant du monde extérieur. Merci le régulateur de vitesse.

Mais si jamais la XKR aventure ses pneus sur la piste d'un circuit, elle se métamorphose ! Mode « dynamique » activé, l'accélérateur se fait plus réactif, les suspensions s'affermissent. Contrôle de stabilité débranché, il n'y a plus que 510 chevaux, le bitume... et un différentiel autobloquant entre les deux ! Rassurez-vous : la séance de pilotage ne vire pas pour autant au rodéo. Puissante, la Jaguar XKR n'en est pas moins équilibrée, ses réactions sont prévisibles et progressives. De quoi mettre en confiance et avoir envie d'en tutoyer les limites ! La XKR offre des bonheurs presque simples : le son guttural d'un V8, la précision d'un châssis bien réglé, le frisson d'une accélération canon... Même le freinage supporte sans trop de fatigue une utilisation sur circuit. Autant de plaisirs qui permettent de pardonner une consommation élevée (plus de 25 l/100 km en usage intensif) et un gabarit imposant qui rendent un rien délicates les évolutions en ville.

À retenir

En musclant son V8 suralimenté, la Jaguar XKR grimpe d'une catégorie : le coupé bourgeois se mue en une GT au caractère bien trempé. Performances et sensations font un bond en avant, mais le confort permet toujours d'envisager sereinement de longs parcours. Le tout à un tarif élevé dans l'absolu, mais finalement nettement plus bas que celui des rivales. Élégance, confort, performance et prix compétitif : le quartet des qualités fondamentales de l'illustre Jaguar Type E est à nouveau réuni !
points fortsMoteur de feu, châssis réussi, équilibre général, confort préservé, présentation flatteuse, équipement riche, coffre pratique, tarif compétitif.
points faiblesPlaces arrière minuscules, consommation élevée, maniabilité en ville, détails de finition.
16.6

20
Les chiffres
Prix 2009 : 104 400 €
Puissance : 510 ch
0 à 100km/h : 4.8s
Conso mixte : 12.3l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 18/20
Sécurité active et passive : 16/20
Confort et vie à bord : 12/20
Budget : 16/20

Autres articles pouvant vous intéresser

JAGUAR XKR Black Cat
JAGUAR XKR Black Cat

Dérivé des XK Séries de moins de 300 chevaux, le nouveau coupé Jaguar XK...

JAGUAR XKR
JAGUAR XKR

Lancé il y a plus d'un an, le nouveau coupé Jaguar XK est désormais...

JAGUAR E-Pace D240 BVA AWD S
JAGUAR E-Pace D240 BVA AWD S

Petit frère du F-Pace, le nouveau Jaguar E-Pace entend offrir le même...

Tous les essais JAGUAR
ASTON MARTIN DB11 V8
ASTON MARTIN DB11 V8

Tout juste commercialisée, la sublime Aston Martin DB11 s'offre une nouvelle...

ALFA ROMEO Stelvio 2.9 V6 AT8 Q4 Quadrifoglio
ALFA ROMEO Stelvio 2.9 V6 AT8 Q4 Quadrifoglio

Non content d'afficher des performances de supercar, le nouvel Alfa Romeo...

LAND ROVER Range Rover P400e Autobiography
LAND ROVER Range Rover P400e Autobiography

Le Range Rover s'offre un lifting et se décline désormais dans une version...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar invité
un internaute a dit le 16-07-2015 à 22:07
J ai eu entre autres 2 BMW 850 coupé 12 cyl 300 cv De sacrées grandes routières ! Mais avec la Jag xkr v8 5.0 510 cv c est canon !
avatar de Lans
Lans a dit le 31-01-2015 à 16:50
Je ne comprends pas le 1er commentaire.. Si vous ne voulez pas de puissance achetez une clio 1.4 et laissez les constructeurs faire plaisir aux amateurs de voitures exceptionnelles aux moteurs exceptionnels
avatar de EOLE0002
EOLE0002 a dit le 04-06-2009 à 10:15
je suis d'accord avec Skipper cette course à a puissance que l'on voit chez tous les constructeurs haut de gamme est incompréhensible à ce jour meme si ces modèles sont des "vitrines" peu vendus. A quand le retour à des bons 3 litres de 1400 kilos