< retour

Essai HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch

Cédric Morançais le 17/09/2018

Près de deux ans après sa présentation, la cinquième génération de CR-V arrive, enfin, en Europe. Mais le nouveau départ du SUV japonais risque de se faire à petits pas, le seul moteur disponible au lancement étant un 1.5 Turbo essence touché de plein fouet par le malus écologique.

Voir la vidéo en HD

En attendant l'hybride

SUV le plus vendu au monde depuis 2013, le CR-V en est à sa cinquième génération. A peine débarqué en Europe, ce nouvel opus entend bien y remporter le succès. Et pour cela, il n'a pas ménagé ses efforts : de la plateforme aux moteurs, tout est nouveau. Même le design rompt assez franchement avec celui de son prédécesseur. La face avant, notamment, se veut plus agressive avec sa large calandre chromée et ses optiques effilées. Pour ne pas être en reste sur la concurrence, Honda France a même fait le choix de proposer la version 100% led de ces dernières sur l'ensemble de la gamme. Un privilège que ses rivaux réservent aux finitions haut de gamme, voire au catalogue des options. Sur le hayon aussi, on trouve du chrome. Une imposante barre le traverse de part en part et joint les larges optiques fortement inspirées des dernières créations de Volvo. A bord, en revanche, la sobriété, pour ne pas dire le classicisme, est de mise. Le dessin de la planche de bord est sans charme et les matériaux qui la composent, notamment le faux bois de la version Exclusive, sont de facture assez moyenne. Et si les assemblages ne méritent pas d'être critiqués, la précision des ajustements ne bat pas non plus de records.

Voir plus de photos

De place pour tout, et pour tous

En revanche, le CR-V se distingue par l'espace qu'il offre à bord. Les passagers ne manquent pas de place, y compris, pour ceux qui occupent la banquette du second rang, pour les genoux et la tête. En revanche, la place centrale est sacrifiée, mais c'est le lot de toutes les voitures actuelles. De même, lorsque la voiture est équipée de la troisième rangée de sièges optionnelle, celle-ci est à réserver aux courts trajets et/ou aux jeunes enfants, l'espace comme le confort y manquant cruellement. Les bagages seront tout aussi à l'aise que leurs propriétaires. Sous le cache-bagages, ce sont 561 l qui sont disponibles. En rabattant tout ou partie de la banquette, celui-ci progresse jusqu'à 1 756 l et la longueur maximale du plan de chargement atteint 1,83 m, soit des valeurs parmi les toutes meilleures de la catégorie. Le niveau de confort est également à mettre au crédit du CR-V. Les déformations de la chaussée ne sont quasiment pas répercutées à bord et les bruits, mécaniques, de roulement et aérodynamiques, particulièrement bien filtrés.

Coup de mou

Conformément avec sa promesse de stopper la vente de véhicules diesel à moyen terme, Honda prive le CR-V d'une telle motorisation. Pour le moment, seul le 1.5 i-VTEC turbocompressé, déjà vu sous le capot de la Civic mais proposé ici dans deux inédites déclinaisons de 173 et 193 ch, est disponible sur notre marché. Pour cet essai, nous disposions du plus puissant des deux, seul bloc disponible avec la transmission à variation continue. Sur le papier, cette puissance parait suffisamment confortable pour assurer des performances au-dessus de la moyenne. Dans les faits, la faible valeur de couple (243 Nm, là où le 2.0 TSI 190 ch du Volkswagen Tiguan annonce 320 Nm) et le mariage avec une boite CVT, certes très douce, mais manquant cruellement de réactivité, donne un SUV plutôt indolent. Les accélérations et, surtout, les dépassements demandent pas mal d'anticipation. Mais le poids conséquent (1 600 kg à vide) et la souplesse presque exagérée des suspensions ne plaidant toutefois pas en faveur d'un comportement dynamique, on aura tôt fait de se faire une raison et de se contenter d'un rythme de sénateur. Voilà qui trahit clairement les ambitions du CR-V : séduire davantage les clientèles nord-américaine et japonaise que celle du Vieux Continent. Et s'il fallait un exemple de plus, la consommation, qui se tient aux alentours de 9 l/100 km en rythme coulé mais ne craint pas de dépasser les 12 l/100 km si on taquine un peu l'auto, en fournit un excellent. Honda France est d'ailleurs parfaitement conscient de ce handicap et ambitionne de vendre, dès 2019, au moins 80% de CR-V avec la future motorisation hybride.

Pénalisé par les coûts annexes

Outre des passages à la pompe rapprochés, cette gourmandise soumet également le CR-V au paiement d'un malus écologique conséquent puisqu'il s'établit, pour 2018, à 3 660 €. Dommage, car le prix de cette version Exclusive, à la dotation plus que complète, reste raisonnable dans cette catégorie. Certes, débourser 44 030 € n'est pas à la portée de tous, mais pour s'offrir l'un de ses rivaux allemands pareillement équipés, il faudra tabler sur 3 000 à 6 000 € supplémentaires, hors malus.

À retenir

De la part d'un motoriste aussi réputé que Honda, il est surprenant que le nouveau CR-V déçoive presque exclusivement à cause de sa mécanique sans pep's et pourtant gourmande. Un écueil qui grève sérieusement le bilan de ce SUV, par ailleurs bardé de qualités. Alors, faut-il pour autant se laisser séduire ? Nous ne saurions trop vous recommander de patienter quelques mois, le temps que la version hybride, prévue pour le 1er semestre 2019, devienne une réalité commerciale.
points fortsConfort au top de la catégorie, Volume intérieur généreux, Rapport prix/équipement intéressant.
points faiblesMécanique sans panache, consommation exagérée, malus écologique conséquent.
12.3

20
Les chiffres
Prix 2018 : 44 030 €
Puissance : 193 ch
0 à 100km/h : 10s
Conso mixte : 7.1l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 11/20
Sécurité active et passive : 15/20
Confort et vie à bord : 16/20
Budget : 13/20

Autres articles pouvant vous intéresser

HONDA CR-V 2.2 i-CTDi
HONDA CR-V 2.2 i-CTDi

Le nouveau Honda CR-V joue la carte de la sécurité. En refusant une...

HONDA CRV Diesel
HONDA CRV Diesel

Les ventes mondiales en 2004 ont augmenté de 10% et c'est dans ce contexte...

HONDA Civic Type R
HONDA Civic Type R

Ne vous fiez pas aux apparences. Version après version, la Civic Type R...

Tous les essais HONDA
HYUNDAI i30 N 2.0 T-GDi 275 Pack Performance
HYUNDAI i30 N 2.0 T-GDi 275 Pack Performance

Hyundai se lance enfin sur le segment des sportives avec cette i30 N. Sur le...

JEEP Grand Cherokee Trackhawk
JEEP Grand Cherokee Trackhawk

L'offre en SUV sportifs ne manque pas sur le marché français, mais la palme...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires