Essai HONDA CR-V 2.2 i-CTDi

Vincent Desmonts le 13/11/2006

Le nouveau Honda CR-V joue la carte de la sécurité. En refusant une motorisation plus puissante, est-il toujours dans la course ?

Voir la vidéo en HD

Présentation

Vilipendés pour leur gloutonnerie souvent jugée excessive, mal vus dans les centres-villes envahis par les « bobos », les 4X4 de loisirs se remettent en question. A commencer par le Honda CR-V, l'un des pionniers du genre, présent sur le marché depuis 1995. Sa nouvelle mouture, qui sera commercialisée début 2007, affiche un style moins agressif et plus consensuel. Il a réduit sa hauteur sous toise de 35 mm, a ôté sa roue de secours de la porte arrière et affiche un nouveau profil tout en rondeurs. Dans l'habitacle, la présentation s'améliore, avec une finition plus soignée et des matériaux plus valorisants que par le passé. L'habitabilité reste quant à elle parmi les plus généreuses de la catégorie et la banquette arrière coulissante et inclinable est toujours aussi pratique.

Tandis que la concurrence propose des moteurs diesel toujours plus puissants (177 ch sur le Toyota RAV4, 163 ch sur le BMW X3), le tout nouveau Honda CR-V récupère le 2.2 i-CDTi de 140 ch provenant de l'ancienne génération. Pas de quoi pavoiser, donc, même si ce bloc se distingue toujours par sa douceur, sa souplesse, ses vibrations bien maîtrisées et son faible niveau sonore. En outre, les consommations apparaissent fort raisonnables, avec 6,5 l/100 km en moyenne. A l'usage, le CR-V 2.2 i-CDTi se distingue par son confort soigné et son insonorisation parmi les plus réussies de la catégorie. Le comportement routier a progressé en sécurité, faisant oublier l'instabilité au freinage de la génération précédente. Hélas, le train avant lourd et la direction floue pénalisent l'agrément de conduite lorsque la route se fait plus tourmentée. Le Honda CR-V préfère tout miser sur la sécurité, avec un système de radar anticollision CMBS sur la version haut de gamme.

HONDA CR-V 2.2 i-CTDi HONDA CR-V 2.2 i-CTDi

Sur la route

D'une génération l'autre, le Honda CR-V a abandonné ses formes martiales et ses atours de petit baroudeur : exit les volumes marqués, adieu la roue de secours apparente. Seuls ses grosses roues et ses boucliers en plastique brut rattachent le CR-V nouveau à la sphère des 4X4 de loisirs. En bon « crossover », le Honda entend concilier le confort d'un monospace, la position de conduite dominante d'un tout-terrain et l'agrément de conduite d'une berline. Si les deux premiers éléments du contrat sont remplis, c'est moins le cas pour le dernier. En effet, si le Honda CR-V se montre impérial sur autoroute, où sa stabilité et son confort font merveille, il se révèle nettement moins à l'aise sur routes sinueuses. La direction assistée hydraulique affiche l'imprécision habituellement constatée sur les directions électriques. Le train avant manque quant à lui de conviction lorsqu'il s'agit de dicter un changement de direction au véhicule : le sous-virage intervient trop tôt pour flatter le conducteur.

Une attitude quelque peu paresseuse qui a au moins le mérite d'annuler la tendance de l'ancien modèle à l'instabilité lors de freinages appuyés : le nouveau CR-V reste rivé à sa trajectoire. Son 2.2 i-CTDi de 140 ch n'affole pas les chronomètres, surtout par rapport à ses rivaux plus puissants, comme le D-4D 177 ch du Toyota RAV4 ou le 2.0d 163 ch du BMW X3. Mais il affiche l'un des niveaux sonores les plus bas de la catégorie, et laisse filtrer très peu de vibrations dans l'habitacle. Le confort est d'ailleurs le point fort du nouveau Honda CR-V : malgré les roues de 18 pouces équipant notre modèle d'essai, les suspensions efficaces et les sièges moelleux gomment les inégalités.

HONDA CR-V 2.2 i-CTDi HONDA CR-V 2.2 i-CTDi

À retenir

Le nouveau Honda CR-V est bien dans l'air du temps : spacieux, confortable, bardé d'équipements de sécurité, il fera le bonheur des familles. Mais son caractère apparaît aussi dépourvu d'aspérités que son style, laissant sur sa faim l'amateur de conduite. Les tarifs ne sont pas encore définitivement fixés, mais ils s'annoncent plutôt élevés : le CR-V débutera à 29000 € et montera jusqu'à... 39000 € dans sa version 2.2 i-CTDi Innova ultra-équipée.
points fortsHabitabilité, confort, modularité, insonorisation soignée, moteur souple.
points faiblesDirection floue, châssis pataud, pas de moteur diesel puissant.
Les chiffres
Prix 2006 : 29 900 €
Puissance : 140 ch
0 à 100km/h : 10.3s
Conso mixte : 6.5l/100

Autres articles pouvant vous intéresser

HONDA CR-V Hybrid Exclusive 4WD
HONDA CR-V Hybrid Exclusive 4WD

L'hybridation fait son grand retour sous le capot d'une Honda vendue sur le...

HONDA CRV Diesel
HONDA CRV Diesel

Les ventes mondiales en 2004 ont augmenté de 10% et c'est dans ce contexte...

HONDA Civic Type R
HONDA Civic Type R

Ne vous fiez pas aux apparences. Version après version, la Civic Type R...

Tous les essais HONDA
JAGUAR XE SV Project 8
JAGUAR XE SV Project 8

Les opérations spéciales de Jaguar n'auront jamais aussi bien porté leur nom...

ALFA ROMEO Stelvio Q4 210 ch Veloce
ALFA ROMEO Stelvio Q4 210 ch Veloce

Après presque trois ans d'une carrière en demi-teinte, le SUV Alfa Romeo...

BMW 840d xDrive Gran Coupé
BMW 840d xDrive Gran Coupé

La BMW Série 8 complète sa gamme avec cette élégante carrosserie à quatre...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires