Essai AUDI S8

Jean-François Destin le 29/01/2007

L'Audi S8... meilleure berline du monde ? Difficile d'affirmer le contraire. L'argument choc réside peut-être dans son V10 !

Partagez

réagir
Voir la vidéo en HD

Présentation

L'Audi S8… meilleure berline du monde ? Difficile d'affirmer le contraire. Rassemblant sous sa carrosserie allégée un moteur V10 FSI, une boîte Tiptronic 6 rapports avec palettes au volant, une suspension pneumatique auto-adaptative et une transmission intégrale Quattro, l'expression la plus sportive de la gamme A8 ne supporte aucune comparaison. La Mercedes Classe S et la BMW Serie 7 sont loin d'offrir une fiche technique aussi flatteuse et dans notre traditionnel comparatif, nous n'avons retenu, malgré sa taille inférieure, que la M5, pour son V10. Cette architecture moteur fabuleuse, que la S8 partage avec la Lamborghini Gallardo, est ici exploitée en 5.2 l avec une puissance de 450 chevaux et un couple de 540 Nm à 3500 Tours/m. La vitesse de pointe dépassant les 300 km/h a été limitée à 250 km/h et 5,1 secondes suffisent pour passer de 0 à 100 km/h.

Extérieurement, l'Audi S8 se repère entre autres par ses énormes jantes en alliage coulé de 20 pouces, ses entrées d'air supplémentaires à l'avant, ses monogrammes S8 (sur la calandre et le couvercle de malle) et V10 (sur les ailes) et par ses quatre sorties d'échappement. Traité high-tech, la S8 sublime l'habitacle raffiné et de qualité de l'A8. Claire, fonctionnelle, sobre quand il faut, la planche de bord tranche avec celles, plus conservatrices, des concurrentes de la catégorie. Royal parce que tributaire des excellents sièges et des quatre modes de suspension, le confort à la carte autorise les longs parcours en toute sérénité. Mais en abritant un V10, l'Audi S8 a surtout été étudié pour faire monter l'adrénaline dans les veines du pilote. Son potentiel devient très vite inexploitable sur routes ouvertes. Quant à ceux qui auront le bonheur de s'aventurer sur un circuit, ils parviendront à peine à en tirer la quintessence. Superbement équipée, la S8 est facturée 110 750 €.

Voir plus de photos

Sur la route

Quelle que soit sa motorisation, l'Audi A8 constitue une référence parmi les berlines de prestige. Son confort, son silence de fonctionnement (dû entre autres à son CX record de 0,29), sa puissance contenue et sa maniabilité, malgré sa longueur de plus de 5 mètres, contribuent à son agrément de conduite. Un plaisir exacerbé sur la S8 par la présence du V10. Même s'il nous paraît moins fascinant que celui de la M5, il dynamise l'A8 tout autant que le conducteur, très impatient d'en découdre sur la route et surtout sur circuit. Nous avons pu effectuer quelques tours du circuit de Pau Arnos au volant de la S8 sans toutefois avoir l'autorisation de taper dans les tours faute de pneus adaptés. L'occasion tout de même d'apprécier sa tenue de route, sa motricité et la fougue d'un V10 omniprésent à tous les régimes et d'une souplesse extrême en reprise à très bas régime. En revanche, une zone de test unlimited avait été prévue pour essayer les freins carbone/céramique facturés en option à 9800 €. Porsche les propose déjà mais Audi est le premier à les monter sur une berline. Plusieurs tentatives ont démontré qu'en répétant un freinage d'urgence, les distances d'arrêt, très courtes, ne s'allongent jamais, la pédale conservant une garde normale. Mais ajoutons qu'en utilisation routière, même rapide, cette option coûteuse ne s'impose pas.

Pour information, sachez cependant que ces freins sont directement issus de ceux des voitures de compétition. Sur l'Audi S8, les énormes disques (380 mm à l'avant et 356 mm à l'arrière) sont fabriqués dans un matériau composite fait de fibres de carbone enrobées de carbure de silicium. Insensibles à l'échauffement, ils assureront un freinage inaltérable pendant 300 000 km, soit une distance quatre fois supérieure à celle des disques classiques en acier ! Sur les routes longeant le canal de Bourgogne, nous avons pu mesurer la rigueur de comportement de l'Audi S8, la douceur des changements de rapports de la boîte auto et le réel étagement des quatre modes de l'Adaptative Air Suspension (automatique, confort, dynamique et lift) ajustables à partir de la souris du système de programmation MMI.

À retenir

Ne disposant pas encore de l'aura et de l'image de Mercedes et BMW (ce qui explique une décote plus rapide en occasion), Audi se venge par quelques produits atypiques et notamment ses variantes sportives S. Déjà exclusive par sa carrosserie Audi Space Frame, l'Audi S8 se distingue aussi par son V10 associé à une suspension pneumatique et à la transmission Quattro toujours efficace malgré une limite des variations de couple sur les deux essieux. Somptueusement équipée et bénéficiant d'une rigueur de construction exemplaire, la S8 allie haute technologie, performances, raffinement et confort. Des atouts que la concurrence peine à rassembler.
points fortsAgrément moteur, boîte auto bien adaptée, comportement routier, direction, freinage (avec et sans céramique), confort à la carte, poids maîtrisé, habitacle très spacieux et raffiné, grand coffre, équipement pléthorique.
points faiblesV10 un peu brutal au démarrage, bruit moteur plus mélodieux à l'extérieur qu'à l'intérieur.
Les chiffres
Prix 2007 : 115 350 €
Puissance : 450 ch
0 à 100km/h : 5.1s
Conso mixte : 13.4l/100
Emission de CO2 : 319 g/km

Partagez

réagir

Derniers essais AUDI

AUDI S8 2012
AUDI S8 2012
AUDI E-tron 55 Quattro Avus
AUDI E-tron 55 Quattro Avus
AUDI A6 55 TFSI Avus Quattro S-Tronic
AUDI A6 55 TFSI Avus Quattro S-Tronic
Tous les essais AUDI

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de MIKOUILLE
MIKOUILLE a dit le 01-05-2012 à 20:17
c'est une caisse de dingue les gars acheter la vous allez kifeerr graaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaave!!!!!!