< retour

Essai AUDI A4 Avant

Vincent Desmonts le 08/04/2008

Dans le petit monde des constructeurs « premium », les breaks donnent la priorité au style. Chez Audi, c'est même une tradition. Mais la nouvelle A4 Avant marque une petite rupture.

Voir la vidéo en HD

Présentation

Dans le petit monde des constructeurs « premium », les breaks n'ont pas vocation à jouer les déménageurs à gros bras : plus qu'à la capacité de chargement, c'est habituellement au style que ces modèles donnent la priorité. Chez Audi, c'est même une tradition : on se souvient avec émotion des Audi 100 Avant des années 80, avec leur lunette arrière fuyante. Mais la nouvelle A4 Avant marque une petite rupture, puisque pour la première fois, un break Audi affiche un joli volume ! Il faut dire qu'elle affiche des dimensions généreuses, avec 4,70 m de longueur. Résultat : un coffre de 490 dm3, mieux que les Classe C break et Série 3 Touring. Plutôt pas mal dans l'absolu, d'autant que ce compartiment offre quelques astuces comme le plancher réversible ou un cache-bagages s'écartant d'une pichenette.

La banquette fractionnable est fournie en série, tandis que la trappe à skis, le hayon à ouverture électrique ou un kit de retenue des bagages (barre téléscopique et sangle) sont disponibles en option. Dommage que les places arrière ne soient pas plus spacieuses. L'A4 Avant est donc plutôt pratique, en plus d'être particulièrement belle. Mais elle se révèle également une brillante routière, notamment dans cette version 3.0 TDI Quattro Tiptronic, qui sera commercialisée durant l'été 2008, probablement la plus homogène de la gamme. Son onctueux V6 diesel réalise un mariage quasi-parfait avec l'intelligente boîte automatique à 6 rapports, tandis que la transmission intégrale et le châssis sophistiqué offrent adhérence élevée et agilité. Une version particulièrement réussie, hélas très chère : à partir de 45 230 €.

Voir plus de photos

Sur la route

N'ayons pas peur des mots : les moteurs multicylindres diesel ont atteint leur maturité. Prenez le 3.0 TDI Audi. Non seulement il affiche des consommations basses, mais en plus il offre une plage d'utilisation étendue, une vigueur inépuisable, une grande douceur et une sonorité plutôt plaisante. En comparaison, le V6 3.2 essence apparaît presque fade ! Et quand un bloc diesel aussi moderne s'allie avec la dernière génération de boîte automatique Tiptronic à six rapports, l'agrément d'utilisation confine au sublime. Remarquablement douce en mode automatique, réactive en mode séquentiel, cette transmission se marie fort bien avec un moteur riche en couple comme le V6 TDI.

Côté châssis, l'Audi A4 Avant place également la barre très haut. Doté des mêmes liaisons au sol que la berline, le break affiche également un empattement majoré et les reprend les mêmes trains roulants sophistiqués. Notre modèle d'essai disposait carrément de l'amortissement piloté et du système Audi Drive Select, qui pilote via un bouton la réponse de l'accélérateur, la consistance de la direction assistée, le calculateur de la boîte Tiptronic. De quoi se faire une voiture « sur mesures », agile ou confortable selon l'humeur. En revanche, la direction dynamique à démultiplication variable apparaît trop déroutante pour convaincre le conducteur sportif. La direction normale se révèle quant à elle moins satisfaisante en matière de sensations que celle d'une BMW Série 3. Ces réserves mises à part, l'Audi A4 Avant affiche une efficacité impressionnante, doublée d'une agilité étonnante. Elle ne passe pas loin du sans-faute.

À retenir

Audi espère que près de 40% des clients choisiront leur A4 en version Avant. Un choix plutôt avisé, le break aux Anneaux conciliant une esthétique très réussie avec une fonctionnalité intéressante. Sans concurrencer les plus spacieux breaks du segment des familiales, l'A4 Avant offre en contrepartie un agrément de conduite soigné et une présentation des plus raffinées. Hélas, ce souci du détail se paye au prix fort...
points fortsAgrément de conduite, sécurité active, moteur 3.0 TDI doux et performant, boîte Tiptronic réussie, volume du coffre, finition de référence.
points faiblesTarif très élevé, direction dynamique peu convaincante, habitabilité arrière médiocre.
15.5

20
Les chiffres
Prix 2008 : 51 730 €
Puissance : 240 ch
0 à 100km/h : 6.3s
Conso mixte : 7.2l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 18/20
Sécurité active et passive : 19/20
Confort et vie à bord : 16/20
Budget : 13/20

Autres articles pouvant vous intéresser

Commentaires

avatar invité
un internaute a dit le 11-04-2008 à 07:07
Beau design très belle finition et mécanique excellente, seul bémol encore l'habitabilité au prix de cette auto ???