Phantom Coupé : une Rolls en survêt'

le 18/02/2008

Après la limousine Phantom, après la limousine Phantom rallongée, après le cabriolet Phantom, voici maintenant... le coupé. Rolls-Royce n'aura jamais été aussi prolifique que depuis son rachat par BMW ! Ces quatre modèles restent cependant techniquement très proches.

Partagez

réagir
Le coupé Phantom reprend ainsi les proportions et les lignes du cabriolet Drophead Coupé, en y ajoutant un toit en dur... ainsi qu'une once de sportivité ! Avec ce nouveau modèle, Rolls-Royce promet en effet une conduite « notablement plus dynamique ». N'allez pas croire que le coupé Phantom va devenir une bête à concours de « drift » ! Le V12 6,75 litres reste inchangé, avec une puissance de 453 ch. Les ingénieurs ont simplement monté des amortisseurs arrière plus fermes, des ressorts retarés, une barre antiroulis arrière plus grosse et une direction plus consistante. Enfin, un bouton sur le volant permet d'activer un programme plus sportif de la boîte automatique.

Combinées à la suspension pneumatique et à la répartition des masses quasiment idéale (49/51), ces modifications devraient faire de la Rolls-Royce Phantom Coupé le modèle le plus plaisant à conduire de la gamme. Pas question de la laisser à son chauffeur !

Partagez

réagir

Dernières actualités ROLLS ROYCE

Lunaz présente la première Rolls-Royce électrique
Lunaz présente la première Rolls-Royce électrique
Esther Mahlangu et la Rolls-Royce Phantom
Esther Mahlangu et la Rolls-Royce Phantom
Des fleurs brodées dans une Rolls-Royce unique
Des fleurs brodées dans une Rolls-Royce unique
Toutes les actualités ROLLS ROYCE

Voir plus d'actualités concernant le Salon de Genève 2008.

Commentaires