Salon du Cabriolet et du Coupé 2005

Compte rendu

Gilles Bonnafous le 19/04/2005

La spécificité du salon du cabriolet et du coupé est de présenter, à côté des modèles des grandes firmes, les nouveautés de petits constructeurs.

Du 15 au 17 avril, le salon du cabriolet et du coupé donnait à voir son habituel cocktail de modèles contemporains et de voitures de collection. La manifestation doit également sa légitimité à ce qu'elle permet à de petits constructeurs, qui n'ont pas accès aux salons internationaux, de présenter à la Porte de Versailles, à côté des grandes firmes, leurs dernières nouveautés.

Compte rendu Compte rendu

Démonstration parfaite de cette spécificité, la première mondiale de la Leopard, une création très européenne puisque la nouvelle marque suédoise propose un puissant roadster d'inspiration britannique (dans le style Morgan), lequel a été conçu et sera fabriqué en Pologne. Caterham, pour sa part, présentait sa nouvelle CSR 200, appelée à prendre un jour la relève de la Super Seven, cette dernière ayant de plus en plus de mal à passer les tests sécuritaires.

Parmi les premières françaises de modèles dévoilés dans les grands salons étrangers (Genève, Detroit, Los Angeles, etc.) émergeaient la prestigieuse Bentley Arnage cabriolet, l'Aston Martin DB9 Volante et, dans un genre plus abordable, la nouvelle Mazda MX-5. Fidèle au concept originel, la nouveau-née constitue la troisième génération du cabriolet le plus vendu dans le monde depuis son lancement en 1989.

L'ensemble des grands constructeurs possédant un coupé ou un cabriolet dans leur gamme étaient présents à l'exception notoire de Renault. Quant à l'Alfa Romeo Brera, qui était annoncée, elle avait manqué le rendez-vous pour cause d'indisponibilité de dernière heure. Sur le vaste stand Peugeot trônait un cabriolet 403, qui voisinait avec le coupé 407 Prologue. Le stand Citroën contigu présentait les C3 Pluriel et C4. Devant l'entrée du salon, un vaste stand faisait battre le cœur des passionnés, celui de MG. Etait-ce le dernier ? On se prend toujours à croire au miracle ! Pour ce qu'on espère ne pas être le bouquet final, la X-Power ne passait pas inaperçue dans une livrée jaune étincelante.

Mariant design automobile et grâce féminine, le « Cabrio-show » offrait deux fois par jour son traditionnel défilé de mannequins associés à des cabriolets et coupés anciens et modernes. Rassemblé par Marcel Bonhoure du Club de l'Auto, le plateau des voitures de collection permettait d'admirer un rare coupé Delahaye 1935, une Hotchkiss de la même année, une Matford 1938, un torpédo C4 1929 et un cabriolet Traction 1939 (un vrai !).

Côté américaines, on retrouvait avec plaisir le magnifique cabriolet Buick Roadmaster 1948 vu en 2002 au Louis Vuitton Classic à Bagatelle. Il était épaulé par une Ford A 1931 et surtout par une rare et superbe Nash 1939. La présence la plus forte était celle de Peugeot, la marque au lion étant représentée par un coupé 203 dans un rare état d'origine et par trois cabriolets 403, 404 et 504.

Chaque année, le salon du cabriolet et du coupé célèbre une grande marque sous la forme d'une rétrospective exposée sur un vaste podium. Après Maserati l'an passé, c'était au tour de Bentley de proposer un ensemble de modèles représentatifs de son histoire. Particulièrement réussi, le plateau de onze voitures avait été constitué par le Rolls-Royce Enthusiasts' Club France et son président Alain Le Moullec.

Témoignaient notamment de l'esprit sportif et de la noble élégance de la marque de Crewe une 41/2 de 1928, un très britannique tourer 31/2 litres Vanden Plas de 1935 et un remarquable coupé sedanca par Gurney Nutting sur châssis 41/4 litres de 1936. La période de l'après-guerre était représentée par un somptueux cabriolet Mk VI Park Ward 1950, un coupé Continental S1 James Young de 1956 et deux coupés Continental S2 de 1960 et 1961. Dans un autre genre, certes moins discret, on remarquait un cabriolet S3 « chinese eyes » de 1965, parfait pour aller flamber au casino de Monaco…

Compte rendu Compte rendu

Avis des propriétaires

Commentaires