Salon de Detroit 2009

Salon de Detroit 2009


Du 17 au 25 janvier 2009 Flux RSS Salon de Detroit 2009

LINCOLN C Concept

Vincent Desmonts le 15/01/2009

Avec la Lincoln C Concept, Ford veut prouver qu'il sait faire des voitures compactes et plus sobres. Mais la clientèle américaine est-elle prête ?

Méconnue chez nous, la marque Lincoln est aussi réputée aux États-Unis que Cadillac. Dans l'Histoire, nombre de chefs d'états ont été véhiculés dans une Lincoln Continental. Aujourd'hui, Lincoln reste l'une des marques préférées d'une certaine Amérique, aisée et plutôt âgée. Cependant, Lincoln a perdu du terrain au cours des dernières années, notamment face aux marques japonaises et européennes. Dans le contexte actuel du « Small is beautiful » que défendent les constructeurs américains, Lincoln a décidé d'investir un segment de marché qui lui était jusqu'alors inconnu : celui des berlines compactes. La Lincoln C Concept incarne cette ambition.

« Les acheteurs de luxe moderne qui vivent et travaillent dans des zones urbaines étendues veulent jouer leur rôle dans le respect de l'environnement en échangeant pour un véhicule plus petit », explique le directeur du design Peter Horbury, « mais ils veulent toujours profiter des luxes de la vie. La Lincoln C Concept est une réponse sensée à leurs désirs. »

LINCOLN C Concept LINCOLN C Concept

Le résultat de cette analyse est un curieux objet à quatre roues, qui n'est pas sans évoquer certaines créations de Patrick Le Quément chez Renault. La Lincoln C Concept est bâtie sur une plate-forme de Ford Focus, mais mesure cinq centimètres de plus en largeur. Selon ses concepteurs, la C Concept offre ainsi la même habitabilité que les célèbres Lincoln Continental présidentielles des années soixante ! De ces autos légendaires, la Lincoln C Concept reprend également le concept des portières antagonistes. Mais pour le reste, elle est aux antipodes : capot court, carrosserie bicorps, on est loin de la « Belle Américaine » chère à Robert Dhéry !

Pour Peter Horbury, il faut briser les conventions selon lesquelles une voiture de luxe est forcément une grosse auto, et plutôt prendre exemple sur la miniaturisation en vigueur dans le monde des produits électroniques. « Les gens se sont habitués à l'idée que l'on pouvait payer plus cher pour une version plus compacte d'un produit », argumente-t-il. « La même philosophie peut s'appliquer à l'automobile. Les gens seront heureux d'acheter une voiture plus petite, meilleure pour l'environnement et plus maniable en ville, tant que l'auto possède tous les attributs qu'ils désirent. » En Europe, où l'on a assisté au succès sans précédent des Mini et autres Smart, cela paraît aller de soi. Pas en Amérique, ou la Lincoln C Concept fait figure de révolution.

Pour justifier son tarif « premium », la Lincoln C Concept ne compte pas que sur sa carrosserie bicolore ou sa grosse calandre chromée. Elle met en avant un moteur 1.6 suralimenté développant 180 ch mais ne consommant que 5,5 l/100 km grâce à l'injection directe d'essence, la distribution variable, le système stop and start et une boîte à double embrayage.
La présentation intérieure de la Lincoln C Concept se veut également luxueuse, avec force chromes et cuirs. Mais si les sièges ultrafins sont élégants et le volant sans moyeu original, l'ambiance est plutôt tristounette. La faute notamment aux boiseries grises dont la C Concept fait largement usage.

Ainsi présentée, la Lincoln du futur fera-t-elle rêver les Américains ? L'échec de l'AMC Pacer dans les années 70 rôde comme un spectre autour de la C Concept...

LINCOLN C Concept LINCOLN C Concept

Avis des propriétaires

Commentaires