Salon de Detroit 2009

Salon de Detroit 2009


Du 17 au 25 janvier 2009 Flux RSS Salon de Detroit 2009

DODGE Circuit EV

Vincent Desmonts le 19/01/2009

Avec la Circuit EV, Dodge se lance dans la voiture électrique... mais avec l'aide de Lotus. Un mariage de raison avec le spécialiste mondial de l'auto légère.

Voir plus de photos

Elle a l'avant d'une Dodge (cette calandre à meneaux !), l'arrière d'une Dodge (ces feux façon Viper !)... mais la Circuit EV n'est pas vraiment une Dodge. Pour deux raisons. D'abord, c'est un véhicule à propulsion électrique, et c'est une première pour une marque qui a bâti sa réputation de « sport à pas cher » avec des muscle-cars à gros V8 devenues mythiques. Ensuite parce que sous sa peinture orange et ses logos Dodge, la Circuit EV cache – assez mal – une Lotus Europa S.

Vu la technologie actuelle des batteries, concevoir un véhicule électrique suppose de faire des sacrifices. Côté poids, notamment. Et si la Dodge Challenger SRT8 flirte avec les 1 900 kilos à vide, la Lotus Europa S dont dérive la Dodge Circuit EV reste sagement sous la tonne. Et même si l'ajout de batteries lithium-ion pénalise forcément le poids (aucun chiffre n'a d'ailleurs été communiqué à ce sujet, mais les rumeurs évoquent un surplus de 150 kilos), la Dodge Circuit EV restera une auto plutôt légère. Et grâce à un moteur électrique de 268 ch, elle promet un 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes et une vitesse maxi supérieure à 190 km/h. L'autonomie promise oscille quant à elle entre 240 et 320 kilomètres.

Ça vous rappelle quelque chose ? Forcément : la « start-up » californienne Tesla propose un modèle semblable, bâti lui aussi sur une plateforme Lotus, mais affiché à... plus de 100 000 euros ! À moins que le groupe Chrysler trouve un moyen d'afficher la Dodge Circuit EV à un tarif inférieur, ce modèle restera forcément un véhicule de niche destiné à quelques « happy few ». On est loin de la promesse faite au gouvernement américain de lancer à brève échéance « des voitures dont le consommateur aura envie » ! Cependant, le coût des batteries devrait baisser à l'horizon 2012, en même temps que leur production montera en régime. Et puis la Dodge Circuit EV est techniquement réaliste et – Tesla l'a prouvé – industriellement et commercialement viable. C'est une réponse faite dans l'urgence afin de répondre aux exigences gouvernementales.

Tellement dans l'urgence que le style n'apparaît que peu modifié par rapport à celui d'une Lotus Europa S : la Dodge Circuit EV en reprend les optiques, le capot, les prises d'air latérales, la ligne de toit... jusqu'au becquet arrière. L'habitacle habillé d'orange et de noir est plaisant et doté de beaux sièges baquet. Mais il est surprenant de retrouver à bord d'un véhicule du groupe Chrysler des comodos d'origine... General Motors (Opel, pour être précis) ! Ce sont ceux qui équipent les Lotus, bien sûr.

Le groupe Chrysler a promis de commercialiser un véhicule électrique dès 2010. Parmi la poignée de prototypes présentés par la firme au Pentastar au salon de Detroit, la Dodge Circuit EV est certes le moins grand public de tous, mais c'est aussi le plus facile à mettre en production. Il y a donc fort à parier que la Dodge Circuit EV voie le jour à brève échéance...

Avis des propriétaires

Commentaires