Salon de Detroit 2006

CHEVROLET Camaro Concept

Jean Michel Cravy le 17/01/2006

Voilà donc la nouvelle Chevrolet Camaro. Un concept « revival » présenté au Salon de Detroit 2006.

Au milieu des années 60, Ford avait inventé un nouveau genre, celui des « pony cars », des petits coupés populaires et sexy, qui allaient se muer bientôt en « muscle cars ». Devant le succès énorme de la Mustang, tout le monde avait suivi : Dodge avec sa Charger et sa Challenger, Pontiac avec sa Barracuda et sa Firebird, Chevrolet avec sa Camaro en 1969, qui fut longtemps sa plus sérieuse rivale. Et puis progressivement, le genre s'est abâtardi, alourdi au point de ne plus séduire grand monde.

CHEVROLET Camaro Concept CHEVROLET Camaro Concept

Au début du troisième millénaire, tout à coup, Ford, encore lui, remit ses pendules à l'heure avec une nouvelle génération de Mustang enfin conforme à l'esprit des origines. De nouveau le succès fut immédiat, au moment précisément où la dernière génération de Camaro tirait sa révérence. C'était en 2002. Du coup, Chevrolet s'est dit que s'il appliquait scrupuleusement la recette Ford, celle de l'authenticité originelle, il pourrait, lui aussi renouer avec les fans. Voilà donc la nouvelle Camaro « revival »… Ce qui s'appelle marquer l'adversaire à la culotte !

Comme pour la Dodge Challenger, dévoilée à Detroit quelques heures plus tôt, la Camaro concept arbore une silhouette musculeuse et acérée, sans aucun doute plus moderne de facture, mais faisant tout de même explicitement référence à la première génération de Camaro (quand même diffusée à plus de 600 000 exemplaires dans ses trois premières années d'existence), et plus particulièrement à la Z28 qui fut le sommet de la génération « muscle car ». Un très heureux mariage, mêlant habilement les références au passé à un style on ne peut plus moderne.

Les ailes arrière musculeuses et très marquées, la ligne de pavillon très basse, plantée sur une ceinture de caisse aux arêtes vives donne à ce concept car un caractère naturellement très viril. De ce point de vue, la Camaro présente un style plus contemporain que celui de la Challenger, davantage tournée vers les réminiscences du passé. « Des millions d'amateurs de tous âges sont tombés amoureux de la Camaro » dit Ed Welburm, le vice president de GM en charge du design, « et attendaient son retour avec impatience ». Selon Bob Boniface, le directeur du Warren Advanced Design Studio « le fait que la Camaro ne soit plus commercialisée depuis quelques années nous imposait que le concept Camaro rende hommage aux générations précédentes sans les trahir, en exploitant une voie moderne ».

D'ailleurs, la Camaro concept, bâtie sur la plateforme Kappa à propulsion déjà utilisée par la petite Pontiac Solstice ( !), mais heureusement rallongée, est sensiblement plus compacte que la Dodge Challenger, contenue dans 4,73 mètres, alors que la Dodge s'étant sur plus de 5 mètres. Aussi large (2 mètres) la Chevy est aussi plus basse et ramassée (1,34 m). Ce qui ne lui empêche pas de revendiquer quatre vraies places.

Autant le style de la carrosserie semble abouti, autant le traitement de l'habitacle est davantage dans l'esprit d'une voiture de salon que dans celui d'une voiture de production. Il faut donc encore un peu de temps avant de voir la nouvelle Camaro prendre la route. Mais Chevrolet la promet dans un délai de trois ans. Que de temps perdu par rapport à Ford et sa Mustang !

Sous le capot, on retrouve une mécanique bien connue, le V8 LS « small block » de la Corvette, gage du caractère vraisemblable du futur commercial de la Camaro. Avec ce bon 6 litres tout alu de 400 chevaux (capable de fonctionner sur quatre cylindres seulement le cas échéant pour économiser le carburant), nul doute que la future Camaro sera à son affaire pour porter la contradiction à la Mustang, ou être la challenger… de la Challenger !

Avis des propriétaires

Commentaires