Rétromobile 2008

ALFA ROMEO AlfaSud Sprint 6C

Gilles Bonnafous le 11/02/2008

L'AlfaSud Sprint 6C a été conçue en 1982 par Autodelta pour participer au championnat du monde des rallyes en Groupe B.

Voir la vidéo en HD

Deux pépites sur le stand Alfa Romeo ! A côté d'une Giulietta Sprint Spéciale, la marque au Quadrifolio présente deux voitures exceptionnelles venues tout droit du département « Automobilismo Storico Alfa Romeo » d'Arese.

Il s'agit de deux prototypes à moteur central arrière : une AlfaSud Sprint 6C et un coupé Junior Z. Baptisé Periscopio, ce dernier, contrairement au modèle commercialisé qui est réalisé sur la base de la Giulia, est construit à partir de l'Alfetta, dont le deux litres de 132 ch à 5500 tr/mn installé en position centrale permet d'atteindre le cap des 200 km/h.

ALFA ROMEO AlfaSud Sprint 6C ALFA ROMEO AlfaSud Sprint 6C

La Periscopio a été créée en 1972 par le département Recherche et Développement d'Alfa Romeo. Si sa carrosserie reprend la ligne de la Junior Zagato, la position du quatre cylindres au centre de la voiture a nécessité l'installation d'une volumineuse prise d'air sur le toit, qui donne son surnom à la Junior. Exemplaire unique, cette voiture, qui s'apparente quelque peu à un délire de centre de recherches, a été restaurée l'année dernière par le musée d'Arese. Elle est présentée pour la première fois au public à Rétromobile.

Quant à l'AlfaSud Sprint 6C, elle a été conçue en 1982 par Autodelta pour participer au championnat du monde des rallyes en Groupe B. Mais le projet sera abandonné en raison de l'apparition de la Peugeot 205 Turbo 16, face à laquelle l'Alfa n'aurait eu aucune chance. La voiture est motorisée par le six cylindres en V de 2,5 litres de l'Alfetta GTV6. Alimenté par l'injection électronique Bosch L-Jetronic, ce dernier développe 158 ch à 5600 tr/mn, soit la configuration normale du modèle de série — il n'est pas développé.

La structure de l'AlfaSud Sprint a été profondément remaniée pour accueillir le moteur en position centrale arrière. La voiture devient une propulsion — l'Alfasud de série est une traction. Il s'agit bien sûr d'une stricte deux places. Elle est équipée de voies élargies et de pneumatiques de 205/50 VR 15, tandis que des éléments de carrosserie en matière plastique permettent de limiter le poids à 990 kilos. La Sprint 6C reçoit également un aileron stabilisateur. La vitesse est de 215 km/h.

Construite à un ou deux exemplaires, on ne sait exactement, l'AlfaSud Sprint 6C n'avait jamais exposée dans un salon rétro. Elle a été restaurée il y a deux ans par Automobilismo Storico Alfa Romeo. Sa présentation à Rétromobile est à mettre en relation avec la future petite Alfa Romeo, qui sera lancée dans un avenir proche.

Dérivé sportif de l'Alfasud, construite à partir de 1971 dans le Mezzogiorno, à Pomigliano d'Arco, le coupé AlfaSud Sprint a été lancé cinq ans plus tard, bien qu'il fût programmé en même temps que la petite berline. Porté à 1,3 litre par augmentation de la course (76 ch et 165 km/h), le quatre cylindres à plat est accouplé à une boîte de vitesses à cinq rapports.

La Sprint est doublée en 1978 d'une version 1,5 litre, avant l'apparition de deux versions Veloce l'année suivante (86 ch en 1,3 litre et 95 ch en 1,5 litre), sans parler d'une série spéciale 1,5 Veloce Plus Trofeo en 1981. La course à la puissance se poursuit en 1983 (105 ch), pour culminer à 1,7 litre et 114 ch en 1987.

Réalisée sur le même empattement que la berline, la Sprint se caractérise par son habitabilité, offrant quatre places, un bel atout pour un petit coupé (quatre mètres de long). Cette qualité, jointe à ses performances, assurera le large succès de ce modèle construit jusqu'en 1989 à presque 121 500 exemplaires.

ALFA ROMEO AlfaSud Sprint 6C ALFA ROMEO AlfaSud Sprint 6C

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de michalweb
michalweb a dit le 24-07-2009 à 12:50
Superbe, Je regrette de l'avoir vendu. Trop puissante pour son poids plume. 2 double corps qui donnent un boost de tonnerre, un véritable TGV sur autoroute et une bonne rouleuse sur boue. Dommage qu'il n'y ait pas de version 4x4. J'ai eu la Grand-Prix 1.5 quadrifoglio. Volant sport cuir avec prise en main nécessitant une légère adaptation.
avatar de St_Olziersky
St_Olziersky a dit le 07-11-2008 à 02:12
J'ai conduit pas mal de voitures jusqu'aujourd'hui. Ce que je n'oublierai jamais ce sera la facon que cette voiture tient sur la route. Pour l'epoque ses freins etaient parfaits, mais la tenue sur la route n'a pas ete depasee meme aujourd'hui.