Rétromobile 2007

ALFA ROMEO 33 Stradale

Gilles Bonnafous le 19/02/2007

Son statut de voiture de course commercialisée, sa rareté, sa ligne, ses performances et son prix exorbitant ont fait de l'Alfa Romeo 33 Stradale une voiture de légende.

Voir la vidéo en HD

Le stand Alfa Romeo est placé, en cette année 2007, sous le signe des huit cylindres. Révérence faite à la 8 C Competizione animée par le V8 Maserati et dont la version commerciale définitive a été présentée au Mondial 2006.

Le constructeur milanais expose trois modèles tirés de sa glorieuse histoire et animés par cette noble architecture mécanique : une 8C 2300 Spider Mille Miglia de 1932 carrossée par Touring, version moins fréquente que celle de Zagato mais tout aussi élégante, une Montreal, superbe GT au destin malheureux pourtant magnifiquement dessinée par le grand artiste Marcello Gandini alors chez Bertone, et une Alfa 33 Stradale.

Jeune quarantenaire comme la Montreal, la 33 Stradale est une perle rare, puisque 18 exemplaires seulement en ont été construits. Elle provient, comme la 8C 2300, du Musée Alfa Romeo d'Arese.

Construite pendant dix ans, de 1967 à 1977, la 33 fut l'une des vedettes des courses de Sport-Prototypes de la période. Première de la génération, la 33/2 est bâtie sur une structure tubulaire en alliage léger dotée de deux châssis auxiliaires à l'avant et à l'arrière. Son V8 de deux litres et 270 ch la propulse à près de 300 km/h.

A partir de la 33/2 de compétition, Alfa Romeo développe une version routière baptisée 33 Stradale, dont le prototype apparaît en septembre 1967. Magnifiquement dessinée par Franco Scaglione, génie du design quelque peu méconnu du grand public, la voiture offre une ligne à couper le souffle. L'Alfa Romeo Stradale définitive sera esthétiquement un peu différente. Entre autres, le masque avant a été sensiblement modifié (calandre, projecteurs, clignotants), ainsi que les vitres latérales.

Si la Stradale reçoit le châssis en treillis tubulaire et alliage léger de la 33 de compétition, son empattement a été allongé de dix centimètres (2,35 mètres) pour lui assurer une meilleure habitabilité. Elle frappe par sa carrosserie extrêmement basse (99 centimètres seulement de hauteur).

Implanté en position centrale arrière, le V8 en alliage léger de 1995 cm3 à quatre arbres à cames en tête a été quelque peu assagi. Equipé d'une injection mécanique indirecte Lucas-Spica, il développe 230 ch à 8800 tr/mn. La transmission est confiée à une boîte de vitesses à six rapports. Grâce à son poids plume de 700 kilos, favorisé par sa carrosserie en aluminium, l'Alfa Romeo Stradale peut atteindre la vitesse de 260 km/h.

Son statut de voiture de course commercialisée, sa rareté, sa ligne, ses performances et son prix exorbitant de 9 750 000 lires feront de l'Alfa Romeo 33 Stradale une voiture de légende.

Outre les 18 voitures réalisées par Autodelta entre la fin 1967 et le début 1969 — soit un total de 19 exemplaires avec le prototype —, la Stradale a inspiré les grands carrossiers italiens. Ceux-ci se sont servis de son châssis comme base de plusieurs concept-cars, qui ont marqué l'histoire du design : Pininfarina, Bertone, avec notamment la Scarabo, et Giugiaro avec l'Iguana. Rappelons qu'il y a deux ans, Alfa Romeo avait présenté à Rétromobile la version de Pininfarina du salon de Paris 1969. Œuvre du designer Leonardo Fioravanti, la voiture reprend le style spectaculaire de la Ferrari P5.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de St_Olziersky
St_Olziersky a dit le 07-11-2008 à 02:15
Quelle beauté ! ! ! Un rêve ! ! !