Rétromobile 2001

Compte rendu

Gilles Bonnafous le 09/02/2001

Les voitures présentées par le constructeur étaient entourées des véhicules proposés par les nombreux clubs de la marque, l'ensemble constituant un vaste espace baptisé "village Citroën".

Exposées sur un large podium, les voitures présentées par le constructeur étaient entourées des véhicules proposés par les nombreux clubs de la marque, l'ensemble constituant un vaste espace baptisé " village Citroën ".

La marque aux chevrons fêtait cette année le quarantième anniversaire à la fois de l'Ami 6 (lancée comme " le kilomètre confort le moins cher du monde ") et du cabriolet DS.

Compte rendu Compte rendu

Surtout, Citroën a eu l'idée de présenter sa nouvelle C5 au milieu d'un parterre de modèles C des années trente. Ainsi pouvait-on voir une C3 (la fameuse Trèfle), un roadster C4 G de 1932 et trois C 6, une berline, un cabriolet avec spider, qui avait fière allure, et un coach Letourneur & Marchand. Rappelons que la C6, lancée en 1928, est motorisée par le premier six cylindres de la marque, un moteur latéral de 2650 cm3 délivrant 50 ch à 3200 tr/mn. La C6 est devenue C6 G en 1932.

Le SM Club de France présentait une SM Opéra réalisée par Henri Chapron. Pour cette version à quatre portes de la SM, Chapron s'inspira de la SM présidentielle créée pour Georges Pompidou et fabriquée à deux exemplaires en 1972. Allongée de 27 centimètres, la voiture possède les mêmes caractéristiques mécaniques que le coupé deux portes (moteur six cylindres Maserati de 2,7 litres et boîte de vitesses à cinq rapports). Restaurée en 1985, la SM Opéra exposée est l'un des huit exemplaires construits en 1973.

Transformée en fourgonnette, cette amusante Traction 11 Légère de 1937 a été réalisée avant la guerre par un garagiste de la région de Fontainebleau. Deux exemplaires quasi identiques ont été fabriqués. La voiture a tourné pour le cinéma dans le rôle d'une ambulance — elle avait été repeinte en blanc pour la circonstance.

Compte rendu Compte rendu

Avis des propriétaires

Commentaires