Mondial de Paris 2004

OPEL Astra GTC

Jean-Christophe Lefèvre le 25/09/2004

Opel livre pour le Mondial une très réussie Astra GTC, pour « Grand Turismo Compact », déclinaison Coupé trois portes.

Voir la vidéo en HD

Difficile en général de réussir une compacte 3 portes sur la même plate-forme que la 5 portes ou que le break. Chez Opel comme chez Renault avec sa Mégane, on sait faire avec brio et la marque à l'Eclair livre pour le Mondial une très réussie Astra GTC, pour « Grand Turismo Compact », déclinaison Coupé trois portes. Pour booster ce lancement, une version 2.0 l turbo de 200 ch sera proposée avec des performances de haut niveau : 230 km/h de vitesse maximale et un 0 à 100 km/h en 8,2 s. Par conséquent, le châssis IDS à amortissement piloté CDC fait partie de la dotation de série.

Le Mondial est l'occasion pour Opel de dévoiler la silhouette trois portes coupé de sa récente compacte Astra déjà disponible en cinq portes à hayon et break. Les designers n'ont pas hésité à redessiner le pavillon de toit vers l'arrière pour l'incliner encore plus ce qui aboutit à une hauteur inférieure de 15 mm à la berline. Cette ligne plus effilée est mise en valeur par un pare-brise panoramique qui remonte loin vers le toit, jusqu'au niveau des montants centraux, une première mondiale, qui apporte une sensation inédite d'espace, à la manière d'un cockpit d'avion pour ceux qui pratiquent l'aviation légère. Les dimensions de ce pare-brise-toit panoramique parlent d'elles-mêmes avec une longueur de 1,50 m et une largeur de 1,16 m, soit 1,8 m2 de surface vitrée !

L'Astra GTC offre pratiquement le même volume intérieur alors que le coffre demeure identique à 380 l. L'empattement (2,61 m), la longueur (4,29 m) et la largeur (1,79 m) sont repris de la 5 portes tout comme le châssis IDS pour « Interactive Driving System » qui assure une tenue de route exemplaire - et assez nouvelle pour une Opel ! - tout en préservant un bon confort. Les modèles alignant 100 ch et plus peuvent accéder en option au châssis adaptatif IDS Plus avec une suspension à amortissement piloté électronique CDC (de série sur la 200 ch).

En plus de l'interconnexion entre tous les éléments intégrant de l'électronique (ABS, ESP, amortisseurs mais aussi direction électrique), cette « intégration » permet au conducteur de choisir un paramétrage plus ou moins sportif de la suspension qui fait varier non seulement les lois d'amortissement mais aussi la réponse plus ou moins rapide de l'accélérateur ainsi que l'assistance de la direction. Pour l'avoir testé sur la version 5 portes, on peut dire que ce système apporte réellement un plus pour la « réactivité » de l'ensemble châssis-moteur avec une précision de guidage tout à fait appréciable.

Sous le capot avant, on retrouve la palette de motorisations de la gamme Astra 5 portes avec cinq moteurs essence et trois diesels common rail dans des puissances allant de 90 ch à 200 ch. Outre le 2.0 l Turbo de 200 ch et 262 Nm de couple et sa version plus « civilisée » de 170 ch, on retrouvera le 1.8 l de 125 ch, le 1.6 l de 105 ch et le 1.4 l de 90 ch. En turbodiesel, le 1.7 CDTI est toujours de service en 100 ch mais Opel offre aussi les très agréables 1.9 CDTI de 120 ch et 150 ch qui sont de dernière génération haute pression common rail. Rendez-vous au printemps 2005 pour les essais et la commercialisation de ce modèle à part entière.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires