Mondial de Paris 2000

AUDI A8 W12

Olivier Callegari le 30/09/2000

En greffant un 12 cylindres sur le vaisseau amiral de sa gamme, Audi rejoint le cercle fermé des constructeurs de prestige grâce à l'Audi A8 W12.

La construction d'un douze cylindres, chasse gardée des firmes de haut rang, est toujours un événement dans la vie d'un constructeur automobile. La réalisation d'une telle mécanique, synonyme de noblesse et de tempérament, résume à elle seule le savoir-faire d'une marque. Il est donc légitime que la nouvelle Audi A8 six litres dévoilée au Mondial se présente comme la limousine des superlatifs.

Si son moteur est un douze cylindres, il n'apparaît pas sous la forme d'un V, mais d'un W. Sous cette géométrie originale , et pour le moins inhabituelle, se cachent deux blocs de V6 accolés : cette configuration ultra compacte permet de gagner de la place sous le capot et par conséquent de ne pas modifier la ligne antérieure de la voiture. Spectaculaire par sa conception, le W12 l'est aussi par son couple : 56 mkg à 4250 tr/minute, dont 90% sont disponibles dès 2500 tours. Les relances promettent d'être musclées ! Au chapitre de la puissance, l'Audi affiche 420 chevaux obtenus à 6000 tr/mn.

AUDI A8 W12 AUDI A8 W12

Relayée par la transmission intégrale Quattro, cette bouillonnante cavalerie permet à la voiture d'abattre le 0 à 100 km/h en 5,8 secondes. Les performances sont bien celles d'une GT, malgré le poids qui frôle les deux tonnes en raison d'un niveau de finition et de confort de premier ordre. Verre à double couche pour l'isolement, garnitures de portes en cuir, tous les occupants de ce salon roulant se sentiront aussi à l'aise que dans leur salon. Ils pourront même trouver un repose pied (en option) pour les longs trajets. Un package " office " est également présent au catalogue pour transformer la voiture en bureau high tech destiné aux hommes d'affaires pressés.

A ce rendez-vous du luxe, la sécurité répond également présent : l'ESP installé en série rattrapera la voiture en cas de perte d'adhérence en intervenant de manière ciblée sur chacune des roues, tandis qu'un indicateur de pression de gonflage surveillera les pneumatiques.

Extérieurement, quelques éléments spécifiques permettent d'identifier cette somptueuse machine : la calandre verticale et les jantes en aluminium forgé éviteront que des passants distraits commettent l'irréparable erreur de la confondre avec une S8 !

Mais rassurez-vous, la W12 se reconnaît avant tout à sa sonorité : des spécialistes de l'acoustique se sont penchés sur l'harmonisation du collecteur d'admission et de la ligne d'échappement pour donner à la diva la voix qu'elle méritait. Il ne manque plus qu'un chef d'orchestre fortuné pour venir diriger cette symphonie en W 12 majeur...

Avis des propriétaires

Commentaires