Brussels Retro Festival 2007

LANCIA Appia Pininfarina Coupé

Gilles Bonnafous le 09/11/2007

La vedette du vaste stand du club Lancia de Belgique était un coupé Appia Pinin Farina, une voiture sophistiquée très représentative de la personnalité de la marque.

La vedette du vaste stand du club Lancia de Belgique était un coupé Appia Pinin Farina, un modèle très représentatif de la production Lancia dans les années cinquante et soixante et que l'on rencontre rarement dans les salons. La voiture appartient au Premier ministre belge, qui possède un autre modèle de la marque fondée par Vincenzo Lancia.

Petite cylindrée fort sophistiquée, l'Appia illustre parfaitement la personnalité de la firme Lancia par sa finition soignée, sa remarquable qualité de construction… et son prix très élevé. Elle sera produite pendant dix ans, de 1953 à 1963, sous trois séries successives.

L'Appia sera construite en de multiples versions, une douzaine au total, dont quelques utilitaires de luxe. Comme c'est le cas en Italie à cette époque, elle donnera également naissance à des carrosseries spéciales. Lancia réalise en 1956 une série de quatorze plates-formes (de deuxième série) confiées à des carrossiers, dont neuf à Pinin Farina, Vignale et Allemano. Les cinq autres sont modifiées — levier de vitesses au plancher et moteur porté à 53 ch — pour être carrossées en coupés et cabriolets par Ghia, Boano et Como.

LANCIA Appia Pininfarina Coupé LANCIA Appia Pininfarina Coupé

Ces divers prototypes déboucheront sur des modèles construits en série : ce seront le coupé Pinin Farina, le coupé Vignale baptisé Appia Lusso, le très élégant cabriolet Vignale dessiné par Michelotti et, ultérieurement, le coupé GT Zagato, le plus sportif de la famille. Lancia envisagera également de construire, sur le châssis de l'Appia, une version de gabarit réduit de l'Aurelia B20. Pinin Farina travaillera sur le projet, qui sera finalement abandonné.

L'Appia est motorisée par un quatre cylindres en V extrêmement étroit (10°) grâce notamment à son vilebrequin tournant sur deux paliers. On sait que les mécaniques en V à angle très réduit sont une spécialité Lancia. Avec 1089 cm3 et un carburateur Solex, le V4 développe de 38 ch à 53 ch selon les séries et les versions.

Tout comme le cabriolet de Vignale, le coupé Pinin Farina présente une ligne élégante, très représentative de son époque. Le superbe dessin de son pavillon doté d'une custode traitée de manière originale en forme de triangle constitue son trait le plus caractéristique. La poupe connaîtra deux versions. Sur la première, les feux arrière sont placés sous la pointe des ailerons, alors que ces derniers sont prolongés jusqu'au bout desdits ailerons sur la seconde — version exposée à Bruxelles.

On observera qu'un exemplaire de présérie fut doté d'ailes arrière différentes, dont les feux étaient rapportés à mi-hauteur des ailerons, un peu à la manière de la Facel Vega Excellence (mais en plus fin). Un premier prototype avait été réalisé tout à fait dans le style du concept car Florida, qui deviendra après modifications le coupé Flaminia. En 1959, la fabrication du coupé Pinin Farina (on sera alors à la troisième série) sera transférée chez le carrossier Viotti. Ce dernier construira également en 1959 et 1960 un joli break deux portes baptisé Giardinetta. La série en sera très limitée : 300 exemplaires.

Trois coupés Appia ont donc existé. Outre celui de Pinin Farina, deux autres ont été réalisés par Vignale et Zagato. Le coupé Vignale Lusso s'avère très différent et sans doute moins séduisant. Son pavillon est beaucoup plus développé et plus haut, d'où une grande surface vitrée et la présence d'une glace de custode. Comme sur le cabriolet, les ailes arrière sont très rectilignes.

Quant au coupé GT Zagato, il a été décliné en plusieurs variantes. Une première version dotée du double bossage du toit, propre au carrossier milanais, reçoit des ailerons disgracieux. Un deuxième coupé GT se reconnaît à la disparition des ailerons. Baptisée GTE, la troisième série est réalisée dans un style proche de la Flaminia du même carrossier. En 1961, la GTE sera remplacée par l'Appia Sport à l'empattement raccourci.

LANCIA Appia Pininfarina Coupé LANCIA Appia Pininfarina Coupé

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar invité
un internaute a dit le 15-11-2007 à 19:11
Ce coupé Appia semble faire partie de ceux carrossés chez Viotti. Les séries précédentes n'ont pas de répétiteurs de clignottants sur les ailes. En outre les véhicules fabriqués chez Pininfarina ont l'écusson PF sur l'aile avant entre la roue et la portière et la courbe des ailes est un peu différente.