24ème Festival Automobile International

Compte rendu

Serge Bellu le 17/02/2009

Une nouvelle fois, le Festival Automobile International réservait de belles surprises aux passionnés…

Le Festival Automobile International n'a pas d'équivalent. Cette manifestation s'emploie depuis vingt ans à célébrer les aspects les plus créatifs de l'automobile. Le premier Festival fut créé en 1986, à Chamonix, par Rémi Depoix, amateur éclairé de la chose automobile, plus spécialement attiré par ses facettes sportives et esthétiques.

Compte rendu Compte rendu

En 1988, le Festival de Chamonix désigna pour la première fois « La plus belle voiture de l'année ». Deux ans plus tard, l'élection fut lancée sur l'antenne de TF1 sous l'impulsion de Jean-Claude Dassier, alors directeur des opérations spéciales de la chaîne. Le succès était en marche.

En 2001, le Festival de Chamonix quitta les neiges et les chalets savoyards pour élire domicile à Paris, au Ritz, place Vendôme, et devenir international. Après deux éditions organisées au Grand Palais, cette année, comme l'an passé, le Festival se déroulera à l'Hôtel des Invalides à Paris, la veille de l'ouverture au public de la deuxième exposition de concept-cars.

Le président du jury du Festival n'est autre que Jean-Michel Wilmotte. À ses côtés, on trouve Chantal Thomass, autre créatrice fameuse et vice présidente du jury en compagnie d'Alain Prost, quatre fois champion du monde des pilotes. On reconnaît dans le jury des personnalités aussi diverses que le commissaire-priseur Hervé Poulain, le dessinateur Georges Wolinski, le cuisinier Alain Passart, le directeur du Point Franz-Olivier Gisbert, le patron de presse Paul Dupuy, la designer Anne Asensio et quelques autres… Une dizaine de récompenses sont distribuées chaque année.

Quels furent les produits les plus marquants apparus au cours des douze derniers mois ? Les créations les plus novatrices ? Les mécaniques qui ont stimulé notre désir ? Toutes ces questions, le jury du Festival se les pose et il répond cette année en récompensant BMW pour le plus surprenant concept-car (la Gina), Touring pour la plus belle « supercar » (la Maserati A8 GCS), ou Citroën pour le plus beau design intérieur (celui de la C5).

Le Grand prix de l'Art revient à Alain Bublex, enfant terrible de la scène artistique contemporaine, et le Grand prix d'Architecture est décerné à Delugan Meissl pour le musée Porsche érigé par à Stuttgart. Des prix spéciaux sont remis à Smart pour la réussite de son formidable pari, à Venturi pour ses travaux sur les énergies de substitution, à la Toyota IQ pour l'innovation technologique et à la Chevrolet Volt pour la protection de l'environnement.

Enfin, Lewis Hamilton, champion du monde au terme de sa deuxième saison de courses, est gratifié de la « Palme d'or ». Il vient à Paris pour la recevoir en mains propres et en compagnie de Ron Dennis, patron de l'écurie McLaren Mercedes.
Désigner « la plus belle voiture de l'année », c'est un des paris que lancent chaque année les organisateurs du Festival en confiant cette élection aux téléspectateurs de TF1, LCI et Eurosport. Pour le millésime 2009, c'est l'Alfa Romeo MiTo qui a décroché le titre. Son faciès sympathique, en dépit de sa petite taille, a conquis le jury populaire.

Compte rendu Compte rendu

Avis des propriétaires

Commentaires