Le Design Mazda

Les constructeurs japonais s’emploient à développer un style singulier, franchement décalé par rapport aux marchés occidentaux. À ce petit jeu de l’originalité, Mazda a pris une avance sensible par rapport à ses compatriotes.

sommaire :

MAZDA Taiki, la cerise sur le gâteau

Serge Bellu le 07/07/2008

Partagez

réagir

Pour clore l’année 2007, Mazda a développé un formidable concept car qui restitue tout à fait l’esprit des dream cars américains des années 1950. C’est un acte gratuit, un geste superbe, un petit chef d’œuvre de pur esthétisme.

L’automobile semble empêtrée dans ses contradictions, étant condamnée à convaincre le grand public avec des propositions extraordinaires… tout en préparant des réponses pragmatiques. Dans ce contexte, les constructeurs sont plutôt enclins à montrer des concept cars réalistes qui préfigurent des modèles de production. Mazda a décidé de prendre le contre-pied en explorant un futur beaucoup plus lointain,beaucoup plus onirique.
MAZDA
Mazda
MAZDA
Mazda
Le concept car Taiki couronne une série d’études époustouflantes réalisées sous l’autorité de Laurens van den Acker, nouveau patron du design Mazda depuis mai 2006. Les formes organiques du modèle, son profil d’oiseau, ses surfaces ondulant comme une raie manta, renvoient aux plus belles heures des « dream cars » américains des années 1950.

La Taiki n’a pas d’autre ambition que de montrer une forme idéale, intemporelle.
MAZDA
Mazda
MAZDA
Mazda

MAZDA
Mazda
Toutefois, elle est cohérente avec l’esprit de l’entreprise qui a toujours entretenu une posture provocatrice en défendant la technologie du moteur rotatif depuis les années 1960.

Le principe à été mis au point par l’ingénieur allemand Félix Wankel et le premier constructeur à l’exploiter commercialement fut NSU, en Allemagne. Mazda ne tarda pas à lui emboîter le pas.

Dès le Salon de Tokyo 1964, le constructeur japonais exposait son premier modèle équipé d’un moteur rotatif, la Cosmo Sport, qui fut bientôt fabriquée en série.
MAZDA
Mazda
MAZDA
Mazda
Mazda ne s’est jamais découragé. Les ingénieurs japonais ont travaillé d’arrache-pied pour résoudre les problèmes d’étanchéité et de consommation, s’appuyant pour cela sur la découverte de matériaux nouveaux et par l’utilisation intensive de l’électronique.

La Taiki est équipée d’un moteur rotatif « Renesis » placé à l’avant. Ce type de mécanique, que l’on trouve sur le coupé RX8, symbolise la modernité pour Mazda. Loin d’être obsolète, elle fait aujourd’hui l’objet de développements pour s’adapter à l’hydrogène.
MAZDA
Mazda
MAZDA
Mazda
article précédent  Une vision globale du Design

Page précédente
Une vision globale du Design

Partagez

réagir