Règlementation routière : ce qui change en 2016

A chaque nouvelle année, son lot de règles inédites. Et le code de la route n’y échappe pas. Une fois n’est pas coutume, 2016 est, pour l’instant, une année clémente en la matière. Pour ne pas être pris au dépourvu, revue de détail de ce qui a changé depuis le 1er janvier.

sommaire :

Nul ne doit ignorer la loi

Cédric Morançais le 26/01/2016

Partagez

réagir


Groume Creative Commons
Chaque année, nos assemblées représentatives adoptent plusieurs centaines de lois et décrets. Ces textes viennent, pour la plupart, s’ajouter à ceux déjà existants et contribuent à l’épaississement des différents codes français. Le Code de la route ne fait, bien évidemment, pas exception à cette règle. Le 1er janvier est d’ailleurs, en la matière, souvent la date d’entrée en application de nouvelles mesures. Lorsque l’on a passé son permis de conduire depuis plusieurs années ou décennies, il n’est ainsi pas toujours facile de connaitre ses nouveaux préceptes. Certes, les médias se font bien l’écho des plus représentatifs ou des plus controversés, mais cela n’en représente souvent qu’une petite partie.

Contrairement à ce que laisse sous-entendre l’adage, il n’est évidemment pas question de connaitre l’ensemble des règles qui régissent la circulation sur le bout des doigts. Mais, en droit français, l’ignorance n’est pas un motif recevable pour espérer échapper à la sanction. Rien de tel qu’une piqure de rappel sur les nouvelles dispositions du code de la route pour éviter amendes et suspension de permis.
article précédent  Du nouveau aussi pour les deux roues

Page précédente
Du nouveau aussi pour les deux roues

Partagez

réagir

Commentaires