Nissan et la légende Z

Mise au point sur les ambitions sportives et les orientations stylistiques de Nissan, sous le prisme du modèle fédérateur, la 350 Z.

sommaire :

NISSAN 350 Z Roadster

Jean-François Destin le 09/02/2004

Partagez

réagir

Elue meilleure voiture de sport 2003 aux Etats Unis puis récemment « plus belle voiture de l’année en France » devant le Roadster BMW Z4, la 307 CC et la BMW Serie 5, la 350Z croule sous les lauriers. Avec à la clé, des ventes qui dépassent les objectifs. (Près de 50.000 unités aux USA depuis son lancement en août 2002 jusqu’à la fin de l’année dernière). Même accueil en Europe où elle a trouvé 2527 acheteurs au cours du dernier trimestre 2003 dont 354 en France.

Carlos Ghosn, le sauveur de Nissan doit se féliciter d’avoir accordé une priorité absolue à cette sportive destinée à faire revivre la légende Z introduite en 1969 avec la Datsun Fairlady Z. Beaucoup moins chère que la Porsche Boxster, sa concurrente directe, elle offre des performances quasi identiques et un design plus moderne dû au talent de Shiro Nakamura et de son équipe installée au centre de style d’Atsugi.
Shiro Nakamura
Shiro Nakamura Nissan
L'équipe Nissan Design America à la Jolla en Californie
L'équipe Nissan Design America à la Jolla en Californie Nissan
Dès la relance du programme Z a été prévue la déclinaison rapide d’un roadster. Pour cette version plus ludique, les stylistes japonais ont travaillé en liaison avec ceux de Nissan Design America, installés près de San Diego en Californie. En vente depuis août 2003 aux Etats Unis, le Z roadster n’arrivera malheureusement pas en France avant 2005 au mieux.

Souhaitant conserver l’authenticité d’un vrai cabriolet, Nissan n’a pas cédé à la mode du toit rigide amovible. En revanche, il fallait, surtout pour la clientèle américaine, opter pour une capote entièrement automatisée. Pour effectuer la manoeuvre d’ouverture ou de fermeture, il suffit d’appuyer sur la pédale de frein (par sécurité) et sur une commande située au tableau de bord à gauche de la colonne de direction.
NISSAN
Nissan
NISSAN
Nissan

La capote doublée bénéficie d’une lunette arrière en verre assurant une bonne visibilité par tous les temps. Elle a été longuement testée en soufflerie pour minimiser les bruits aérodynamiques lorsqu’elle est en place. A cette occasion, on a pu aussi peaufiner l’efficacité du pare-vent monté entre les appuis-tête des deux sièges afin de profiter du ciel ouvert sans redouter les courants d’air.

Le 350 Z reprend logiquement la plate-forme du coupé mais les structures ont été renforcées notamment au niveau du plancher, des portières et de l’encadrement du pare-brise, deux solides roll-bars fixés derrière les appuis-tête protégeant les occupants en cas de retournement.
NISSAN
Nissan
NISSAN
Nissan
« Lorsque la capote est repliée, l’intérieur devient une partie essentielle du visuel de la voiture » explique Marc McNabb, Vice Président de Nissan Division, « et c’est la raison pour laquelle le design du tableau de bord et des composants a été pensé en fonction de cette exploitation en cabriolet. »

On retrouve sous la petite visière derrière le volant les cadrans essentiels comprenant les compteurs, compte-tours et pression d’huile tandis que les inserts façon aluminium rehaussent l’ambiance sportive. Très enveloppants, les sièges en cuir et chauffants assureront comme sur le coupé un maintien efficace en conduite rapide.
NISSAN
Nissan
NISSAN
Nissan

Le Roadster reprend le V6 tout aluminium du coupé dont la puissance passe néanmoins de 280 à 287 chevaux. à 6200 tours. Ceci pour compenser le poids des renforts qui fait grimper le cabriolet à 1714 kg (contre 1545 kg au coupé). Qu’il s’agisse de la boite mécanique à 6 rapports ou automatique à 5 rapports, les performances se situent dans les mêmes registres avec 250 km/h en pointe et un 0 à 100 km/h atteint en plus ou moins 6 secondes.

Pour le reste, les passionnés de technique pourront constater que coupé et cabriolet partagent les mêmes suspensions (multibras en aluminium à l’avant et à l’arrière), des gros disques ventilés à l’avant et à l’arrière et une direction asservie à la vitesse.
NISSAN
Nissan
NISSAN
Nissan
Aux Etats Unis, le roadster est vendu en deux finitions, Enthousiast et Touring aux prix respectifs de 33.850 et 36.220 dollars. Bien équipés, les deux modèles reçoivent l’antipatinage, l’ESP, la climatisation automatique, le régulateur de vitesse, l’ABS avec aide au freinage d’urgence et des jantes alliage de 17 pouces. Le Touring se distingue par son intérieur tout cuir, des sièges à réglages électriques, son installation hifi Bose avec 7 HPO et ses airbags latéraux.
article précédent  Interview de François Goupil de Bouillé

Page précédente
Interview de François Goupil de Bouillé

article suivant NISSAN Actic concept

Page suivante
NISSAN Actic concept

Partagez

réagir

Commentaires