La moto électrique : mariage passion ?

Ils étaient des ennemis jurés... Et pourtant, quelques années après l’arrivée des premières voitures électriques, c’est au tour des grosses cylindrées de céder au chant de la fée électricité.

sommaire :

Des projets étonnants

Pascal Rops le 12/05/2020

Partagez

réagir

Zeus V8
Zeus V8 Curtiss Motorcycle
Emflux
Emflux Emflux
Cette production de plus en plus active est en plus animée par des projets toujours plus fous et toujours plus évolués. Parmi eux, citons la moto électrique Zeus V8 de [bold]Curtiss Motorcycle[/bold]. Cette moto hallucinante est dotée de huit unités de batterie qui sont positionnées dans le cadre afin de former un V8. Ces huit cylindres contiennent 16,8 kWh de batterie, ce qui représente une capacité supérieure à celle de la plupart des autres motos électriques. Pour référence, la plus grosse batterie de Zero est actuellement à 14,4 kWh. Avec cette capacité de batterie supplémentaire, la Zeus 8 permet de profiter pleinement de son moteur généreux de 160 kW (217 ch).

Dans un autre genre, disons moins imposant, [bold]Emflux[/bold] vient de dévoiler la Two et sa déclinaison Two+. Ces motos sont conçues pour être plus abordables que le premier modèle (l’Emflux One). L’Emflux Two atteindrait 160 km/h et offrirait une autonomie de 160 km. Elle devrait offrir des chronos respectables avec 4,5 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. De son côté, l’Emflux Two+ se montrera plus dynamique avec une vitesse maximale de 180 km/h, une autonomie de 200 km et un temps de 3,6 secondes pour le 0-100 km/h.
article précédent  Des constructeurs de renom

Page précédente
Des constructeurs de renom

article suivant  Les constructeurs se mobilisent

Page suivante
Les constructeurs se mobilisent

Partagez

réagir

Commentaires