La Manufacture de Dresde

Inaugurée le 11 décembre 2001, la Manufacture de Dresde est dédiée à la fabrication de la Volkswagen Phaeton.

sommaire :

Visite guidée de la Manufacture

Vincent Desmonts le 16/12/2003

Partagez

réagir


La Manufacture Transparente est située à deux pas du centre historique de Dresde, en bordure d’un vaste jardin public. D.R

Des rames de tramway spéciales transportent les pièces détachées entre le centre logistique de Friedriechstadt (à la périphérie de la ville) et la Manufacture. Les rames, longues de 60 mètres, effectuent le trajet en 18 minutes D.R

Les pièces détachées sont déchargées au sous-sol. D.R

Si vos moyens ne vous permettent pas d’acquérir une Phaeton, vous pourrez toujours vous consoler au bar… Motorlegend.com

Surplombant le comptoir des hôtesses d’accueil, la tour dans laquelle sont stockées les voitures attendant d’être livrées. Motorlegend.com

Les habitants de Dresde se sont appropriés la Manufacture. Les hommes d’affaires aiment à s’y retrouver autour d’un café, pendant que les familles se bousculent lors des visites guidées. Motorlegend.com


Les lignes de production voisinent avec les bureaux d’études, dans une atmosphère étonnamment feutrée. Motorlegend.com

Dans cet univers futuriste, cette superbe Horch de 1936 trône comme un bijou dans un écrin. Motorlegend.com

Avant la Seconde guerre mondiale, un bâtiment sphérique trônait aux côtés du palais des expositions à l’endroit où est aujourd’hui bâtie la Manufacture. Les deux édifices furent détruits lors des violents bombardements alliés qu’a subi la ville, mais cette sphère située au cœur de l’usine évoque ce lointain passé. Motorlegend.com

Tout en gardant un œil sur les chaînes, les clients peuvent découvrir la voiture dans cet espace commercial. Motorlegend.com

Combien d’usines sont-elles décorées avec un tel soin ? Motorlegend.com

Le convoyeur, recouvert par 5 000 m2 de parquet, est en forme d’écailles de poisson afin de pouvoir se courber aux extrémités du bâtiment. Motorlegend.com


Chaque voiture en cours d’assemblage est accompagnée d’une volumineuse armoire contenant les pièces détachées à monter. Motorlegend.com

Les coques sont fabriquées à Mosel (non loin de Zwickau, qui fut le fief des Trabant !), livrées par camion, puis stockées en… façade de l’usine, juste devant les chaînes ! Motorlegend.com

Lorsqu’il faut accéder facilement aux soubassements des Phaeton en cours d’assemblage, le convoyeur roulant laisse sa place à un train suspendu. Motorlegend.com

En cas de nécessité, les lourdes armoires de pièces détachées sont déplacées par un chariot entièrement automatique. Motorlegend.com

Pour les pièces les plus lourdes, les chariots élévateurs aident. Motorlegend.com

Installation des sièges avant. Motorlegend.com


Les formes toutes en courbes de l’intérieur de la Manufacture contrastent avec les lignes rigides des constructions de l’époque communiste… Motorlegend.com

Derniers contrôles avant de quitter l’usine pour un petit galop d’essais. Motorlegend.com

L’espace commercial, au cœur de la Manufacture. Motorlegend.com

L’espace de personnalisation. C’est ici que les clients choisissent les boiseries et cuirs de leur future auto. Motorlegend.com

Admirez la finesse des marqueteries… Motorlegend.com

Les échantillons de couleurs de carrosserie sont exposés comme dans une galerie d’art… Motorlegend.com
article précédent  Un projet très ambitieux

Page précédente
Un projet très ambitieux

Partagez

réagir