BMW Motorsport

Aussi loin que l'on remonte dans l’histoire de BMW, les modèles à caractère sportif ont toujours constitué des moteurs de recherche. En 1972 est fondée la filiale BMW Motosport GMBH.

sommaire :

BMW M5

Jean-François Destin le 19/07/2005

Partagez

réagir

BMW
BMW
BMW
BMW
Un moteur de F1 dans une berline ! Impensable, inimaginable même à l’aube du XXIème siècle. Et pourtant BMW le propose aujourd’hui avec la M5 tout en doublant la mise puisque le coupé M6 hérite du même V10 de 507 chevaux. A peu de détails près, celui qui équipe cette année les Williams F1 de Mark Weber et Nick Heidfeld. Certes, les pilotes disposent d’une puissance beaucoup plus élevée (entre 850 et 900 chevaux), mais l’architecture (V10 à 90°), la cylindrée (5 litres), le système de lubrification et la gestion électroniques sont strictement identiques sur les blocs des monoplaces. Au point que les V10 destinés à la F1 et aux BMW M5 et M6 sont usinés et montés à la main dans la même unité de M Motorsport à Landshut en Bavière.
BMW
BMW
BMW
BMW
Seule berline au monde animée d’une mécanique aussi sophistiquée, la BMW M5, en vente à 94.800 € revendique des performances exceptionnelles. Si sa vitesse n’était pas limitée électroniquement à 250 km/h, la BMW M5 dépasserait allègrement les 300 km/h. En revanche, les accélérations phénoménales permettent de passer de 0 à 100 km/h en 4,7s et d’abattre le kilomètre départ arrêté en 22,7s ! Des résultats obtenus grâce à une nouvelle boite SMG robotisée 7 rapports avec commande séquentielle mais dont l’agrément reste néanmoins contestable.

BMW
Alberto Martinez
BMW
Motorlegend.com
A quatre places avec coffre, la berline M5 dont la personnalisation extérieure est discrète, a fait l’objet d’une adaptation aux très hautes performances. Les trains roulants (ceux de la Série 5 de base) ont été optimisés. Ils travaillent en cohérence avec un autobloquant M Variable, une nouvelle génération de DSC (contrôle de stabilité) et une commande EDC (réglage de l’amortissement) à trois programmes. Même travail au niveau des freins redimensionnés sans avoir recours aux très coûteux disques en céramique/composite.

Aussi à l’aise en circuit que sur la route pour une utilisation au quotidien, la BMW M5 ne possède à la rigueur qu’un seule concurrente : la Mercedes E55 AMG vendue 101.000€ avec un banal V8 et beaucoup moins de technologie d’avant garde.
BMW
Motorlegend.com
BMW
Motorlegend.com
article précédent  Visite de l'usine Motorsport

Page précédente
Visite de l'usine Motorsport

article suivant BMW M6

Page suivante
BMW M6

Partagez

réagir