Alcool, cannabis, conduite sans permis, défaut d’assurance : ce que vous risquez vraiment !

En droit routier, les manquements au Code de la route sont sanctionnés, dans la plupart des cas, par des contraventions. Mais certaines infractions graves sont classées parmi les délits. A la clé, pour ces dernières, des sanctions très lourdes pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement.

sommaire :

Des fléaux difficiles à circonscrire

Cédric Morançais le 21/06/2016

Partagez

réagir


GNY Free Documentation License
Aucun automobiliste, ou presque, n’échappe à une contravention de temps en temps. Stationnement non payé, excès de vitesse de quelques km/h… en général, l’affaire se conclut avec quelques dizaines d’Euros d’amende et un permis écorné d’une poignée de ses points. Pas de quoi faire de la plupart d’entre nous des délinquants de la route.

En parallèle, semblent se développer des comportements beaucoup plus répréhensibles : conduite sous l’emprise de l’alcool ou de produits stupéfiants, défaut de permis de conduire ou d’assurance (le premier entrainant forcément le second)… ces délits peuvent engendrer de véritables drames humains, comme le prouvent régulièrement les unes des journaux, mais les conducteurs incriminés ne semblent pas conscients des risques qu’ils prennent et qu’ils font prendre aux autres usagers de la route. Pourtant, le Législateur punit très lourdement ces agissements. Voyons ce qu’encourent précisément les contrevenants.
article suivant  Le défaut de document

Page suivante
Le défaut de document

Partagez

réagir

Commentaires