Tour Auto 2004

Pour sa treizième édition, le Tour Auto 2004 offre deux nouveautés : l’arrivée à Saint-Tropez et la présence d’une épreuve sur circuit à chaque étape.

sommaire :

BMW 30 CSL

Gilles Bonnafous le 20/04/2004

Partagez

réagir

Entièrement conforme à l’origine, la BMW 30 CSL de Philip Kantor est un rare exemplaire de la CSL version 3,2 litres construite à 109 unités en 1973. Un grand nombre de ces voitures ont en effet disparu, victimes d’accidents et de la corrosion à laquelle la BMW s’avère très sensible en raison d’une tôle non protégée, ou si peu… Une cinquantaine environ aurait survécu.
Philip Kantor et sa BMW 30 CSL
Philip Kantor et sa BMW 30 CSL Motorlegend.com
BMW
Motorlegend.com
Présentée en mai 1971, la 3.0 CSL (L pour Leichtbau, construction légère) est une version sportive allégée du coupé BMW trois litres six cylindres. Au fil des ans, la voiture va connaître plusieurs évolutions. Née avec le moteur de 180 ch à carburateurs, la voiture perd 200 kilos par rapport à la 3.0 CS au terme d’une cure d’amaigrissement qui concerne les ouvrants réalisés en aluminium, les vitres de custode et la lunette arrière en plexiglas, le pare-chocs arrière en polyester (celui de l’avant a disparu), ainsi qu’un habitacle équipé de sièges Scheel et débarrassé de ses matériaux insonorisants.

La deuxième génération de la CSL apparaît en août 1972, équipée du moteur de 200 ch à injection. La voiture, dont l’avantage sur la balance a été ramené à 130 kilos, sera produite à mille exemplaires en vue de son homologation FIA (catégorie Tourisme). En effet, Bob Lutz, entend conduire une politique sportive. A cet effet, a été créée, en mai 1972, une filiale, BMW Motorsport Gmbh, dirigée par Jochen Neerspach, un pilote réputé.

BMW
Motorlegend.com
BMW
Motorlegend.com
Une partie de la production, soit 109 exemplaires, reçoit le six cylindres porté à 3153 cm3 par allongement de la course (206 ch), ainsi qu’une panoplie aérodynamique. Celle-ci se compose de trois spoilers, à l’avant, à l’arrière et sur le toit, de dérives noires fixées sur les ailes avant et d’un volumineux aileron soutenu par deux volets. Lancée à partir d’août 1973, la dernière génération est exclusivement motorisée par le 3,2 litres. Dotée d’un aileron arrière en trois parties, la voiture ne sera fabriquée qu’à une cinquantaine d’exemplaires.

La CSL servira de base aux puissantes machines de compétition, qui accumuleront les victoires pour constituer un palmarès impressionnant : six titres de champion d’Europe, deux victoires en groupe 2 aux 24 Heures du Mans de 1973 et 1974, ainsi que de nombreux succès IMSA aux Etats-Unis.
BMW
Motorlegend.com
BMW
Motorlegend.com

BMW
Motorlegend.com
BMW
Motorlegend.com
Outre que son moteur et sa carrosserie sont « matching numbers », la 30 CSL de Philip Kantor a conservé tous ses accessoires d’origine : élargisseurs d’ailes chromés, spoiler avant, becquet arrière, capot et portes en aluminium, ailettes sur les ailes avant, pare-choc arrière en fibre de verre et peint en noir, présence de cinq barres sur le motif central de la calandre (au lieu des quatre sur les versions « normales »), sièges baquets Scheel, volant spécial et livrée blanche avec bandes Motorsport (les voitures étaient peintes uniquement en gris métallisé et blanc). Les roues Alpina 16 pouces correspondent à une option d’époque.

S’il l’a acquise récemment, Philip Kantor connaît la voiture depuis 18 ans. Il l’a suivie patiemment jusqu’à ce que l’ancien propriétaire accepte de s’en dessaisir… La constance de cet attachement trouve sa source dans ses souvenirs de jeunesse, quand la 30 CSL s’illustrait en championnat Tourisme. L’historique de la voiture est limpide. Livrée en Allemagne en 1973, elle gagne la Belgique au début des années 80. Elle y est entièrement restaurée en 1986 par un concessionnaire de la marque, qui la gardera pour lui, ce qui explique son état exceptionnel. Depuis sa restauration, elle n’a parcouru que 10 000 kilomètres. La 30 CSL s’enorgueillit également d’une immatriculation belge très étudiée : BMW 073…
article précédent Compte rendu

Page précédente
Compte rendu

article suivant CG 1200 S

Page suivante
CG 1200 S

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de jfp
jfp a dit le 29-09-2012 à 20:53
Les jantes 16 P. Alpina ne sont pas des options d'époque comme il est dit plus haut. Elles était montées d'origine en 7X14...